Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


lundi 27 juillet 2009

Se réjouir du malheur des autres…

La nouvelle du jour c’est bien évidemment le malaise vagal qui a terrassé notre PGE, honni soit son nom, dans la journée d’hier.
Comme cela arrive souvent, j’ai eu un métro de retard par rapport à l’événement, puisque je ne l’ai appris que tard dans la soirée. En effet, une fois n’est pas coutume, j’ai passé mon dimanche chez un ami, loin de ma télé et sans connexion internet. C’est donc à la faveur d’un zapping endiablé pour fuir les agressions publicitaires que je suis tombé sur l’info qui faisait la Une d’I-Télé.

Aussitôt ma première pensée fut : C’est bien fait pour sa gueule… Depuis le temps qu’on vous le dis : Le sport tue, mais pas assez apparemment !
Oui, je sais, ce n’est guère charitable comme pensée… Mais je n’y peux rien, c’est réellement celle qui m’a traversée l’esprit en premier.
Puis, aussitôt, mes vieux réflex judéo-chrétiens ont repris le dessus et m’ont fait culpabiliser… Non, sérieusement c’est pas bien Gwendal, tu ne devrais pas souhaiter de telles choses, même à ton pire ennemi… Bouh ! Vilain garçon !

J’en étais là de ma réflexion lorsque ce matin, je suis tombé sur un cortège de déclarations la plupart sonnant aussi faux que… je ne sais pas… Un truc qui sonne faux. Cette longue litanie de vœux de prompt rétablissement m’ont parus d’une hypocrisie achevée. Comme si toutes et tous c’étaient donné le mot pour prononcer les mêmes phrases, et faire preuve de la même compassion.
Pour tout vous dire, cette unanimité dans le pathos m’a alors fait revenir à mon sentiment premier. Appelez ça comme vous voulez, de l’esprit de contradiction par exemple, mais j’aime à me diriger dans le sens contraire de la pensée collective. Je trouve ça sain.

Aussi, ce matin, je tiens à proclamer haut et fort que le malaise vagal de l’autre tache me procure non pas un grand plaisir, mais une certaine satisfaction teintée de regrets.
C’est vrai quoi, je ne vais pas me mentir ou faire comme si ça me faisait de la peine, alors qu’en fait je suis content pour lui. Non ?
Donc, satisfaction il y a. Et en ce qui concerne les regrets, et bien ils concernent le fait que cet accident soit (apparemment) sans conséquences.
Voilà, c’est dit. J’ai bien conscience que ce n’est pas politiquement correcte, mais c’est ainsi.

Bon, maintenant que je me suis lâché et que j’ai dis ce que j’avais sur le cœur, je tiens quand même à mettre un bémol à ma déclaration… (Juste histoire de me protéger contre d’éventuelles foudres aussi célestes qu’Elyséennes). Il y a, à mon sens, une différence notable entre souhaiter du mal à quelqu’un et se réjouir d’un mal qui lui arrive par sa propre inconséquence. Car, franchement, faire du sport, à son âge et étant donné sa fonction et son hyperactivité, il ne faut pas être grand clerc pour deviner que ce genre de chose lui pendait au nez !
Peut-être que son médecin est un terroriste anarcho-autonome infiltré ? Allez savoir !

13 commentaires:

Cécile D. a dit…

Ben là mon bon Gwen, je ne partage pas du tout ta réjouissance!
Comme tu le sais NS n'est pas ma tasse de mojito mais je ne parviens jamais à me réjouir des ennuis de santé des autres quand bien même ils seraient mes pires ennemis..
Rien à voir avec la morale judéo-chrétienne, non, juste une espèce de loyauté envers mes profondes convictions...
Cela dit je respecte ta position et peux même la comprendre !
Bises *_*

Gwendal a dit…

En fait, j’ai moi-même été surpris de ma réaction, j’y ai réfléchis, et à la suite de ma réflexion j’ai décidée de l’assumée…

Cécile D. a dit…

Bon je comprends c'est plus tripal que cérébral et que tu l'assumes est bien et courageux, mon Gwen...*_*

monique a dit…

Dois je avouer que j'ai eu presque la même réaction que Gwen ...non pas me réjouir de le savoir souffrant... mais que lui et ceux qui le prennent pour un surhomme, se rendent enfin compte qu'il a ses limites, que ce n'est pas superman...ce qui m'a réjouit, c'est la petite claque à son égo surdimensionné et à ceux qui le cautionnent...

Une petite leçon d'humilité ne fait de mal à personne...

Je n'aurais pas été spécialement réjoui, en revanche , d'apprendre qu'il avait une grave maladie...
Comme Cécile, même à mon pire ennemi, je ne souhaiterais pas ça..

Pour moi, je ne pense pas que ce soit un réflexe judéo chrétien, mais mon passage par le bouddhisme a laissé de profondes traces...

Ceci dit, JC a eu la même réaction que toi, Gwen et je peux aussi comprendre...

Pseudo a dit…

On a ete beaucoup je pense, alors moi perso 1ere réaction, "ouai cool bien fait pour sa gueule" puis en fait j'ai re commencé a me demandais si ca serait une bonne chose si il y passait, jveux dire est ce qu'on y gagnerais, et ca j'en suis franchement pas persuader… (puisque bon tout comme hitler (oui je sais mais jm'en fou nah!) spa lui qu'il faut détruire, c'est ce qu'il represente et donc sa politique, et c'est pas en clamsant que ca arrivera… même si parfois dans l'histoire c'est un peu arriver qu'apres la mort d'un homme ses idées partir avec egalement mais bon, quand une personne comme ca se fait foutre dehors par le peuple ca a quand meme nettement plus de gueule hein :) )

Bref je suis donc passer au jm'en fou royalement comme du reste de sa putain de vie.

Pseudo a dit…

Sans parler oui effectivement de tous les faux et ou lèche botte qui lui souhaite "tout le bonheur du monde" …


Ps: gresse

huhu

Gwendal a dit…

Bon, ben je vois que je ne suis pas inhumain que ça après-tout...

Bourreau fais ton office a dit…

Pour une fois on fait mieux que les Américains : Bush jr, son malaise vagal, il l' avait fait en avalant un bretzel de travers en regardant "Les Simpsons" à la télé ...

Nicolas Sarkozy, petit président d' un petit pays, peut être fier de lui.
Même si au bout du compte il n' aura l' air que d' un con.
_

Vérif : sycinge (encore six de plus et on a une armée.)

Cécile D. a dit…

hé c'est quoi vos "vérif" en fin d'post?
moi, un peu teubé a comprends pas?

Jerry OX a dit…

oh ! Gwen ! tu y vas fort tout de meme !!! mais , après tout tu es surement dans le vrai !!

tout comme Cécile D je ne me réjouis pas du malheur des autres et je lui souhaite de se remettre vite de ce léger souci .

il a sans doute voulu vérifier si son slogan était valable ...et il vient de se rendre compte que ce dernier est bien trop dangereux pour la santé car : ne rien faire c'est la conserver !

cazo a dit…

Bon, alors moi aussi j'vais pas pleurer... quoique, j'suis un peu déçu. ;-) !!

Certains soupçonnent néanmoins autre chose qu'un simple maliase vagal, car survenu à l'effort, et non accompagné des autres symptômes propres au malaise vagal... de plus, un simple malaise vagal, dès qu'il est diagnostiqué, ne nécessite aucun suivi et permet à la personne de rentrer dans ses pénates quelques heures après sans aucune espèce d'inquiétude pour le corps médical... ce qui n'est pas le cas pour une alerte cardiaque où l'on fait au minimum un suivi sur 24H...

J'en vois qui semblent rassurés... où l'on voit briller dans leurs yeux une lueur d'espoir (j'ai les noms, edvige !!).

Mais, ce qui fait sourire, c'est la presse... je me demande pourquoi elle n'est pas convoquée tous les matins autour du pot matinal de sa majesté pour s'assurer qu'effectivement, "ça va" !!

Cécile, le "vérif" est tout simplement le mot formé par les lettres de "vérification des mots" qui parfois est assez cocace... ou bien à propos.

Gwendal a dit…

@Cécile D : Comme tu es blogueuse chez blogger, tu disposes donc d’un compte Google qui te dispense de faire des vérifications anti-robots… Ce qui n’est pas le cas de nombre de tes camarades qui doivent se plier à cette petite formalité.
Et comme se sont de joyeux lurons et luronnes, et bien ils s’en amusent !

Bourreau fais ton office a dit…

C' est le moment de ressortir cette une de Cabu :

http://sarkostiqueblog.free.fr/sarkozy%20hamster%20a%20lelysee.jpg

Dire que quand on représentait Chirac en survèt' , c' était pour le caricaturer ; aujourd' hui on a un président directement en short et baskets à l' Elysée !