Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


mardi 22 juin 2010

Retour à une réalité qui sent mauvais de la bouche

C’est souvent comme ça que les choses se passent... Vous partez quatre jours vous mettre au vert (et c’est le cas de le dire vous pouvez me croire !), et quand vous revenez c’est le bordel.
Mais là, cette fois-ci, il s’agit d’un bordel de chez bordel... Un capharnaüm de chez capharnaüm, comme aurait pu dire mon grand oncle latiniste si j’en avais eu un.

Du coup, devant cette profusion de sujets j’hésite à choisir celui à aborder aujourd’hui... Enfin, profusion de sujets... Volée de merde devrais-je plutôt dire, étant donné l’odeur qui se dégage de tout ça. C’est bien simple, ça pue tellement que j’ai comme une furieuse envie de retourner me terrer dans le trou où j’étais si bien pendant ces derniers jours...

Mais bon, il parait que je suis un adulte responsable, et que je dois me comporter comme tel. Alors on va plonger sa mimine dans ce cloaque, on va touiller tout ça, et on va essayer de sortir le sujet du jour...

Bon, le foot on laisse tomber... c’est tellement grotesque qu’en parler le serait également. Le seul avantage que je devine à cette énième confirmation de mon analyse sur les valeurs de ce sport, c’est que les médias sont tellement focalisés sur ce qui ce passe en Afrique du Sud que la disparition du DARD (il a même supprimé son site) et la naissance du mouvement "République solidaire" sont passés totalement inaperçus.
Vous me direz que cela ne change pas grand chose, et vous aurez raison. Remplacez du vide par du vide, et vous obtiendrez toujours la même chose : Du vide.
Donc, passons à autre chose.

La mort de la vieille ganache de Bigeard... Ouais. Dommage que j’ai arrêté de boire sinon j’aurais bien sabré le champagne. La mort d’un con, ça se fête toujours.
Qu’est-ce qui nous reste... Ah oui ! L’affaire Woerth !

C’est qu’elle est gratinée celle-là. Le souci, c’est que le tapage médiatique autour du fiasco des footeux millionnaires va aussi occulter cette sombre histoire. Un vrai polar c’t’affaire !
Avec des écoutes téléphoniques, des pots-de vin, une grande firme au passé sulfureux, des histoires d’héritage, un gigolo... Bref, tous les ingrédients pour pondre un scénar à la Grisham.

Je vais être franc avec vous, je n’ai pas tout compris à l’intrigue. C’est comme pour le Karachigate, à un moment du truc je me suis laissé décrocher et du coup je n’y pite plus rien. Pour arriver à comprendre toute l’histoire, il me faudrait me taper de sacrée séances de rattrapage, mais là, franchement, j’ai pas envie.

La seule chose que je retiens de cette affaire, se résume en fait à ce que Stéphane Guillon en disait hier (repris par les guignols apparemment en mal d’inspiration), c'est-à-dire que ce gouvernement, en plus de développer une idéologie moisie, s’en met plein les fouilles à titre perso.


Que ces gens usent de tous les moyens pour imposer leur idéal, ça à la limite je peux le comprendre. La gauche en ferait très certainement de même, et moi aussi si j’avais un petit peu plus de foi. Mais qu’ils profitent de leur position pour s’enrichir nous démontre que nous n’avons pas seulement à nous battre contre un capitalisme sauvage, mais également contre de simple et banals voleurs.
Alors, est-ce que c’est une bonne nouvelle ?
Peut-être. Ça a le mérite de clarifier les choses et de les rendre accessibles à la masse.
Ça peut prendre des heures, voire des jours, pour explique le capitalisme à quelqu’un... Alors que de dire, et démontrer, que les types qui nous gouvernent sont des voleurs, c’est plus simple.

Une autre chose m’interpelle à propos de cette histoire, mais qui tient plus de la forme que du fond. Quoique...
Quand j’ai voulu m’intéresser à l’article de Médiapart pour comprendre l’histoire, je me suis heurté à la version payante... Du coup, et bien je n’en sais guère plus que ce qu’en disent les autres journaux et l’extrait sonore des écoutes.
En ce qui me concerne, ce pose alors le problème de l’universalité de l’information, de son droit, de sa démocratisation... Parce que je suis pauvre, je n’aurais donc pas accès aux mêmes infos que le riche... Ça, ça me perturbe.

Voilà, en gros et dans la confusion, ce que je ressens en ce lendemain de retour de vacance. De la confusion, ça je l’ai dis, et de la frustration aussi. Et puis comme une furieuse envie de retourner me planquer dans mon trou si vert et si paisible. Là-bas, il n’y avait pas de voleurs, pas de menteurs, que des gens biens avec de bonnes âmes. Et puis du vert.... Plein de vert autour.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Dans tes annonces google à droite de la page je lis : "les pieds qui puent ? les chaussettes machin détruisent les mauvaises odeurs !"
Reste plus qu'à leur en envoyer des caisses !!!

Moi aussi, j'ai un goût de vert dans le coeur et pas envie de brasser la bouillasse de l'info...

Mob' tiens je redeviens anonyme ( fais ch..google!)

je t'embrasse, mon ami.

cazo a dit…

Holà mon ami, je ne vois là rien de nouveau... Le népotisme est une tradition largement partagée par la plupart des pouvoirs de ce monde, quand bien même fussent-ils communistes...

Et le fils Bachelot, elle est pas belle sa carrière ??? Diplôme de l'institut supérieur des arts (cérmique et métal), il devient en 1994 assistant parlementaire de sa maman, et reste à ses côtés dans toutes les fonctions ministérielles occupées par maman en tant que "Conseiller à l'accompagnement politique et diplomatique de la ministre". Il vient d'être bombardé en CDI à l'INPES, institut national de la prévention et de l'éducation de la santé, organisme sous la tutelle de la ministre de la santé, en tant que "responsable de plaidoyer pour la santé dans toutes les politiques publiques" (le canard du 9 juin). Elle est pas belle la vie ?? Quand on vous le dit, que les études d'art mènent partout et nulle part...

Et pour ce qui est de l'accès à des sources d'info fiables et peu onéreuses, le canard enchaîné n'est pas estampillé vuitton, tout de même (1,20€ par semaine) !! A la limite, je suis sûr que tu peux trouver quelqu'un qui pourrait te le passer une fois lu.

Quand au week-end, moi aussi je viens d'en passer un exceptionnel, court, trop court, mais qui fera date !!

Gwendal a dit…

@Monique : Encore des annonces ? Je croyais m’être débarrassé de ces choses le weekend dernier ! Bon, on va encore essayer de faire le ménage...
Ouais, le vert et le silence... Avec un goût de menthe pour relever le tout !

@Cazo : Yes, il y a aussi l’histoire du fils Bachelot... Comme quoi la famille quoique j’en dise, ça peut être utile.
Sinon, ouais je pourrais essayer de récupérer le Canard... Mais c’est le genre de journal qu’on ne laisse pas trainer sur les bancs d’un square si tu vois ce que je veux dire.

aslan a dit…

Dans la série "je suis une pince hypocrite": Je voulais t'abonner au Canard mais v'là pas que tu vas partir au tour du monde dans quelques mois...oooohhhh, trop dommage je suis obligé de remballer mon cadeau ;)

Gwendal a dit…

@Aslan : Rhoooo... Que c’est gentil tout plein ça.... Et puis en plus ça mange pas d’pain ! Sale hypocrite !

Cécile Delalandre a dit…

Ben moi j'dis :
"Vive l'anarchie! A bas la culotte! ... euh la calotte!
et que le vert où souffle pas que la tramontane soit toujours avec nous!*_*

Gwendal a dit…

@Cécile : Arf !!! V’là la délurée qui s’y met ! Sacré mistral quand-même... J’ai eu le même en arrivant à la maison mais il faisait bien 10 degrés de plus !
Je ne sais pas comment je vais me démerder mais je vais tout faire pour être là pour la quatrième. Des moments comme ça c’est de l’or en barre et du tonus pour des mois !

cacahuette83 a dit…

Oui, je connais ça! Le retour à la réalité est terrible! J'aurais bien aimé moi aussi me mettre au vert, le problème c'est que cela m'étais impossible et je dois dire que je suis en plein dedans! Une horeur....

Gros bisous Gwendal et vraiment contente pour demain..

Tant pis pour les jaloux...

cazo a dit…

Didier Porte mis à la porte de france inter, Guillon aussi... Facholand est en pleine expansion...

Val défend la caricature blasphématoire d'une religion, caraicature faisant l'amagalme entre l'islam et l'islamisme, et prend la défense de son demi-dieu contre les saillies blasphématoires d'un humoriste. Ce type n'en ai pas à une contradiction près... défendre Charlie et cracher sur Denis Robert, honnir l'homéopathie et encenser la psychanalyse...

Il y a des gens sur terre qui incarnent à la perfection les grands personnages de la littérature, Iago, Ganelon... Val prend modèle sur son mentor en la matière, son demi-dieu lui-même, le mètre & talons des quart-pattes !!

Cécile Delalandre a dit…

les fous du rois muselés ...
ça m'donne grave envie d'boycoter Inter... ma vieille famille fout l'camp!
ya pas qu'les bleus qui touchent le fond!
Vomir....
"j'crois bien qu'tout ça
c'est politique!"..........

Pseudo a dit…

Bah perso c'est sur et la question se posait même pas, Porte et Guillon viré, plus de france inter, sauf pour mermet (pour combien de temps encore…) mais bon tfacon il y a le site de La-Bas donc c'est pas un probleme d'ecouter inter ou pas :D

Bref, ca plus les retraites et j'en oublis là, putain ca fout les boules un peu…

si seulement demain…

Mais je prefere pas trop me faire d'illusions, ca m'achèverais pour l'été.

Pourtant, avec tous la barouf qui sort sur woerth et tous les autres.

Ya franchement de quoi foutre le feu! (même si en même temps ca peut etre dangereux, aussi…)

Voir mon commentaire chez CSP