Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


mercredi 27 janvier 2010

J’me tâte

Aujourd’hui, j’avais prévu de vous parler du rapport sur le port du voile intégral en France… Ouais, je sais. Pas évident, tout ça… Faut-il une loi, pas de loi ? Où ce situe la limite entre le respect de la laïcité et la mise à l’index d’une partie de la population ? La liberté s’obtient-elle à grands coups d’interdiction ? La connerie est-elle sanctionnable, ou doit-on rester exclusivement sur le terrain de la pédagogie ? La psychothérapie obligatoire est-elle une option ?
Bref, même si je pense avoir déjà bien avancé dans ma réflexion personnelle, je vous avoue que je n’en suis pas encore à pouvoir déblatérer des vérités universelles. Donc, si vous le voulez bien, on va encore laisser mûrir tout ça quelque temps…

Alors si l’on ne parle pas de la burqa, on va parler de quoi vous demandez-vous derrière votre écran, l’esprit en éveil et la salive à la bouche. Du PS ? Est-ce que cela en vaut vraiment la peine, je me le demande… Après avoir céder au démon libéral qui sommeil en chaque socialiste qui veut se faire élire, Martine Aubry a annoncer vouloir renoncer à une des principaux acquis sociaux de ces dernières années, à savoir la retraite à 60 ans.
Aussitôt la droite se gausse et salue la « lucidité » de Titine. La gauche elle, je parle de la vraie gauche hein, vous l’aurez compris, la gauche donc hurle à l’assassinat.
Apparemment, il y a du avoir plus de hurlements que de gausseries, puisqu’on assiste quelques jours plus tard à un début de : Meuh non… Vous ne comprenez rien… Il y a énormément de préalables avant d’en arriver là… J’ai même lu quelque-part, désolé je ne me souviens plus où c’était, qu’il s’agissait d’un plan savamment mis au point pour provoquer la droite ! Si-si, j’vous jure !

Doutent de rien ces socialistes hein ?

M’enfin, là maintenant on est sûr, c’est Titine qui l’a dit hier au soir, il n’est pas/plus question de revenir sur l’âge de la retraite. Ou alors uniquement ceux qui veulent… Sauf qu’avec la taille de la retraite d’un smicard, celui-ci risque d’être un peu plus que tenté de prolonger sa vie de labeur s’il veut pouvoir bouffer. On connait bien la musique maintenant avec le libéralisme, ça commence avec le volontariat, et ça finit par être obligatoire… D’ailleurs c’est bien simple, le libéralisme c’est comme la vérole, ça s’attrape que si on le veut bien.

Mais bon, là encore je vous avoue que je n’ai pas fini de réfléchir à la question des retraites… En plus, comme je sais que je n’en n’aurais presque pas, de retraite, je n’ai jamais vraiment réfléchi à ce qu’il conviendrait de faire. La seule chose dont je sois sûr, c’est que le système par répartition c’est mieux que par capitalisation.

Ça, j’en suis sûr et vous savez pourquoi ? Et bien parce que moi qui n’ai jamais pu mettre un sou de côté dans un quelconque plan d’épargne, et bien je serais quand même bien contant de toucher un maigre pécule lorsque l’heure sera venue. C’est toujours mieux que rien et c’est aussi con que ça.

Comme vous l’avez pu constater, je vous cause un peu de tout et n’importe quoi… Ce qui montre bien que je patauge un peu en ce moment… Fin de mois oblige.
Alors vous savez quoi ? On va s’arrêter là pour aujourd’hui. Ouais, on ne va même pas essayer de trouver une finesse sémantique quelconque qui puisse relier ces deux sujets.

Quoique… Martine en burqa ça pourrait le faire, non ?

20 commentaires:

Roland a dit…

«Marre de la burqa !» ou la stratégie du matador

Gwendal a dit…

Oui, Roland, je l'ai lu ce matin. Une pierre de plus pour construire ma réflexion !

'Tsuki a dit…

Pfff... Ce débat me fait frémir : se tâter pour créer une loi qui ne concerne qu'environ 1900 cas alors qu'on est plus de 60 millions à nous interroger sur notre avenir, c'est vraiment noyer le poisson dans le flots des vrais questions. Je préfèrerai que le gouvernement rende compte sur des phénomènes me touchent largement de plus près, genre : pourquoi le foncier et la taxe d'habitation ont-ils pris près de 140 % d'augmentation dans certains coins de France, alors que j'ai du mal à trouver des sous pour remplir mon frigo (et donc mon estomac, hein, par ricochet)...

Faut-il une loi pour interdire la délocalisation de nos outils de production ? Faut-il une loi pour obliger les capitaux à rester dans l'hexagone et investir sur notre territoire au lieu d'aller engraisser la Chine en pleine expansion ?

Franchement, cette histoire de voile islamique ou pas, ça me rend verte de rage. Ce qui me rend encore plus verte de rage, c'est de m'apercevoir que la plupart des gens sont pour ou contre, alors que je le rappelle, ça concerne un iota de pourcentage de la population française (- de 2000 cas)... Une loi c'est fait pour régir des ensembles de population concernée, pas pour branler les députés (grassement payés sur nos impôts, rappelons-le au passage) en commissions parlementaires bidons et alimenter la presse en bêtises plus énormes les unes que les autres...

Pfff... La démocratie, c'est vraiment mort, en Europe.

Pseudo a dit…

http://www.dailymotion.com/video/xbzsuy_olivier-besancenot-porte-parole-du_news

http://www.dailymotion.com/video/xbzt7j_olivier-besancenot-porte-parole-du_news

philippe a dit…

j'exige un chapeau de retraite

Gwendal a dit…

@’Tsuky : Bonjour Tsuky et bienvenu à toi ! En effet, cette loi ne concerne (a priori) qu’un faible pourcentage de français… Et elle n’a pas d’autre but que de satisfaire la partie la plus extrême de la droite. Ça, on le sait tous.
Mais, car il a un mais, elle nous parle aussi d’une chose qui me tient particulièrement à cœur, la laïcité. Mes convictions antireligieuses s’opposent formellement à ce que ce vêtement devienne la norme dans mon pays. De ce point de vue là, je me sens concerné.
De même l’ajout de jours fériés pour cause de fêtes religieuses au calendrier, même s’il satisfait l’écolier qui résonne toujours en moi, me dérange.
Pour l’instant je pense qu’une loi n’est pas nécessaire…

@Pseudo : Je ne savais qu’Olivier passait chez France Inter ! Merci pour les liens !

@Philippe : Arf ! C’est indispensable ! (Surtout quand on commence à perdre ses cheveux…)

monique a dit…

La burka a été imaginé par un homme qui cloitrait SA femme chez lui pour éviter que son honneur
( à lui) ne soit souillé par le regard d'autres hommes sur son bien, sa chose, sa possession.
Et puis, un beau jour, il en a eu marre de faire les courses, d'aller chercher les gamins à l'école, de se rendre à la mairie, à la poste, à la banque...en plus du travail et de la prière.
Alors il a imaginé la faire se déplacer à l'extérieur avec sa maison sur le dos , pour ne pas qu'on la voit.
Inspiré par Trigano, il lui a fabriqué une petite tente très isolante, avec une petite ouverture grillagée pour les yeux.
Une chute aurait pu endommager le matériel domestique.
Sa femme , elle , était tellement soulagée de pouvoir jeter un oeil sur la rue, qu'elle a accepté avec reconnaissance d'aller faire les courses, d'aller chercher les gamins à l'école, de se rendre à la mairie, à la poste, à la banque...

Quant aux retraités, on devrait leur imposer le port de la burqua pour cacher leurs silhouettes honteuses de profiteurs de deniers publics, pour masquer leur arrogance de n'être pas morts dès leur cessation d'activité...

Gwendal a dit…

@Monique : Perso, je vois la burqa comme un gigantesque préservatif opaque… Pour se protéger de la contamination du monde extérieur.

philippe a dit…

ya un article que j'ai aimé sur Rue 89 à ce propos : Si la burqa était chrétienne, comment réagirions-nous ?

Gwendal a dit…

@Philippe : Les chrétiens ont aussi leurs extrémistes et pour ma part je leur botterais le cul de la même manière.

'Tsuki a dit…

Heu... concernant la burqa, vous n'y êtes pas vraiment.

Un voile intégral est vu par les occidentaux comme une façon archaïque de préserver une possession masculine... Mais personne ne demande leur avis aux femmes qui les portent : elles, elles considèrent ce voile intégrale souvent comme un rempart entre le regard des hommes et elles, je tiens à vous le signaler.

Et j'aimerai vous rappeler au passage, en tant que femme moi-même qu'il m'arrive d'être gênée par le regard de convoitise de certains hommes dans la rue. Pourtant j'ai reçu une éducation catholique (vite flanquée aux orties, je vous l'accorde, pour n'en conserver que le vernis culturel). Et je ne m'habille pas de façon spécialement provoquante (jean taille basse et string dépassant, ou jupe radukutakamaté avec décolleté pigeonnant). Je vis loin des grandes agglomérations aussi parce que le regard des hommes est souvent pénible, et qu'ils ont une légère petite tendance à considérer les femmes comme des objets sexuels à leur disposition. Si, si... Faites un tours dans les transports en commun à des heures un poil plus tardive que leur de pointe, et vous verrez... C'est assez édifiant, et c'est un comportement qui a tendance à s'étendre.

Alors j'imagine que si j'avais reçu une éducation où la femme a une position sociale plus modeste qu'en Occident je ne pourrais sans doute pas assumer ce regard très facilement, et je m'accrocherai à mon voile comme à une bouée de sauvetage.

cazo a dit…

Légiférer sur la Burqa c'est en faire à coup sûr un instrument de revendication communautariste, et donc démultiplier les cas.

D'accord avec toi, Tsuki. Y a vraiment pas d'autres problèmes à traiter en France?? Combien a coûté au juste toutes les gesticulations de cette commission qui a planché sur un problème aussi crucial pour l'avenir??

C'est clair que la pression des petits kadors machos des cités sur les filles (enfin, pas toutes... ça dépend qui et quand...) trouve une solution dans un vêtement qui leur interdit toute insulte.

La réponse éducative par les associations de quartier mises sur la paille était sûrement moins intéressante, socialement et politiquement...

Ceci dit, la burqa, pour les condés, c'est le top pour infiltrer tous les milieux islamistes, non ??

Y paraît que Décathlon va sortir un modèle avec auvent...

Plus sérieusement, il y a autant de musulmans pratiquants en France que de Cathos pratiquants (2 à 4% des croyants). alors la Burqa, ça concerne qui ??

De toute façon, je croyais qu'on avait interdit les signes ostentatoires d'appartenance religieuse dans les écoles... AH oui, merde, dans les écoles publiques, pas dans les écoles privées qui éclosent partout et qui se montrent tolérantes, elles, tas de mécréants!!

Gwendal a dit…

@’Tsuki : Houla, sitôt arrivée chez moi vous risquez de vous faire vertement rabrouée ma cher Tsuki… Alors avant que les filles ne vous tombent dessus, je vais le faire en espérant y mettre les formes ;
Que les hommes reluquent le beau sexe dans les transports en commun n’est pas nouveau. Ce n’est que l’expression d’une réalité biologique universelle. Mais plutôt que de soustraire le corps de la femme à ces regards, la solution la plus intelligente réside quand-même dans l’éducation des garçons.
Mais franchement je ne crois pas que ce soit là le nœud du problème. Le voile intégral est bien plus qu’une armure contre le regard des hommes, c’est une armure contre le regard des autres hommes que le sien. C’est une marque de possession exclusive. C’est infamant, et ça va à l’encontre des décennies de combat que les femmes ont mené pour avoir ne serait-ce qu’un semblant d’égalité avec les hommes. En tolérant ce genre de chose, on insulte toutes ces femmes… Et puis j’ajouterai que l’argument culturel ne tient pas lorsqu’il s’agit de concorde républicaine.

@Cazo : Je n‘ai pas dis qu’il fallait une loi… Je crois même qu’il n’en faut pas pour tout te dire.
Certes, il y a peut-être des choses plus importantes à traiter en ce moment. Mais différer trop longtemps quelque chose revient à prendre le risque de le voir empirer. Et puis pour moi c’est une question de principe… Voir l’article suivant.

monique a dit…

@Tsuki :
Un conseil de femme :
Lorsqu'un homme te lance des regards: faire la différence entre celui qui apprécie ta silhouette..c'est plutôt flatteur et tellement humain! Moi aussi, j'apprécie la beauté et n'hésite pas à arrêter mon regard sur des hommes ou des femmes qui ont un charme particulier.

Ensuite, il y a ceux qui "matent" une femme comme un morceau de viande à se mettre sous la dent juste parce que c'est une femme, donc un objet sexuel potentiel.
Alors devant ceux là, pas question de se planquer derrière un voile quelconque : les regarder bien dans les yeux jusqu'à ce qu'ils détournent le regard avec juste assez d'ironie pour leur montrer qu'on a aussi un cerveau!

Se cacher à ce regard, c'est déjà capituler et le cautionner.
Non, les femmes n'ont pas mené tous les combats pour sortir de l'esclavage dans lequel des siècles de religions ( au pluriel) les avaient enfermées...pour aujourd'hui baisser les armes devant des ignorants frustrés de leur petit pouvoir.

Même si le problème de la burqua est mineur en France (il y en a d'autres bien plus importants qu'on voile pour ne pas les régler,comme dit Cazo) ta réaction de femme me laisse penser qu'il y a encore du chemin à faire dans l'égalité des sexes.
Eduquer, apprendre, échanger.. ce sont les seules réponses.
A la burqua et à tout le reste!

Et ne pas s'estimer suffisamment pour ne pas accepter les regards qui "dérangent".

monique a dit…

Je rectifie ma dernière phrase ! le lapsus !!!
S'estimer suffisamment pour ....
( évidemment!)

monique a dit…

On ne rigole pas, au fond de la classe !

Gwendal a dit…

Oui maitresse !

'Tsuki a dit…

Mmmmh...

Moi, je préfèrerais que les hommes fassent preuve de savoir vivre et d'éducation, plutôt que de devoir subir leurs regards salaces et devoir me dire que je devrais en être fière alors qu'en réalité ça me rabaisse du rang d'être humain à celui de kilo de chair.

Il y a pas de fierté à avoir dans le fait d'être matée. Ce n'est pas parce qu'ils apprécient la beauté, qu'ils matent, je vous le rappelle ; c'est parce que qu'ils ont des cojones à vider, et que le faire sur une photographie étalant légalement de la chair à gros cachet (sans liquide, je vous pris :D) ou le faire à la volée dans la rue à la vue d'une inconnue qui marque leur rétine trente secondes, c'est du pareil au même, pour eux.

Du coup, se planquer est une façon comme une autre de se préserver. Vous croyez que les religieuses portent leur uniforme pour quelle raison exactement ? Elles ne sont pas musulmanes pour autant, et ce n'est pas parce que leur uniforme s'est un peu libéralisé qu'il nous renvoie moins au problème de la concupiscence masculine.

Franchement, par ailleurs, le combat pour avoir le droit de porter ce que je veux dans la rue sans que les hommes aient une reaction de pervers ne m'intéresse pas des masses. J'ai cessé de m'habiller de façon féminine précisement pour cesser d'un objet de convoitise dans l'esprit des hommes.

Le combat qu'on devrait avoir c'est plutôt l'anihilissement de ces (biiiip !) de magazines féminins, qui nous éduquent à être des objets de désir masculin sous couvert d'une soi-disant liberté dont on ne verra jamais la couleur, mesdames, désolée de vous décevoir. Regardez un peu à quoi ressemble les femmes depuis ce fameux octroi de droits aux femmes, et venez ensuite me dire qu'on y a gagné au change...

La burqa, c'est ni plus ni moins qu'une pathétique tentative d'occidentalisation d'une culture à laquelle nous ne comprenons rien, et dont nous déterminons qu'elle est mauvaise tout simplement parce qu'elle n'est pas la nôtre...

Si on interdit la Burqa en France, alors il faut se pencher sur le voile des bonnes soeurs : ont-elles le droit de prendre les transports en commun PUBLICS avec un voile pour couvrir leur cheveux ?! C'est religieux, ça ! C'est pas laïïïïc ! C'est pas bien !

Tant qu'on y est, luttons tous et toutes pour un retour de l'hedonisme total : tous à poils ! La laïcité y sera forcément gagnante... Comme ça on verra bien qu'on est tous pareils... :D

(Mais si, j'ai conscience d'être carricaturale, mais si...)

monique a dit…

Mais le voile des "bonnes soeurs" est déjà interdit dans les lieux publics ! Et le foulard aussi !!
Pour la burqua , c'est pareil : suffit de faire appliquer la loi !
Et d'abord de définir ce qu'est un lieu public et c'est là que nos députés coincent !!!

'Tsuki, je respecte votre point de vue sur les regards des hommes, mais je ne partage pas vos préconisations, vous l'aurez compris. Le luttes féministes nous ont fait gagner en liberté et en dignité.
Il y eut sans doute des excès, mais de grâce ne jetez pas le bébé avec l'eau du bain !

'Tsuki a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.