Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


samedi 18 avril 2009

Confiance et propagande

Depuis hier, je fouine. Je fouille, je creuse, j’investigue… En vain.
Je cherche partout, de par le net, de quoi illustrer le sujet que je voulais aborder avec vous aujourd’hui, et pauvre de moi, je n’y arrive pas. Du coup je me demande si c’est bien la peine que je consacre ma matinée à écrire sur le sujet…
M’enfin, on va quand même essayer. Je devrais pouvoir me débrouiller avec les réactions suscitées par l’info plutôt qu’avec l’info elle-même.

Or donc, voilà comment les choses se sont passées pour que vous en soyez à me lire en ce beau week-end du mois d’avril.
Hier-midi, alors que je regardais « l’édition spéciale » sur Canal, j’entends parler d’un sondage commandé par ETHIC (?) qui, d’après lui, révélerait que selon 43% des français, les médias parleraient trop de la crise, et même, comble de l’horreur, contribueraient à son aggravation.
Me désintéressant des commentaires des chroniqueurs sur le sujet (ils étaient complètement à côté de la plaque selon moi, puisqu’ils entraient dans le jeu de la culpabilité), je me lève alors de table, j’essuie mes mimines, et je me dirige à grands pas vers mon ordi situé à 2,31 m de mon assiette de pâtes, pour y taper E-T-H-I-C… Ben oui ! J’suis comme ça moi ! Quand il y a un truc qui me chiffonne, je vais voir un peu de quoi il retourne !

Et là, oh surprise, voilà que mon moteur de recherche me dévoile avec son manque de pudeur habituel ce qu’est exactement le mouvement ETHIC
Rien que de voir la tronche de Sophie de Menton à la Une de leur site internet, je me dis illico que les dés sont pipés et que je vais avoir là matière à pondre un article…
Vous savez bien, j’aime assez décrypter les sondages, surtout lorsque ceux-ci sont tendancieux et sujets à caution… Et sur ce coup-là, je me disais que j’allais avoir de l’or en barre !

Je sauvegarde donc le lien, et je note sur mes tablettes de consacrer une de mes matinées prochaines à disséquer ledit sondage et de pondre un pamphlet bien senti sur le sujet…

Et c’est donc ce que je m’apprêtais à faire ce matin, pour mon plus grand plaisir et j’espère également le votre… Sauf que j’ai eu beau remuer le net en tous sens, impossible de mettre la main sur une quelconque information relative à ce fichu sondage ! Rien ! Quedalle ! Wallou !
Même chez l’institut de sondage qui a commit « l’enquête », GN Research, impossible de dégoter quoi que ce soit !

La seule chose que j’ai trouvé, c’est un sondage datant de novembre 2008 et traitant du même sujet mais avec des chiffres un peu différents. D’ailleurs, vous noterez en agrandissant la photo ci-contre que les réponses aux questions sont fort éloignées de l’article du Figaro qu’elles ont inspirées… D’ailleurs, puisque l’on parle du Figaro, il semblerait qu’en ce qui concerne ledit sondage, le dernier impossible à trouver, cet aimable opuscule soit un des seuls à aimer jouer les relayeurs de ce type de sondage… (Voir l’article du 14 avril 2009)

Bref, tout cela sent de plus en plus l’arnaque… Alors, résumons-nous :
Nous avons, une association de patrons qui aime à communiquer sur les bons côtés du libéralisme (Le slogan « J’aime ma boite » et les campagnes en faveur des entreprises dans les écoles, c’est eux).
Nous avons un institut de sondage spécialisé dans le marketing et la communication « client ».
Et, enfin, nous avons un journal pro-gouvernemental et appartenant ouvertement à la droite néolibérale qui se charge de relayer les messages des deux officines précitées…

Oh mais dis-donc ! C’est-y pas merveilleux comme système de propagande ça ?!?! Car, en fait il s’agit bien de cela : De la propagande ! Pire, de la désinformation ! Du bourrage de crâne destiné à influencer avec de faux arguments les esprits les moins curieux !

L’article du 14 avril du Figaro n’est donc que du rabâchage, destiné à désigner un bouc émissaire facile (les médias). Une redite, même pas crédible car sans preuve, du message que les libéraux bon teint espèrent nous faire entrer dans le crane, et qui est : Retrouvez confiance !
Ah… Cette fameuse confiance… Moteur intangible du capitalisme. Critère évanescent de la consommation… Depuis qu’elle s’en est allé avec les milliards des banques, tout semble aller de mal en pis ! Ils voudraient bien qu’on la retrouve cette croyance aveugle dans le système et que nous recommencions à jouer les gentils consommateurs bien dociles et bien naïfs…
Et pour que cela arrive peut-être un jour, ils nous serinent et rabâchent toujours les mêmes rengaines. Même si pour cela il faut utiliser l’artifice le plus éculé du monde : Le mensonge.

Je sais bien que je peux paraitre bien naïf à mon tour que d’énoncer l’évidence (Certains ici même me le font parfois remarquer), mais je crois moi aussi, en quelque sorte, au bienfait de la répétition. Le démontage systématique de cette propagande, outre le fait que cela m’amuse, est une façon de lutter contre elle. Car si un jour on omet de le faire, elle risque alors de porter ses fruits.

Par ailleurs, histoire d’étayer un peu mon questionnement, je vous signale que le site payant d’@rrêt Sur Image, relève lui aussi l’incohérence du propos et le manque de preuves du Figaro…

Allez ! Je vous souhaite un très bon congé de fin de semaine !


9 commentaires:

lucifer ! a dit…

hé Gwen ! qu'est-ce qui se passe-t-il là?
Tu as écrit juste le commencement ,une introduction , et tu nous laisse au beau milieu de la suite . Tu veux sûrement que ce soit tes lecteurs qui écrivent cette suite ...
La crise, peu ou beaucoup, je ne peux plus en entendre parler tellement je sens, je sais qu'on nous trompe, qu'on nous raconte n'importe quoi ...
Le message c'est :" ayez confiance, serrez-vous la ceinture ,c'est normal de souffrir un peu si vous êtes de bons patriotes, et laissez-nous gérer tout ça, les gros bénefs aux patrons de banques , aux politiques, passeque eux, ils vivent dans un autre monde qui connaît pas la crise.
mes chers con citoyens , ayez confiance en nous .! "

Gwendal a dit…

Ha bon ? Tu trouves que j’ai tronqué le truc ? Je n’ai pas l’impression pourtant… :
Je cherchais des infos sur un sujet, jusqu’à ce que je m’aperçoive que ce n’en était pas un mais plutôt une tentative désespérée de désinformation…
Aussi, je n’ai pas vu la nécessité de parler des résultats du sondage puisque celui-ci n’a pas lieu d’être… Bien sûr que les médias participent à la perte de confiance et retardent également la reprise selon des critères purement libéraux… Mais en même temps, Ils ne font que leur boulot et les stigmatiser n’est que : Au mieux, du détournement d’attention. Au pire une tentative de musèlement de l’opinion public.
Je ne crois pas à la méthode Coué qu’Ethic voudrait nous voir adopter. D’ailleurs, baser un système économique sur une telle méthode me semble beaucoup plus utopique que de croire en un système régulé voir au communisme !

Pseudo a dit…

Le truc avec la crise, c'est effectivement qu'ils en parlent un peu trop mais surtout qu'ils en parlent mal.

Ils nous rabâchent toujours la meme chose et puis comme le dit lucifer ya comme un petit peu du foutage de gueule et du bourrage de moue.

Ce qui est bien là quand meme, c'est que certaines choses ne peuvent plus vraiment etre caché.

C'est si gros certaines suspicions se confirment etc etc

alors même celui qui cherche pas trop, ils commence a se poser des questions et dans le meilleurs des cas s'apercevoir qu'on le prend pour un jambon.

Reste a passer a l'action, a l'image des salarié d'edf/gdf, la poste, sony et tous les autres.

Bloquons le pays bloquons les patrons qui le méritent, bref, passons a la force, car il n'y a que comme ca que nous obtiendrons un début de changements allant dans le bon sens pour nous.

cazo a dit…

Mais c'est du bon travail Gwen, c'est justement le côté infructueux de tes recherches sur ce fameux sondage ethic en toc qui constitue l'information, et que tu aies dégôter le sondage de référence (20 d'accord + 23 plutôt d'accord = 43!!), qui est intéressant!! Déjà opinion way, formé d'anciens d'Ipsos, apparu pendant la pré-campagne sarkozienne, était un modèle de manipulation par les sondages... et ça continue. L'objectif : 1) créer le questionnement, 2) indiquer la pensée majoritaire, 3) obliger l'indécis à se rallier à la majorité... C'est du formatage, du conditionnement à la pensée unique, jouer le grégarisme cérébral des moutons de panurge!!
Au cas où vous l'auriez loupé, ou que vous n'avez pas canal+, un bon doc intitulé "les vrais gagnants de la crise" à voir. Sinon, bien entendu qu'on nous enfume, et ce n'est que le commencement. Autre truc à entendre, sur france inter, Albert Jacquard vendredi dernier, un humain qu'on devrait écouter en boucle et diffuser sur toutes les chaînes aux heures de grande écoute!!
http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/lateteaucarre/index.php?id=78557
C'est autre chose que les pseudos intellos qu'on nous propose... Immense respect pour cet homme!!

Gwendal a dit…

Ah ! Merci Cazo ! Pendant un moment, j’ai vraiment eu peur de ne pas m’être fait comprendre…
Je viens d’écouter l’émission avec le vieux monsieur au collier blanc… Toujours aussi intéressant ce cher Jacquard !
J’ai particulièrement aimé son questionnement sur l’inutilité de la recherche astrophysique et spatiale… Moi qui suis un fan de science-fiction (je ne lis pratiquement que ça), cela remet en question pas mal de mon univers fantasmagorique mais je trouve quand même son approche intéressante.

lucifer ! a dit…

Ma boutade n'est pas une critique,Gwen. Malgré ton effort, tu nous laisse au milieu de la suite parce qu'il ny a pas de suite , pas de chemin sinon le vide vertigineux du bourrage de crâne .Nous n'avons pas les clés pour comprendre cet océan d'immoralité, de goinfrerie, de mensonge ,d'injustice, de scandale insensé des gros salaires qui nous ont mené là !Comment peut-on dire que c'était imprévisible ! et nous blablater sur les solutions quand les mêmes continuent à tirer les ficelles à leur profit, quand on met des ouvriers à la rue pour sauver le bénéfice des actionnaires !
Les " élites " qui gouvernent le monde ne songent qu'à rebattre les cartes pour que continuent leurs privilèges .
Au moins,ne soyons pas dupes !

je n'ai pas écouté Jacquard que j'apprécie ,mais que serait notre perception de notre univers s'il n'y avait pas de recherche astrophysique ?
la terre serait plate ?

cazo a dit…

Ce que Jacquard questionnait c'est l'intérêt des sommes astronomiques consacrées à la recherche d'une exo-planète sur laquelle l'humanité pourrait se réfugier... sachant qu'un tel voyage prendrait des années-lumières, il considère ainsi qu'il s'agit plus d'un mythe que d'un objectif scientifique fondé (dans la limite de nos connaissances technologiques actuelles), et que nous ferions mieux de consacrer une grande partie de ces efforts financiers à vivre de façon intelligente sur notre planète plutôt que de tirer des plans sur la comète !! Si j'ai bien compris...

Cécile D. a dit…

Sophie de menthon, détestable arriviste libérale , présidente et créatrice du mouvement ETHIC (sic!)intervient régulièrement sur la radio populiste RMC info ds l'émission "les grandes gueules"... ne cherchons pas plus loin

Anonyme a dit…

Gwen, merci d'avoir fait la recherche ..j'avais entendu "l'info" dans l'émission de Canal et j'ai senti l'intox mais je n'ai pas eu le courage et la sagacité de chercher plus loin...

J'ai une autre analyse qui me vient:
Première étape : la "crise" sert à justifier les baisses de salaire, l'augmentation du temps de travail, les licenciements...ça marche !
Deuxième étape : la rue s'agite, les mouvements sociaux se multiplient...pour calmer le jeu, on annonce que la crise n'est pas si terrible et que ce sont les media qui en font tout un fromage.. à coup de sondages bidonnés..
le 1er mai approche..faudrait pas qu'il y ait trop de monde dans la rue.