Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


lundi 15 février 2010

Réforme des retraites, enfin le déclic ?

La question que je me pose en ce début de semaine, c’est de savoir si enfin nos syndicats vont arriver à retrouver leurs couilles.
D’accord, c’est peut-être un peu présenté crument, mais avouez que la question est d’importance puisque c’est aujourd’hui que commence ce qu’ils appellent un « sommet social » consacré à la réforme des retraites.

D’après la presse quotidienne de ce matin, il semblerait que la retraite après 60 ans soit considérée comme un casus belli… Bon, moi je veux bien, mais l’expérience nous montre que les Mailly, Chérèque et autres Thibault n’en sont pas à une compromission près, et qu’ils se sont plus souvent couchés devant le patronat ces derniers temps, que la décence ne le permet.

Aussi, lorsque je lis une telle radicalité dans le propos (casus belli), je me dis que c’est un peu trop beau pour y croire…
D’autant plus que la gauche « gouvernementale » (comme les tiédeux aiment à se nommer eux-mêmes) ont déjà montré qu’ils étaient près à faire moult concessions en la matière. D’abord le lapsus de Titine, vite démenti mais trop tard quand même. Puis encore hier la langue de bois de Moscovici, du genre ça restera la règle mais elle ne sera plus obligatoire… Même Méluche s’y est mis en bottant en touche de belle manière ! Bref, il semblerait bien que les dés en soient jetés et que la retraite à 60 ans soit belle et bien enterrée, comme le reste d’ailleurs.

Le seul qui ait osé se déclarer en faveur du maintien de la retraite à 60 ans, c’est Olivier Besancenot. Il a appelé hier à un front unit regroupant tous les partis de gauche… Mais bon, personne ne lui a répondu pour l’instant, et je doute qu’ils le fassent.

Mais bon, même si apparemment les acteurs de ce sommet social sont déjà presque d’accord sur les résultats, il n’empêche que cela risque de ne pas être la même sauce pour le peuple… C’est qu’ils y tiennent à leur retraite les bougres !

D’ailleurs c’est bien pour ça que depuis quelques jours on nous abreuve de chiffres en tous genres. On nous montre avec de beaux tableaux ce que font nos voisins européens. On nous dit que nous sommes une « particularité » par rapport à eux… Mais si l’on écoute bien le ton avec lequel ce mot de « particularité » est prononcé, on entend clairement d’autres termes comme « bizarrerie », « anachronisme » voir « imbécilité ».
En clair, il s’agit là d’une offensive médiatique destinée à nous préparer au pire et à nous le présenter comme quelque chose d’acceptable.

Et c’est bien pour ça que je suis plus que sceptique sur le résultat de ce sommet. La crise est là, et comme levier pour avaler d’énormes couleuvres il n’y a pas mieux ! Demandez aux grecs et aux espagnoles !

Non, ce que j’espère vraiment c’est que cette déclaration préliminaire des syndicats ne soit pas une posture de plus. J’espère vraiment qu’ils écouteront leur base pour une fois, et qu’ils feront ce qu’il faut pour empêcher qu’un de nos acquis sociaux le plus cher ne soit sacrifié sur l’autel du pragmatisme économique.

En fin de journée doit avoir lieu une réunion intersyndicale pour faire un premier bilan et décider, ou pas, s’il y a lieu de mobiliser les travailleurs…

Je croise les doigts, mais je vous avoue que c’est sans conviction… Pourtant, se serait tellement bien si cette réforme de plus était la réforme de trop, et qu’elle serve de déclic à la populace vengeresse ! Hein ?

Oh oui, ça serait bien… Un déclic ! Enfin !

23 commentaires:

'Tsuki a dit…

Nan, mais moi je suis pas contre remettre ma mère au boulot... Si seulement ça pouvait l'achever... (sourire machiavélique)

Gwendal a dit…

@Tsuki : Je vois que je ne suis pas le seul à avoir des comptes à régler…

'Tsuki a dit…

Quelques uns, en effet.

[mode sifflotement détaché on](chuchotis)(Dommage que l'euthanasie ne soit pas autorisée en France, parce que moi, je vois bien comment le régler, le problème.)[mode sifflotement détaché off]

Ma mère est retraitée de la fonction publique ; avec le peu qu'elle a travaillé, et ce qu'elle a extorqué, elle ose encore me parler de ses acquis sociaux... :/

Gwendal a dit…

@Tsuki : Houla ! Toi tu vas avoir des problèmes si tu critiques la fonction publique ici… J’en connais au moins une qui risque de te tomber sur le poil dès ce soir !

'Tsuki a dit…

(En position de défense, coudes au corps, poings serrés devant le visage, sautillant légèrement)

Je l'attends.

Gwendal a dit…

(Plié en deux devant son écran en imaginant la scène)
Arf !!!

laetSgo a dit…

pourquoi dis-tu que Méluche botte en touche ? au contraire, il me semblait qu'il démontrait par A+B que le recul de l'âge de la retraite était un foutage de gueule intégral (voir http://www.jean-luc-melenchon.fr/2010/01/decontaminons/)...
Quant à la Grèce, c'est bien l'épouvantail dont vont se servir les gouvernements pour nous empapaouter, notamment sur le sujet des retraites, entre autres régressions sociales !
et si tu veux avoir plus d'infos sur le sujet et une vision alternative, va jeter un coup d'oeil là http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article302
c'est très long, et ça en dit long ;-)
par contre, si effectivement cela pouvait réveiller les comateux de notre beau pays, endormis devant leur JT désinformant, je ne pourrais que m'en réjouir !

Pseudo a dit…

En fin de journée doit avoir lieu une réunion intersyndicale pour faire un premier bilan et décider, ou pas, s’il y a lieu de mobiliser les travailleurs…

Putain, le fait qu'il se posent la question en dit deja long…

Sérieux quoi.

M'enfin bon, ca fait longtemps maintenant que je n'attends plus rien d'eux, surtout depuis l'année dernière ou ils ont bien réussis ce que sarko voulait "faites moi rentrer chez eux et fermer leur gueule a ce tas de con qui descendent dans la rue".

Autant la CGT encore tu peu avoir un peu d'espoir vu la base, mais même là, regardes le résultat de leur congre…

Il est grand temps que l'une des 2 classe de la lutte se réveille, se fâche tout rouge et mette une grosse claque a l'autre.

Gwendal a dit…

@Laetsgo : Je suis désolé, mais hier sur Canal, je ne l’ai pas trouvé très convaincu le Mélenchon. Lapix a eut beau insister, il n’a pas été fichu de déclarer le maintien intégral de la retraite à 60 ans comme un préalable non négociable… C’est comme son argument sur le nombre des cotisants qui baisse, mais la productivité qui augmente… Ca veut dire donc qu’il compte taxer la productivité ? Alors qu’il le dise clairement !
Cela-dit, oui, il serait temps que les gens se réveillent…

@Pseudo : On est bien d’accord… Surtout en ce qui concerne la CGT (voir article sur le sujet). Il va encore falloir qu’on se tape le boulot…
J’ai lu que si mobilisation il devait y avoir ce serait de toute façon après les élections régionales… Ce qui montre bien qu’ils n’ont pas trop envie que ça marche.
T’as vu que Sud n’était pas invité à la fête ?

Pseudo a dit…

Pas vu non, mais tu voudrais inviter des gauchiste dangereux a dialoguer toi? hein?

TERRORISTE!

Pour melanchon, c'est ce qui me gene chez lui, il a pas ete au PS pour rien, un jours il dit blanc un jours noir un jour gris et puis pas forcement sur de lui comme tu l'a remarquer a priori.

Bah il joue au tiède quoi, faut pas faire peur au gens en parlant trop de nationalisation communisme tout ca et puis surtout c'est pas son projet politique alors forcement…

Non je pense pas me planter quand je dis qu'il rêve et croit pouvoir re faire comme mitterand en gros en croyant eviter peut etre les erreur, mais il n'y arrivera pas, c'est impossible.

Je l'ai vu au grand jury defendre la retraite a 60 mais avec 40 annuité, hors on veut les 37.5.

Et puis bon, voila la différence aussi, meluche la politique c'est son boulot…

C'est pas le cas du NPA, tous on un boulot un vrai ou sont sans emploi, mais comme la majorité de la population.

Alors bon, il dit des trucs vrai bien etc, mais comme j'ai dit, il fait tellement la girouette…
Un jour il crache sur le NPA de la plus basse manière en se répandent dans les pire médias pourris et l'autre jours il appelle a l'unité a jouer les gentils.

Bref je sais pas ou il en est mais il me donne les raison de ne pas le soutenir en tout cas.

Alors ca plus tous le reste…

Gwendal a dit…

@Pseudo : Mouais… Et pourquoi on n’aurait pas enfin des politiques dont c’est le métier, mais qui osent dire ce qu’ils pensent sans peur de froisser telle ou telle partite de l’électorat ? Ça serait bien ça aussi…

cazo a dit…

Action Discrète soutient Georges Frêche :

http://www.123video.nl/playvideos.asp?MovieID=683489&EMB=Logo

Excellentissime... Ennôôôôôrrrmme !!
A voir absolument ou à revoir !!

Gwendal a dit…

@Cazo : J’ai vu ! C’était génial ! Mais apparemment pas du goût de Frêche qui vient de porter plainte auprès du CSA ( ?), ainsi que le "Collectif contre l'homophobie" et la "Lesbian and Gay pride" de Montpellier

Bref, c’est du grand n’importe quoi.

http://fr.news.yahoo.com/63/20100215/tpl-georges-frche-saisit-le-csa-contre-c-5cc6428.html

Pseudo a dit…

Parce qu'une personne qui vie de la politique sera forcement influencé par le fait de maintenir sont train de vie son salaire face a ses idées.

Parce qu'une personne qui vie de la politique est forcement +/- coupé du monde réel.

Parce qu'on en a tous les jours les exemples a la TV et ailleurs.

Parce que la personnalisation de la politique est mauvaise, que les personnes en question s'y accrochent, cumulent les mandats, s'arrogent des droits supérieur aux citoyens.

“Le pouvoir donne ces vertiges, il les donnera toujours jusqu’à l’heure où il appartiendra à l’humanité entière.”
Louise Michel

Voila, je crois que ca suffit, non?

Pseudo a dit…

Tiens en passant par rapport a l'appelle de O.B

Dépêche AFP (15 février) réaction B. Hamon (PS)


Retraites: Hamon (PS) rejette l'appel de Besancenot à une réunion de la gauche

PARIS, 15 fév 2010 (AFP) - Le porte-parole du PS Benoît Hamon a rejeté lundi la proposition d'Olivier Besancenot pour une rencontre cette semaine de tous les partis de gauche sur la réforme des retraites, estimant que pour le moment "le temps est à la mobilisation sociale et donc à l'action syndicale".
"Pour le moment, le temps est à la mobilisation sociale et donc à l'action syndicale", a affirmé le porte-parole lors du point-presse hebdomadaire du Parti socialiste.
"Le PS sera en temps et en heure au rendez-vous de l'unité quand il s'agira de mobiliser contre la remise en cause du système par répartition et contre ce qui, aujourd'hui, permet aux Français d'espérer une retraite décente", a-t-il ajouté.
"En temps et en heure, quand se posera la question de l'unité des forces de gauche, nous y répondrons", a-t-il dit.
M. Hamon a rappelé que la proposition du leader du NPA porte sur "la retraite à 60 ans" et "37,5 annuités de cotisations". Mais les 37,5 ans "n'est pas la position du parti socialiste", a-t-il précisé.
Olivier Besancenot avait lancé dimanche un appel à l'union de tous les leaders de gauche, de Martine Aubry à Arlette Laguiller pour défendre la retraite à 60 ans et souhaité une réunion avec eux "dès cette semaine".


Et c'est là ou Hamon tombe un peu plus dans mon estime.(double discourt là encore, ca serait trop long de dire pourquoi ici)

Pseudo a dit…

Puis:

Dépêche AFP (15 février) réactions Parti de Gauche et PCF

PARIS, 15 fév 2010 (AFP) - Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) a estimé lundi que le fait que Nicolas Sarkozy propose aux partenaires sociaux que les discussions sur la réforme des retraites commencent "début avril" était "le signe qu'il battait en retraite" à un mois des régionales.
"C'est le signe qu'il bat en retraite", "il veut débarrasser le débat des régionales d'un de ses éléments les plus forts" car "il a compris que le rapport de force lui est défavorable", a déclaré à l'AFP le président du Parti de gauche. Pour l'eurodéputé, le "comportement d'évitement" du chef de l'Etat montre que "le Sarkozy triomphant est fini".
Alors que, selon M. Sarkozy, les discussions se prolongeront "tout le temps nécessaire pour dialoguer", excluant une adoption "par le Parlement en juillet", M. Mélenchon s'est dit "méfiant" sur ce calendrier, estimant que le président est "capable de vouloir passer en force".
Sur l'appel d'Olivier Besancenot (NPA) à une réunion "dès cette semaine" de tous les leaders de gauche, de Martine Aubry (PS) à Arlette Laguiller (LO), pour défendre la retraite à 60 ans, M. Mélenchon ne voit "pas d'objection". "C'est une proposition pleine de bon sens à condition que cela ne perturbe pas le travail des syndicats", a-t-il ajouté, comptant "venir en appui de leur lutte".
Sans répondre directement à la proposition de M. Besancenot, le PCF s'est dit "disponible sans attendre pour résister, agir et proposer" sur le sujet. Pour Pierre Laurent, coordinateur national, la méthode de M. Sarkozy est de "faire mine d'organiser un débat pour finalement passer en force avant l'été en imposant coûte que coûte la réforme qu'il a déjà décidée".
"Pour promouvoir des solutions alternatives permettant le maintien du droit à la retraite à 60 ans, un front unitaire social et politique le plus large possible doit être recherché", estime la tête de liste Front de gauche en Ile-de-France.
"Les revenus du capital et les revenus financiers doivent financer le système au même titre que les salaires. Le recul du chômage et de la précarité parmi les jeunes, les femmes et les salariés de plus de cinquante ans doit aussi être une piste d'action essentielle", propose le PCF.


Bon et les autres on s'en fou un peu.
Les vert et la duflot se foutent de la gueule du monde comme d'hab, LO pige pas trop ce que viendrait foutre aubry la dedans(et je comprend).

Pseudo a dit…

Et puis une signature sur le Pseudo pour finir :)

monique a dit…

Excellent,Action discrète comme d'hab! Plus vrais que nature !!!

Bine sur qu'il serait grand temps d'une mobilisation générale de tous les partis qui se prétendent encore de gauche pour lever les boucliers contre cette nouvelle réforme..sauf que en 2003, malgré le smillions de gens dans la rue ( on a fait 3 semaines de grève, quand même) pour RIEN !!! puisque le peu qui avait été retiré du projet revient en force....

Grève générale jusqu'à satisfaction : faire cotiser sur les profits et pas seulement sur le travail !

Quant à 'Tsuki, et sa fonctionnaire de mère,je suis prête à en découdre si elle me dit dans quelle fonction publique elle a sévi.
Repos Tsuki !
On discute d'abord et on se castagne après !!!

cazo a dit…

Ouaih, ben moi je joue plus avec tous ces gros cons !!

Et si on parlait de la retraite de nos ministres, de nos députés, combien d'années de cotisation pour palper combien ensuite ?? Pas un seul journaleux, pas un seul baveux pour leur balancer qu'avec très peu d'annuités (en fait, quelques mois suffisent pour un ministre), ils touchent le jackpot !!

Et si on parlait de la retraites de nos militaires et autres gendarmes actuels, de leur nombre d'annuités pour palper combien...

Et d'entendre un gros con qui n'a jamais su ni de près ni de loin ce qu'est un trvail pénible dire :" oui, euh, non.. plutôt que de diminuer leur nombre d'annuités, on a qu'à réfléchir à les changer de poste!!...". Eh, gros tas de merde, tu vas faire quoi, faire passer le manoeuvre, le terrassier, au service compta?? Ou proposer à ton électorat de mettre le vieux à la formation des nouveaux ?? Tu parles de quel travail, dans quelle entreprise ?? Non, mais, fils de mes deux, t'as déjà vraiment su ce qu'était faire un travail pénible ??

Tout ça c'est la faute des 35h, hein?? Pauvre petite merde, ça fait des années que je sais qu'en Allemagne et dans certains pays nordiques le temps de travail hebdomadaire est inférieur à 35h... et en plus nous sommes au 2eme rang pour la productivité par tête de pipe!!

Et cerise sur le gâteau, les temps partiels ont explosé, et ces trouducs continuent à parler de remettre en cause les 35h, qu'aucune grande entreprise ne réclame tant ils ont gagné avec la flexibilité du temps de travail...

Ras la carafe de cette propagande de merde, de ces journaleux à plat ventre devant le pouvoir, incapables de leur renvoyer "et vous, comment ça marche pour votre retraite??".

Je voulais retrouver ce que j'avais reçu sur les retraites de ces profiteurs de l'état, qui une fois élus, non seulement sont nourris et blanchis, mais en plus se gavent d'une façon inadmissibles ensuite, quand on sait notamment qu'un député, s'il n'est pas réélu, va toucher son salaire plein pot durant 5 ans, jusqu'aux prochaines législatives...

Et pour les pauvres cons de citoyens, c'est travaille, accepte ce salaire de merde, de toute façon, t'as pas le choix, il y en a dix autres qui se contenteront de ce que tu rechignes à accepter.

Le chômage n'est pas un problème, c'est une solution d'exploitation du capitalisme.

Bon, excusez-moi, j'ai un couteau à aiguiser pour prendre ces salopards avec leurs tripes.

Aaaaahhhh... putain, ça fait du bien!!... Bon, on y va??

Pseudo a dit…

Haha :)

C'est clair cazo.

On avait deja eu l'occasion de taper dans le tas par le passé, mais là on a encore plus simple, la retraite de proglio…

Juste devant nous là posé y'a qu'a se servir.

Gwendal a dit…

@Pseudo : Merci pour ces infos complémentaires.

@Monique : Ouais… mais c’était il y a 7 ans… Je ne suis pas sûr que l’on puisse refaire la même chose de nos jours avec les syndicats que nous avons actuellement.
Et puis qui te dit que je parlais de toi d’abord ? Hein ? Bon d’accord… Je parlais de toi…

@Cazo : Il a faim le Cazo là… Vite, donnez-lui une pinte de sang frais avant qu’il ne nous pète sa muselière !
Dans le temps jadis les retraites furent un sujet, que dis-je LE sujet, auquel il ne fallait pas toucher. L’acquis social de chez acquis social. Hélas, j’ai bien peur qu’avec la crise les libéraux détiennent une occasion unique de faire passer leur réforme.
Bref, je reste aussi pessimiste qu’hier au soir.

Tiens ! Journée d’action intersyndicale le 23 mars prochain… Ça va nous pourrir le No Sarkozy Day ce machin-là…

monique a dit…

Cazo, pour les chiffres des retaries de nos élus...voir quelques infos sur Agora :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reforme-du-regime-de-retraite-des-31117


et là :

http://www.les4verites.com/Retraite-des-deputes-la-Rolls-des-retraites-2200.html

et même l'express

http://www.lexpress.fr/actualite/economie/des-systemes-a-la-loupe_496079.html

monique a dit…

Oups, il ne s'agit pas des retaries, ni même des rotarys.., mais bien des RETRAITES des députés and co...