Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


jeudi 28 janvier 2010

J’emmerde les socialistes languedociens, Georges Frêche et Numéricâble !

Salut la compagnie !

Bon, je vous préviens tout de suite, je ne garantie pas que vous puissiez lire aujourd’hui ce que je suis en train d’écrire… Ben oui, j’ai pété un câble. Enfin, je veux dire qu’il y a mon câble qui déconne et que suis coupé de mon cordon ombilico-webéen.

En une semaine cela va faire deux fois, trois maintenant, que tout à coup c’est le schwartz complet… Plus de télé, plus de téléphone, plus de net. Bref, je suis coupé du monde.
Les deux premières fois c’était arrivé vers les midis, ce qui fait que je n’ai pas été trop handicapé. Mon billet du jour publié, il ne me restait qu’à piquer un petit roupillon et m’apercevoir quelques heures plus tard à mon réveil que les choses étaient revenues à la normal. Mais là, c’est à 08h30 que la coupure a eut lieu… Et je dois vous l’avouer, je n’aime pas ça.
Tout d’abord le silence. Pas de télé, ça veut dire pas de bruit de fond rassurant et pas d’images qui bougent en couleur. C’est déprimant. Heureusement que j’ai quelques albums dans mon ordi et que je peux me mettre en fond sonore du Portishead. Mais bon, c’est pas ça quand-même… Il me manque mon étrange lucarne.

Du coup, moi qui voulait pousser une gueulante contre cette merde immonde de Georges Frêche, et bien je me retrouve à discutailler de ma solitude soudaine et de l’angoisse quasi absolue que m’inflige cette situation.
Si mes souvenirs sont bons, je vous ai déjà pondu un texte sur le sujet. C’était si je ne m’abuse (putain de merde je peux même pas vérifier !), c’était vers les débuts du blog… Mai ou juin 2008, vers ces eaux-là. Si la connexion revient je vous glisserai un lien.

Alors oui… Georges Frêche…
Ce matin, c’était avant les Ténèbres, j’ai lu que cette bouse languedocienne avait encore fait des siennes en déclarant à propos de Laurent Fabius, je cite (de mémoire) : Si j’étais un électeur normand je ne voterais pas pour lui car il n’a pas l’air très catholique.
Dis comme ça, c’est vrai que ce genre de propos peut être soumis à la discussion. Par exemple, ce serait moi qui aurais dit ça en parlant de Monique, on aurait pu supposer que je faisais allusion à sa réputation de laïcarde acharnée (Ce n’est qu’un exemple, t’emballe pas Momo !).

Sauf qu’il ne s’agit pas de moi ni de ma copine Monique, mais bel et bien de Jojo le facho et de Fabius. Tout de suite, une fois que l’on sait d’où vient l’éructation et à qui elle est destinée, celle-ci prend alors un tout autre sens, et il n’est alors pas déraisonnable d’y voir une allusion antisémite de première classe.
Le genre de grosses insanités auxquels Georges Frêche nous a déjà habituées, hélas.

Mais bon, ce matin ce n’est pas tant les propos de Georges Frêche que l’attitude bienveillante du Parti Socialiste que je voulais vilipender (c’est joli ce mot, vilipender…).
Je me souviens du débat qui avait agité le parti lorsqu’il fut question de choisir la tête de liste pour les régionales… Le foin que les partisans du gros Jojo ont fait sur le net ! C’était énorme ! Ils allaient même jusqu’à parvenir à justifier tous ces « dérapages » verbaux en les vidant de leur sens premier, et en faisant de lui quasiment un saint homme. C’était écœurant.
Le pire, je crois, était l’argument massue qui consistait à dire que ne pas soutenir ce gros con, c’était se faire l’allier objectif de la droite ! Bouh les vilains traitres, qui veulent que la gauche perde la région ! Bouh les idéalistes qui refusent de voir la réalité en face ! Bouh !

Du coup du côté de la rue Solferino, les pontes du PS se démerdèrent pour valider sa candidature, sans la valider, tout en la validant. Bel exemple de pragmatisme politique diront les uns, ignominieux baissage de froc diront les autres, dont je suis (vous l’aurez deviné).

Alors j’ai lu que le PS allait de nouveau se réunir en commission pour statuer sur l’attitude qu’il va falloir adopter face à cette énième insanité… Je gage que ces abrutis vont nous pondre encore une fois une déclaration de principe, tout en faisant bien attention de ne pas fermer la porte à la fédération languedocienne. Bref, ils vont encore une fois faire preuve de la mollesse qui les caractérise.
Mais bon, en même temps ils l’ont déjà viré du parti, alors ça m’étonnerait qu’ils puissent lui faire un deuxième trou de balle comme dirait mon père… Non, ce qu’il faudrait c’est carrément dissoudre la fédération exclure ces militants.

Plus ça va, plus j’ai la haine envers ces gens… Je crois que, plus encore que les idées de droite, j’abomine ceux qui se disent de gauche et qui font fi des principes les plus élémentaires. Avoir des convictions et s’y tenir est pour moi éminemment respectable. Même si se sont des convictions de droite. Mais se dire de gauche et vouloir voter pour une merde pareille, c’est carrément au dessous de tout !

Mesdames et messieurs les socialistes de la région Languedoc-Roussillon, je vous chie dessus ! Vous n’êtes que des crétins !

Et puis pendant qu’on y est, j’emmerde aussi Numéricâble !

11h41 : Les Ténèbres se sont dissipés. Ouf !

20 commentaires:

Didier Goux a dit…

Mais enfin, ne vous mettez pas dans des états pareils, c'est très mauvais pour votre tension ! Frêche, il est invirable, vous le savez bien, un peu comme Pasqua, au RPR de la grande époque, et pour les mêmes raisons : il tient pas mal de monde par les couilles. De plus, c'est à lui que les élus socialistes de la région doivent leur gamelle (celle où on se goinfre, pas celle que l'on se prend dans les urnes...). Et vous aurez beau prendre toutes les postures idéalistes que vous voudrez, la gamelle, pour un élu (de gauche comme de droite ou d'ailleurs), c'est ce qui prime, toujours.

Et puis, moi, j'aime beaucoup son côté "notable Troisième République", au Frêche : un peu corrompu, un peu dictateur, mais sans excès, à la bonne franquette.

Gwendal a dit…

@Didier : Ah mais je sais bien qu’il est puissant le bougre ! Mais je suis désolé, il y a certains principes avec lesquelles on ne transige pas. Je suis sûr que vous en avez-vous-même…
Et je ne pense pas que c’est être idéaliste que de tenir à ces principes… Pas au sens où vous l’entendez en tous cas.
Les principes, la morale, appelez-ça comme vous voulez, c’est ce qui fait un homme.

captainhaka a dit…

En ce qui me concerne Frêche reste un facho, même s'il est apprécié par une partie de la gauche Languedocienne. Nul n'est irremplaçable et ce principe devrait être encore plus fort en politique. Ces situations de rente sont inqualifiables et intolérables en démocratie. Elu, n'est pas un métier bordel ! Il faudra que nos petits roitelets locaux péteux le comprennent une bonne fois.

Didier Goux a dit…

Vous et moi avons sans doute des principes, MAIS nous ne sommes pas des hommes politiques. Or, l'essence même du politique c'est de travailler sur le réel et donc, en fonction des circonstances, de transiger avec les principes. Un dirigeant qui ne transigerait jamais avec ses principes, qui les ferait toujours passer avant la réalité, cela aurait vite fait de donner Robespierre ou Lénine : on connaît les résultats.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
cazo a dit…

Georges le pas frêchou n'est pas vraiment raciste, ni facho, c'est juste un gros con mégalo à la franchouillardise xénophobe de belle facture, qui ne jure pas avec son électorat de base de la région Languedoc.

Je ne crois pas qu'il a voulu stigmatiser Fafa sur ses origines, il a simplement dit dans son langage habituel (mais qui pourrait le blâmer quand des propos et des attitudes comparables se retrouvent au plus haut niveau de l'Etat...) que Fafa était un hypocrite, un faux-cul... ce qui quelque part n'est pas entièrement erroné.

Franchement, que les socialos se démerdent avec leurs boulets, je note au passage qu'ils se montrent beaucoup moins solidaires entre eux que ne le font les umpistes quand un des leurs tient des propos comparables.

Moi, aujourd'hui, je jubile rien qu'à l'idée d'un crochet de boucher qui au final ne servira à rien... et à la tronche que doit faire en ce moment le commis de boucherie... Happy Birthday, Mister President !! :-D !!

Gwendal a dit…

@Captainhaka : Nous sommes d’accord.

@Didier Goux : Je ne suis pas d’accord. Etre élu, être un représentant du peuple, c’est justement faire respecter des principes. Alors, je ne suis pas naïf au point de ne pas imaginer qu’il faille faire quelques concessions de temps en temps, mais cela ne peut se faire que sur de petites choses. Le racisme, l’antisémitisme, l’abus de bien social, tout ça, ne sont pas toléré dans le « monde réel » et ils doivent l’être encore moins lorsqu’il s’agit d’hommes ou de femmes politiques.

@Anonyme : Vous étiez prévenu… La prochaine fois signez votre commentaire.

@Cazo : Qu’est-ce qui te prend ? Tu ne vas lui trouver des excuses quand-même ! Cazo, merde ! Ce type est une ordure, point barre ! Il arrive un moment où il faut admettre que lorsque ça a deux pattes et que ça fait coin-coin, il y a de grandes chances pour ce que ça soit un canard !

captainhaka a dit…

un canard ....HAHAHAHAHHHA !
(jadôre)

cazo a dit…

Diable non, pour moi, un gros con franchouillard mégalo et xénophobe n'est pas une qualité, tout de même !!

Mais je me méfie des réactions ulcérées présentes quand on connaît un peu le type qu'il est (c'est pas nouveau). Mais j'aime pas non plus les procès d'intention. Tiens, par exemple, lorsqu'il a traité les harkis de sous-hommes justes bons à se faire mettre (il me semble qu'il est allé juste là), il visait des personnes bien précises, pas la communauté. Il faut savoir que Frêche a sorti les harkis de Montpellier des foyers sonacotra pour les faire accéder à des logements décents, qu'il leur a donné des subventions, etc., et ce qu'il l'a fait dégoupiller c'est que ces types se rallient au final à la droite locale plus facho que les socialos locaux. Car le racisme anti-arabe et anti-rom dépasse largement les frontières des partis politiques sur le pourtour méditerranéen...

Alors, pas d'excuses pour Frêche pour ce qu'il est, mais qu'on vienne pas me dire que c'est nouveau, et surtout qu'on se serve pas d'un alibi dans le parti pour le tomber... d'ailleurs, je me demande si c'est pas son soutien inconditionnel à la dame du poitou qui est pas plus grave pour certains socialos que d'être ce qu'il a toujours été.

Rassure toi, Gwen, je n'ai aucun affinité pour ce genre de potentat local.

Gwendal a dit…

@Captain : Ouais, mois aussi j’aime bien.

@Cazo : Bon, tu me rassures… Et puis comme je l’ai écrit ce n’est pas tant ses propos que le trop grand laxisme du PS que je critique.
Espérons que cette fois-là sera la fois de trop.

monique a dit…

J'allais répondre à peu près la même chose que Cazo..mais je me ravise, après avoir lu son comment...
Oui Frêche est un de ces notables comme on en voit dans le midi : rusé, grande gueule, démago ....
mais je ne pense pas non plus qu'il y ait eu une arrière pensée
antisémite dans son propos : " ne pas avoir l'air catholique" c'est une expression courante qui est dépourvue de son sens initial...
on dit aussi : " c'est pas très orthodoxe" sans y voir une allusion "anti"... quelconque !

Je crois aussi que le PS veut sa peau pour d'autres raisons...et ils guettent ses "bons mots" pour le descendre !
Mais bon, le voir disparaître du paysage politique ne m'affecterai pas plus que ça..je n'ai pas d'estime particulière pour le bonhomme...et le PS me fait ch....avec ses airs de vierge effarouchée !

Question de principe, oui...surtout pour des responsables politiques ou autres...il faut commencer à s'inquiéter quand on les met dans la poche trop souvent...ils s'empilent et tombent dans le caniveau.

Ta copine Momo laïquarde qui compatis de tes déboires numéricâble pour avoir été elle même bien emmêlée dans un câble défectueux...!!!!

Gwendal a dit…

@Monique : Je te trouve bien gentille sur ce coup-là Monique. As-tu entendu sa défense, dictionnaire en main ? Ca pue la mauvaise foi et confirme s’il en était besoin l’antisémitisme qui sourd dans ses propos.
Cela-dit, il paye aussi peut-être pour son copinage avec la Royal… Je veux bien l’admettre. Et cela reste une circonstance aggravante en ce qui me concerne.

Aliciabx a dit…

En tous cas, ce mec n'a pas la frêche attitude.
Heureusement, le PS a (enfin) appuyé sur le bouton refresh...
En forme, moi, ce matin...
Pour ce qui est des coupures, j'ai eu ce genre de désagréments assez habituels dans le quartier.
Je parle d'électricité. Il existe une rampe spéciale coupure pas très chère qui évite les coupures ; les coupures avaiet grillé ma carte éthernet (2 fois) et 2 appareils ménagers.
EDF m'a demandé de faire une enquête auprès de mes voisins car ils ne pensent pas la faire semble-t-il...
Orange a l'air assez stable niveau connexion mais au niveau factures, il faut pister.
Tien, je vais faire un billet là-dessus.

Gwendal a dit…

@Alicia : Effectivement tu pètes la forme le matin toi !

monique a dit…

Gwen, si je commence à être complaisante avec les bofs méditerranéens, c'est pas bon signe. Merci de m'avertir .
J'ai bien peur de relativiser par le bas, tellement j'en côtoie tous les jours , dans ma modeste cité!

Gwendal a dit…

@Monique : Mouais... tu fais bien...
Attention à toi, je te surveille !

Anonyme a dit…

J'avoue que plus que jamais, tout ca ma saoul au plus haut point et que, bah en fait j'en ai rien a foutre.

Que frèche soit un gros con ou pas n'influs que très peu sur la vie RÉEL des gens…

Alors frèche ou pas frèche, par exemple le PS mène une politique de droite dans la plupart des régions et ca c'est du concret, ca c'est des faits, ca ca impacte directement la vie des gens, et et et… personne n'en parle…

C'est tellement mieux de papoter en boucle des moindres faits et geste de ceux d'en haut…

J'ai par la même du coup a present une plutot mauvaise image des blogueurs de gauche…

J'en dirais pas plus et vous laisse sur cette généralité, ca fera surement cogiter.

PS: dommage pour toi, numericable comme les autres FAI sont des entreprises privé qui courent apres les bénéfices et non la qualité des services…

Anonyme a dit…

Ah mince j'oubliais, c'etait moi (Pseudo)

Pseudo a dit…

http://openvideo.dailymotion.com/video/xbzzeu_fanny-puel-tete-de-liste-regionale_news

Comment c'est agreable une vraie journaliste qui coupe pas la parole, n'est pas agressif etc.

Ca me met sur le cul.

Gwendal a dit…

@Pseudo : Ah mais nous sommes d’accord Pseudo, le PS et la droite c’est quasiment la même chose. Mais ce quasiment fait une petite différence quand-même, non ?
Et quand tu dis « J'ai par la même du coup a présent une plutôt mauvaise image des blogueurs de gauche… », tu me mets dans le lot j’imagine… Ou bien ?