Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


jeudi 15 janvier 2009

Papa est de retour !

Bon. Je sais ce que vous allez me dire: Qu’est-ce que t’as foutu ?!? T’as vu l’heure ? C’est une heure pour publier ton analyse des vœux Sarkoziens ? Non mais !
Baste ! C’est pas ma faute !
Ce matin j’étais tout disposé à me mettre au boulot pour vous dire ce que je pensais des vœux aux « acteurs de la sécurité »… Oui, mais voilà : Je ne pouvais pas.
Pourquoi ? Et bien parce que tout simplement il n’y avait rien sur le web pour me relater ce qui c’est passé hier à Orléans. Quedalle. Peau-de-zob. Pas la queue d’une info. Pas la moindre vidéo. Le désert. Même le (désormais très connu de moi) site de l’Elysée, ne me proposait rien sur l’événement !
Bon ok. J’exagère un peu… J’ai réussi à mettre la main sur une dépêche de l’agence Reuters, et sur un article du libéorléans.fr… Mais bon, c’est tellement connoté comme compte-rendu, qu’on s’aperçoit tout de suite que ça a été écrit par un gauchiste aigri et revanchard. Je m’en voudrais de ne baser mon analyse uniquement sur l’avis partial d’un pigiste trotskiste. Vous me connaissez : je ne mange pas de ce pain là !
Non, moi ce qu’il me faut pour bosser, c’est le texte intégral. A défaut de le voir gesticuler, le Sarko, j’ai besoin, a minima, de lire sa prose (ou celle d’un affidé, c’est idem), pour me faire un avis honnête et impartial… Bref, j’étais bien embêté.
Ce n’est que vers midi que les petites mains aussi habiles qu’élyséennes ont enfin mis en ligne les propos de notre nano-président… Moi, à c’t’heure, il faut bien que je me nourrisse. Ensuite, faut que je fasse mon dodo… Aussi, voilà pourquoi je ne m’y suis mis que tard dans l’après-midi…
C’est bon ? Je suis pardonné ? Merci.

Alors donc, je m’y mets :
Hier, Monsieur le président de la République Française s’est rendu en la bonne ville d’Orléans pour y présenter ses vœux aux acteurs de la sécurité. Les acteurs de la sécurité ne sont pas, comme on pourrait légitimement le supposer, issus d’un club hollywoodien de gros bras au service du Bien… Non, il s’agit plutôt de ce que la France compte de policiers, gendarmes, matons et autres pompiers. Bref, tout ce qui porte un uniforme avec des choses qui brillent dessus.
Vous vous doutez bien que le petit Nicolas était tout à son aise devant ce parterre de képis en tout genre. (Papa est revenu nous voir ! Chouette !) En fait j’ai eu l’impression de voir un ministre de l’intérieur chargé de faire son bilan… Et ce fut le cas, parce que pendant un bout de temps, la moitié du discours en fait, il s’est gargarisé de tout ce qui avait été fait depuis sept ans. Pour sûr, on en a entendu des chiffres ! Des pourcentages en veux-tu en voilà, que je ne contredirais pas, parce que je n’en ai ni l’envie nie le temps. Mais bon, il était content de lui le Président !
Puis, après un parallèle plus que douteux entre les droits de l’homme et la création des fichiers en tous genres, notre PGE a commencé à développer son sujet principal : La victimisation.
Ah non, pardon ! C’est pas ça… Il a dit « les victimes », « il faut penser aux victimes », « le droit des victimes… ». Voilà, c’est ça qu’il a dit. Il a dit que les victimes passaient avant tout le monde et que la mise en prison des coupables pour satisfaire les victimes, étaient ce qui comptait le plus… Moi qui croyais que la justice se rendait au nom de la société toute entière, je vais devoir revoir mes principes de bases…

Alors qu’il planait avec grâce sur son petit nuage cumulo-démago tout rose, il n’eut même pas besoin de transition pour arriver au sujet suivant ! (Il est fort quand même…) : La culture du résultat. Les résultats qui doivent être récompensés et les absences de résultats qui doivent être sanctionnées. Brrr ! Attention messieurs ! Le président il en a déjà viré quelques-uns, et il va continuer ! Si vous continuez à organiser des matchs de foot, ça va chauffer pour votre matricule ! Donc, du résultat, du résultat, encore du résultat.
Comme ça, l’année prochaine, il aura encore son petit nuage rose !

Ensuite, Le chef de l’état, qui est donc aussi le chef de la police par voie de conséquence (normal pour un état policier), a fixé l’objectif pour 2009. Je dis bien l’objectif, parce qu’il y en n’a qu’un seul. Un seul, mais d’importance : Les violences urbaines.
Violences urbaines, pour Sarko, ça veut dire beaucoup de chose. Ca comprend les violences en bandes, comprenez la racaille qui se défoule, l’extrémisme politique et les émeutes…
Il faut à tout prix que la police pratique avec zèle la « tolérance zéro » !
Donc, avis aux manifestants de tous poils, aux mécontents grincheux, aux syndicalistes psychopathes, les autorités sont prévenues que cette année vous avez plus ou moins prévu d’ouvrir la bouche ! Elles seront prêtes les autorités ! Elles vous attendront !
Et si par malheur il y a dans le lot des éléments étrangers, je veux dire pas français, qui comptent attiser les tensions intra-communautaires (sic), ils trouveront sur leur chemin les sauveurs de la république, Une et Indivisible ! De même, accessoirement, un vol charter…

En clair, ce qui se passe à Gaza, reste à Gaza.

Enfin, Sarkozy en profite également pour distribuer des rallonges budgétaires : 80 millions pour les prisons, 100 millions à partager en part égale entre la police et la gendarmerie pour acheter des bagnoles, et… C’est tout.
C’est à ce moment que vous vous dites, parce que vous êtes un lectorat attentif, et les pompiers ? Ils sont où les pompiers ? Pourquoi y z’ont pas de sous les pompiers ? D’ailleurs pourquoi, le nain il a pas parlé des pompiers ?
Et c’est vrai que les pompiers sont les grands absents de ce discours. Pour être tout à fait franc avec vous, il en a parlé… Trente secondes et demi. C’était pour dire qu’il fallait qu’ils intensifient le recrutement de pompiers volontaires, et que pour cela il fallait envisager de leur filer des points retraites supplémentaires…

Des pompiers gratos, donc, mais pas un sou de plus et surtout on ne parle pas de la requalification de leur métier en métier à risque… Non, surtout pas.
En bas de mon boulevard il y a une caserne de pompiers… Ceux-ci crient leur désespoir depuis des mois en bariolant leurs beaux camions rouges de slogans. Ca fait des mois, des années que ça dure. Ils réclament des moyens pour effectuer leur mission. Ils réclament de la considération… Et le président les considère pendant trente secondes et demi, sans leur donner un centime…

Voilà ! Je crois que je n’ai rien oublié… Enfin, j’veux dire que j’ai probablement omis certaines choses, mais en gros c’est ce que j’ai retenu des vœux « aux acteurs de la sécurité ».
On se fait un petit résumé pour récapituler tout ça ?

Donc, on résume : Sarkozy c’est le meilleur. C’est pas parce qu’il est devenu le chef de tous les français, qu’il n’en est pas moins toujours le chef de tous ceux qui portent un uniforme avec des choses qui brillent dessus… Sauf ceux qui ont des bandes rouges sur le côté du pantalon, bien entendu.
Il est content de lui, et il est content de ses troupes. Et cette année, c’est top-priorité à ce qui fait pleurer la ménagère. Les victimes passent avant les erreurs judiciaires et les bavures. Et c’est tolérance zéro pour ceux qui auront l’idée saugrenue de vouloir sortir du rang en voulant contester les réformes !

Repos ! Rompez les rangs !

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Gwen ! Au rapport !!

Merci pour l'info je n'avais rien entendu moi non plus!
A croire que la sécurité de l'Etat sécuritaire est d'une telle banalité que les journalistes s'en tapent un peu !

A moins qu'il n'ait lu ton blog comme un seul homme et qu'ils se disent que trop , c'est trop de parler du PAS ( Président auto satisfait ) chaque jour !!

Quant aux pompiers, et bien z'ont cas venir manifester avec nous le 29 !!!
Pendant que l'Elysée brûle !

mob'

Anonyme a dit…

Une question technique : Gwen, serait-il possible d'avoir dans uen coin de ta page d'accueil un liste -lien avec les articles précédents ( au moins les 10 derniers) ???

je vois déjà ton regard s'assombrir ...

mob'

cazo a dit…

Aors là, Gwen, excellentes... tes illustrations playmobil!!! P'tain, ils font même des radars!! Et dans leur panoplie, ya des tasers ou pas encore?... En plus, tu pourrais grâce à photoshop nous y placer benito sarko grandeur nature qu'on y verrait que du feu!!
Toutefois, j'suis pas sûr que la flicaille soit si ravie de l'action de sarkoleon. On a quand même jamais vu autant de manifs de flics que cette année passée. Et si j'en crois quelques antennes, sa culture du chiffre, ils en ont ras le képi. Pareil chez les matons. Et les pompiers, je te raconte même pas!!
Concernant l'autosatisfaction, je dois dire que ceux qui travaillent sur l'estime de soi ont avec Sarko un cas d'espèce!! Il est l'incarnation du coq: petit, grande gueule, fier, même s'il a les pieds dans la merde et de la fiente qui lui colle aux plumes!! C'est du jamais vu. Une psychiatre de mes connaissances disaient qu'entre eux ils étaient persuadés que sarko-tic était un cas pathologique. Moi je dis que la coke, au début, c'est bon, mais après, ça finit par attaquer le sens des réalités et à te faire croire à tes délires. Ferait mieux de se mettre à l'herbe, ça altère le sens des réalités aussi, mais ça rend moins dangereux. Un jour, il va nous péter un câble en direct, ça aussi ça sera du jamais vu!! Et ta vidéo du miroir ne fait que confirmer que ce sentiment est partagé...

Gwendal a dit…

@Mob :
Heu… Comment te dire ? C’est pas que mon regard s’assombrisse, loin de là… Mais ce que tu me demandes existe déjà. Bon, d’accord, c’est tout en bas de la page et il faut jouer de la roulette pour le voir, mais tu as une vignette intitulée « Archive de Blog », qui affiche la liste des articles depuis bientôt un an… Tu veux que je le mette tout en haut ? Je veux bien, mais en fin d’année c’est pas joli…
@Cazo :
Rien dans son discours n’a laissé entendre une quelconque grogne… Si ce n’est une allusion plus ou moins appuyée sur un syndicat de la magistrature dont il a moqué les vaines protestations… Je pense qu’il parlait du Syndicat de la magistrature, et non pas de l’Union syndicale des magistrats.
Mais j’imagine aisément que la politique du chiffre stresse les poulets…

Pseudo a dit…

Vous comprenez les pompier, ca fait pas la une du 20h en général ou en tout cas moins que les crs fasse a la racaille gauchiste groupusculo extremistes autonome gauche de gauche qui fait peur au fond a gauche coucou c'est moi.
Hum pardon je m'égare.

Ouai, donc les pompier on s'en fou, les gens les aiment bien et pis c'est tout.


Puis surtout vu ce qui nous attends, c'est pas les pompier qui vont matter la racaille gauchiste extremiste…

Bref s'était évident qu'il allait (et s'est pas fini, c'est meme que le début a mon avis) mettre le paquet sur le sécuritaire, ouai, enfin surtout répressif en fait, le mot est plus juste.

monique a dit…

Gwen..pour retrouver les anciens articles..
Oui, je sais que je peux chercher en bas ..je l'avais déjà fait !!!
mais vu comme tu es prolixe, c'est long !
j'imaginais juste qu'il était possible d'avoir une colonne ( à gauche?) avec le lien vers les 10 derniers articles, organisés avec leurs titres, les uns sous les autres, verticalement...c'est clair ?

sinon, pas grave, on jouera de la roulette !