Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


lundi 21 avril 2008

Pékin met la pression

Après le parcours chaotique de la flamme, la Chine se devait de réagir. Dés lors que les simples explications ne suffisent plus, il était temps de passer à la vitesse supérieure. Depuis une semaine, les manifestations antifrançaises se multiplient en Chine. Les intérêts français sont visés, et plus particulièrement l’enseigne Carrefour qui est présente dans la plupart des grandes villes chinoises. D’après le gouvernement chinois il s’agit, bien évidement, de manifestations spontanées, et appelle la population à la mesure et au discernement. Dans les faits, nous savons bien que personne en Chine ne peut bouger le petit doigt sans l’autorisation des autorités et sous la houlette des associations patriotiques. Aux manifestations s’ajoute des appels au boycott des produits français.
Notons que d’habitude lorsqu’une nation décide de boycotter des produits français, ce sont avant tout les produits de luxe qui sont visés, et c’est plutôt LVMH qui fait la gueule. Mais dans le cas présent il s’agit également d’une grande enseigne dont la clientèle est plutôt issue de la classe moyenne. D’où un certain souci de la part des dirigeants de Carrefour qui je le rappelle est le deuxième groupe mondial de la distribution derrière l’américain Wal-Mart. (CA de 82,1 milliards d’Euros et 500 000 employés dans le monde).
Je ne sais plus quel journal disait que ces gesticulations étaient « de bonne guerre » après l’affront qu’avait subit la Chine le 7 avril dernier. Moi, je veux bien. Il est important pour les chinois de ne pas perdre la face et ces réactions sont, somme toute, cohérentes.
Ce qui m’inquiète un peu plus, c’est que la pression exercée sur notre gouvernement risque de s’accentuer. En effet, déjà lorsque c’est LVMH qui subit des revers, le téléphone a tendance a sonner dans les plus hautes sphères de notre état ; Avec les ennuis de Carrefour on peut s’inquiéter d’une pression accrue sur la liberté de mouvement de nos représentants. D'ailleurs, JP Raffarin se rend le 24 avril en Chine pour rassurer nos partenaires commerciaux... Après ça, il sera sans doute bien plus difficile pour Sarkozy de boycotter la cérémonie d’ouverture par exemple…
Encore une fois, les intérêts économiques risquent de passer par-dessus la tête des droits de l’homme.

2 commentaires:

aslan a dit…

Salut, j'attends le numéro de quatre-pattes de Raffarin et Poncelet avec impatience.

La grande distrib française c'est le chien domestique de la république Libérale qui pisse partout, chez les voisins y compris. Elle à grand besoin de passer voir un "comportementaliste". Praticiens chinois bienvenus.

Gwendal a dit…

C’est bien en Chine que l’on bouffe du clébard si je ne m’abuse? Quand je pense que Raffarin va devoir se mettre à quatre pattes et lécher des fions pour faire passer la turbulence de nos concitoyens… C’est-y pas compliqué la vie des politiques quand même !