Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


mercredi 9 juin 2010

Insoutenable, qu’ils disent...

Insoutenable, c’est ainsi que s’intitule la dernière campagne de la prévention routière.
Choquante, est l’adjectif que revient le plus souvent pour la décrire.
Uniquement visible sur internet est sa particularité...

Titillé par autant de qualificatifs intrigants, votre serviteur c’est donc précipité pour visionner ce qui est décrit comme une nouveauté dans la comm sécuritaire française.

J’ai vu, et la première chose qui me soit venue à l’esprit c’est : Et alors ? Tout ce buzz pour ça ?

Alors déjà et pour commencer, je ne trouve pas en quoi ce film de cinq minutes et des poussières est choquant. Même pas gore, même pas surprenant pour un sou, on devine à l’avance ce qu’il va arriver... Bref, j’ai eu l’impression d’avoir été abusé quelque-part.

Bon d’accord, j’ai la quarantaine passée et peut-être suis-je habitué à une certaine goritude de par les films que j’ai l’habitude de voir. C’est possible. Mais certainement pas autant que peut l’être un djeune de dix-huit ans, qui je vous le rappelle est sensé être le cœur de cible de cette campagne.
Et puis, sans vouloir à tout prix jouer les Cassandres, il faudra que l’on m’explique comment il est possible que le garçon à l’arrière arrive à se retrouver éjecté du véhicule après un choc frontal, sans passer par-dessus ses petits camarades et la case pare brise... Là, miracle de la balistique ou pédalage dans la semoule de la mise en scène ? Je ne saurais dire.

Mais bon, reconnaissons que ce film a pour intérêt d’être nouveau. Dans le sens où c’est la première fois que l’on va aussi loin dans ce pays, en matière de prévention routière.

Sera-t-il efficace ? C’est toute la question. Permettez-moi d’en douter.

En effet, le public, s’il réagit comme moi, risque de se sentir floué quelque-part et la teneur du message sera alors complètement oblitérée. Ensuite, en choisissant le média internet pour faire passer son message, la sécurité routière risque de passer à côté de la ribambelle de jeunes friands de soirées arrosées mais qui n’aura certainement pas envie de cliquer volontairement pour se voir administrer une leçon de morale. Pour preuve, hier midi la vidéo en était à 59000 visionnages, et ce matin à l’heure ou j’écris ces lignes, nous en sommes à 86000... Ce n’est pas ce que j’appellerais une réussite en matière de buzz.

Je vais vous dire le fond de ma pensée... En fait, si ce film ne passe pas à la télé, ce n’est pas pour son caractère choquant comme on le raconte partout. Dimanche soir dernier j’ai revu Il faut sauver le soldat Ryan, et je peux vous dire que c’est autrement plus sanglant et choquant que cette bluette.
Non, c’est à cause de sa longueur. Cinq minutes quinze c’est beaucoup trop long, surtout si cette durée doit entrer en concurrence avec les rentrées publicitaires qu’elle obérera nécessairement. Pour info, 30 secondes de pub en prime time rapportent 100 000 euros en moyenne : A ce prix-là, et même pour le service public, il n’y a pas photo : La prévention routière passe après le bizness.

Malgré tout, je vous la sommet quand même. Comme ça vous pourrez vous faire une idée.



3 commentaires:

Pseudo a dit…

Ils racontent n'importe quoi, comme d'hab…

Non mais pour le coup jle trouve pas naze leur truc.

Ca tombe justement pas dans le gore crétin et inutile et ca peut etre tout aussi, voir plus percutant.

Mais comme je dis toujours, rien ne remplace l'action de personnes "sur le terrain", faire de la prévention dans les collèges-lycées etc.

Si elle est bien faite, ya rien de mieux.

cacahuette a dit…

Oui, comme d'habitude, cela n'avancera à rien! Il est clair que le fait que ce ne soit seulement diffusé sur le net n'aura aucun impact. De plus, je ne la trouve pas si gore que ça. Je suis comme toi Gwendal. Je trouve qu'ils en ont fait des caisses pour rien... Je ne vois pas en quoi ça peu baissé la consommation d'alcool des jeunes car ils ne vont même pas se sentir concernés par ce spot!


Bisous et bonne soirée

monique a dit…

Je ne sais pas ce que ça fera aux jeunes ..mais quand ça t'est déjà arrivé..ça touche.