Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


vendredi 16 janvier 2009

Roque et diagonale du fou

La plupart des commentateurs politiques l’annonçaient depuis un bail, un peu comme s’il s’agissait de la floraison des amandiers, le remaniement ministériel est enfin arrivé ! Enfin, il s’agit plus d’un jeu des chaises musicales qu’autre chose comme vous l’allez voir…

Alors, on se concentre et on essaye de suivre.

Acte 1 :
Patrick Devedjian quitte son poste de Secrétaire Général de L’UMP pour devenir Ministre de la Relance Economique. En fait il s’agit pour Sarko de le virer du parti tout en lui donnant un poste qui ne sert à rien.






Acte 2 :
Xavier Bertrand quitte le gouvernement et son poste de ministre de travail pour remplacer Devedjian, et pour remettre de l’ordre dans l’UMP. Son boulot étant de remettre de l’ordre dans les bisbilles persos qui plombe l’ambiance, de commencer la campagne de réélection de son maitre et, accessoirement, de barrer la route à Jean-François Copé.




Acte 3 :
Brice Hortefeux quitte son poste au ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale pour remplacer Bertrand au ministère des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville… Je l’imagine assez ravi de quitter ses oripeaux de gestapiste pour un poste plus honorable et plus en accord avec le destin que Sarkozy semble lui promettre.




Acte 4 :
Eric Besson, montre qu’il a de la suite dans les idées et s’installe aux manettes du ministère de l’Epuration à la place d’Hortefeux. Il quitte pour cela son poste de secrétaire d’état chargé de la Prospective et du Développement de l'économie numérique. Ce mec a déjà montré qu’il était à l’aise avec le panneau traitre accroché au cou, devenir la personne la plus détestée de France ne devrait pas le gêner outre mesure…



Acte 5 :
Nathalie Kosciusko-Morizet, quitte son poste de secrétaire d’état auprès du ministre de l’écologie pour remplacer Besson à l’économie Numérique. On annonçait un villiériste à sa place, mais devant le tollé, Sarko à préférer filer une carotte à celle qui fout la merde au sein de l’UMP Ile de France… Petit problème, le frère de la belle est le PDG de Price-ministère.
Elle ne sera pas remplacée, ce qui montre bien que l’argument électoral de l’écologie n’est plus un souci pour notre PGE.


Effet collatéral :
Christine Boutin (Logement) perd le volet « ville » de son ministère, en la personne de Fadela Amara qui va bosser avec Hortefeux.

Que vous dire… Moi, j’ai l’impression qu’il s’agit plus d’une réorganisation de l’UMP qui aurait des conséquences sur l’organigramme gouvernemental qu’autre chose… Les présidentielles sont dans trois ans, et le Sarko, en bon stratège il faut le reconnaitre, positionne déjà ses pions pour 2012.

Et à gauche ?
Ben… Rien.


2 commentaires:

cazo a dit…

Pour ce qui est d'enrayer ses échecs, bénito sarko a en effet décidé qu'il était urgent de composer un gouvernement de chocs, en pratiquant les chaises musicales, musique de barbelébien, paroles(inaudibles) de carla bruni!! "j'ai choisi les meilleurs" nous avait asséné le nain des carpathes: et effectivement, quand on peut changer de mini-stère, c'est que sans doute on fait le poids!! Ton analyse est parfaite sur les tenants et les aboutissants!! En plus, comme la relance va être un fiasco, il pourra enfin saquer le petit devedjian qui le broûtait menu menu!! Et c'est une grande victoire pour les lobbies anti-écolos que de virer la seule qui faisait son boulot "honnêtement".
Je suppose que boutefeux va assainir cette populace qui vie au crochet des honnêtes travailleurs en séparant le grain de l'ivraie. Je sens que ça va radier sec, et que les allocs familiales aux français purs souches, même blindés, vont augmenter!!

monique a dit…

Spécial dédicace à eric besson qui continue son ascension fulgurante vers le droite dure!
et au boutefeu qui va nous faire pousser de nouvelles tentes sur le canal St martin!

j'avais prédit que naboléon exploserait en plein vol..
j'attends ...