Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


vendredi 19 septembre 2008

La bête est morte

D’habitude je n’aime pas crier victoire trop tôt. Ce n’est pas trop mon genre, même si je suis une personne plutôt encline à s’enthousiasmer facilement. Donc, je passe mon temps à me tancer et à me conseiller à moi-même la tempérance et la patience. Mais aujourd’hui je ne peux m’empêcher de crier victoire, et de me féliciter de la vigilance du bon peuple français.
EDVIGE est morte, et même si certains disent que la carcasse bouge encore, j’ai quand même assisté en direct à son exécution.
Hier, en fin d’après-midi, j’étais donc devant I-Télé afin d’assister en direct à la déclaration de la ministre de l’intérieur Michelle Alliot-Marie. Celle-ci s’exprimait devant la commission des Lois.
Point par point, j’ai vu MAM faire montre d’une spectaculaire gymnastique. En effet, chaque pan du décret précédent a été abordé, détricoté, et remonté dans le sens des libertés individuelles. Un exercice hors paire d’hypocrisie et de manipulation. A chaque fois que MAM redéfinissait un des points litigieux d’EDVIGE (qui ne s’appellera plus Edvige d’ailleurs !), on avait l’impression que cette modification était issue de sa propre conscience des libertés individuelles et de son sens moral ! C’était à la fois pathétique, avec un soupçon de drôlerie mâtinée de perplexité…

Donc, exit Edvige, et saluons la naissance de deux nouveaux fichiers dont les noms, qui ne seront probablement plus féminins sur le coup-là, ne sont pas encore définis.
Tout d’abord, Il n’y aura plus de confusion entre les activités publiques ou citoyennes et la délinquance. C’est heureux, car déjà que nous avons de moins en moins confiance dans nos institutions, ce n’est pas la peine de tout mélanger. Les « personnalités qui exercent un mandat ou jouant un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif » seront répertoriées dans un « répertoire » (comme c’est intelligent !) contenant simplement les noms, adresses et numéros de téléphone.
A ce propos, j’ai bien aimé la description de l’ânonnante MAM sur l’utilisation d’un tel répertoire : pour elle, cela sert essentiellement à lancer des invitations, chercher des interlocuteurs ou encore a délivrer des décorations… (sic) Bref, c’est un peu le who’s who de la vie publique, un répertoire des fonctions officielles et déclarées tenu au niveau des préfectures et non-plus au niveau national…

Ensuite, en ce qui concerne le point d’achoppement sur les délinquants de 13 ans et plus, un droit d’oubli sera instauré. Si le jeune se tient à carreau, on oubli au bout d’un certain temps ses erreurs de jeunesse. Au bout de combien de temps ? Mystère… Mais on parle cependant de 5 ans…
Bien. Je ne suis pas totalement débile et je sais bien que la délinquance se rajeuni à vue d’œil… Mais je crois également que l’on a droit au pardon et à l’oubli. Le propre du jeune n’est-il pas d’évoluer ? Donc, pour moi, ça c’est réglé.
On notera également la disparition de l’adjectif « susceptible » qui empoisonnait l’ensemble du texte. En effet, cette susceptibilité de l’action, cette hypothétique dangerosité, distillait la suspicion sur l’ensemble de la population. Les personnes fichées ne le seront dorénavant que pour des faits avérés. Et c’est tant mieux !
Bon, on a gagné, le peuple a gagné et nous pouvons nous réjouir, je crois, à juste titre. Cependant, je pense que l’on pourrait être en droit de regretter certaines choses.
D’abord, je trouve regrettable que cela soit à nous, le peuple, de devoir faire ce genre de choses. Dans un pays démocratique comme le notre, le gouvernement devrait maitriser quelque-peu ses actions ou, tout du moins réfléchir un peu plus avant de promulguer des imbécilités. Il est sensé exister des garde-fous pour empêcher un gouvernement de se la péter et de se prendre pour Dieu. Je pense particulièrement aux institutions de régulation, et à l’opposition. Force est de constater que ces régulateurs ont faillis, et que c’est le peuple français qui a dut se retrousser les manches pour empêcher le gouvernement de sombrer un peu plus dans la démagogie dictatoriale. Mais, ce n’est à priori pas sont rôle, au peuple !

Nous devons donc prendre acte de cet état de fait, et prendre en main notre destin…
Ensuite, je m’interroge sur ce précédent décret qui, de l’aveu même de MAM et selon les directives présidentielles, était « volontairement imprécis ». Nous devons donc comprendre que l’attitude de Sarkozy est dorénavant claire. Ce type, ce petit dictateur en devenir, passe son temps à tester sa marge de manœuvre. Comme un gamin teste les limites de ses parents. Si nous ne prenons pas garde, nous allons nous réveiller un beau matin dans un pays où les libertés auront disparues. Donc, vigilance, vigilance, vigilance.
Allez ! Juste pour le fun. Z’avez vu le Fillon, qui alors même que MAM faisait son exercice d’équilibriste a voulu montrer qu’il existait en « sommant » sa ministre de revoir sa copie ? Petit problème de timing au sein du gouvernement ? J’en rigole encore…

15 commentaires:

cazo a dit…

Edvige est morte!! Vive Edvige...2?
Les délinquants sont de plus en plus jeunes... Est-ce bien sûr? Par rapport à quelle période?... Oliver Twist, c'était pas en 1838?... Est-ce un problème de jeunesse, ou un problème complexe de paupérisation, dont la délinquance précoce est le symptôme?... Exemple : dans une étude à laquelle j'ai participé, la fréquence des comportements agressifs des enfants de maternelle en cour de récréation dans une zone sensible était bien inférieure à celle constatée en zone rurale. Les actes agressifs étaient par ailleurs davantage réprimés en zone sensible qu'en zone rurale. Alors? Il où le problème, si c'est pas dans les gènes?? Des bandes s'affrontent??... c'est pas nouveau que je sache!! Que titreraient les medias si des faits relatés comme dans la guerre des boutons se produisaient aujourd'hui?... Quel est le regard porté par la société sur les actes de délinquance et de violence??... Pourquoi les ratonnades courantes des années 70 n'ont jamais eu l'honneur du 20h ni des déclarations tonitruantes des plus hautes autorités de l'état?...
Edvige est morte?... Disons qu'on a enlevé ce qui était le moins dégueulasse pour laisser le pire: un gamin peut (doit??) faire des conneries, c'est aussi ça avancer dans l'âge adulte. Si on lui détruit pas son socle socio-affectif en laminant son contexte socio-écnomique et culturel, ça ne fera pas de lui un candidat à risque pour la société. Par contre, quand le résultat d'une politique est exactement celui-là... faut pas (faussement) s'étonner!! Mais après tout, c'est le sentiement d'insécurité qui permet de contrôler les braves gens, alors faut bien en générer un petit peu...

Gwendal a dit…

Je sais bien que tu as probablement raison Cazo… Mais bon, permet-moi de ne pas bouder mon plaisir quand même. Ce n’est pas tous les jours dimanche, alors autant en profiter ! Cela-dit, il parait, d’après les statistiques que 46% des vols et agressions sont réalisés par des mineurs… Cela fait beaucoup quand même. Je me doute bien que les chiffres ne doivent pas être exactement ceux-là mais bon… Je sais bien que le tout répressif n’est pas la solution, bien sur, mais l’état se doit de réagir, ne serait-ce que pour rassurer la ménagère de moins de 50 ans.

cazo a dit…

C'est sûr, que des vols de portable, il y a ne serait-ce que 15 ans, c'était plutôt rare!!! Si dans les faits de délinquance on rajoute la possession de produits stupéfiants, on arrive vite à des pourcentages énormes!! alors qu'il reste encore difficile de réprimer le petit épicier du coin qui sans vergogne vend aux jeunes de 15-16 ans des mini bouteilles de cognac, rhum ou ricard pour qu'ils puissent faire des patisseries!! Et quand, après avoir bien formaté le jeune pour le préparer à la société de consommation, ce dernier a recours à tous les moyens pour arborer les symboles de son statut financier (vêtements de marque, grosse bagnole, grosse montre, etc...), on s'étonne!! Et pendant qu'on tape de plus en plus fort sur des individus de plus en plus jeunes on se montre de plus en plus conciliant avec les délits commis par les riches... Et dans un tel contexte, une tel système replié sur lui-même, celui qui ne joue pas le jeu aura bien du mal à trouver sa place, à avoir des amis, etc...

Gwendal a dit…

Ca me fait penser à ses "déprogrammations" que certains utilisent lorsqu'il faut sortir quelqu'un d'une secte... Il faut carrément revoir tout le système de valeur de des jeunes à commencer par leur propre estime d'eux-mêmes...
Mais c'est toujours le même problème, à qui la faute ? Ou plutôt comment lutter sur plusieurs fronts à la fois : Démission de certains parents, ghettoïsation des quartiers, abandon des institutions, communautarismes… la liste est longue !

Pseudo a dit…

Désolé Gwendal mais je n'arrive pas a partager "bonheur" sur ce coup.

Je rejoins donc cazo pour faire simple.


Surtout concernant son 2eme commentaire sur la société de consommation, IAM en faisait deja la critique ya plus de 10ans maintenant...

Tant que le système tout entier ne sera pas mis a terre puis achever il faudra toujours lutter, et encore même une fois cela fait il faudra toujours garder un œil ouvert.

Monique a dit…

Moi non plus, je ne me réjouis pas tant que ça.
Même si c'est une petite victoire...et que le peuple réagisse et sois en permanence vigilant, oui, c'est son rôle de surveiller ses représentants.
Fini les chèques en blanc électoraux : on est échaudé !

Désolée de casser ton ambiance, Gwen... reste que ce fichier existe et que ça en fait un de plus!
Pour les jeunes, je partage l'avis de Cazo et de Pseudo.
J'ajoute qu' aucune mesure n'a encore été prise par ce gouvernement dans le sens de la prévention . C'est répression ou rien et sans analyser les causes de la "délinquance" auxquelles j'ajouterais la casse du service public d'éducation, des associations à caractère social, sportif, culturel etc...
la suppression de la police de proximité ...
Tout ce travail sué petit à petit sur le terrain, par des adultes pour éviter les dérives, donner des repères...balayé d'un revers de poing!!!
Un exemple parmi d'autres : à Bollène ( ville du Tricastin/Maire FN) suppression de subventions au Centre Social qui est désormais fermé.
Les petits des quartiers ont caillassé la police municipale.

Bientôt, il n'y aura plus de ZEP , ni de RASED ( réseau d'aide spécialisée aux élèves en difficulté)dans les écoles.

Qu'est-ce qu'ils veulent ? le bordel !
Donc on prépare le terrain : fichage, répression, centres de rétention, prisons..

Vive la république policière!

(à ceux qui espionnent : pas la peine de prendre mes coordonnées je suis déjà fichée )

cazo a dit…

Désolé Gwen... mais la 100eme, la gaudriole, c'était juste avant!! Pour le coup, on sent que les frimats révélateurs de la fin d'un été maussade ont réveillé un petit fond dépressif mais révolté quand même que nous avions mis de côté durant l'estive!! Il faut dire que les GM du gouvernement (GM: Gros Menteurs, Grands Margoulins, Grosses Montres, etc...) nous ont concocté un show de rentrée sur fond de crack financier des plus jubilatoires... Sur la crise financière actuelle et les décisions à adopter, vous me permettrez d'imiter la plus haute autorité de l'état, et d'atendre que l'on m'ait écrit le texte. Merci. Pas de questions.
Je rejoins bien entendu Pseudo et Mobensim dans leurs points de vue.
J'aimerais que les décisions politiques dans ce domaine soient adoptées en dépit de toute réflexion, de toute intelligence, mais à force, un tel entêtement dans l'erreur ne peut être le fait que d'un calcul machiavelique...
Et encore du plomb pour l'atmosphère... entendez-vous les corbeaux croasser??

Gwendal a dit…

Moi je dis : Ne boudons pas notre plaisir ! Ce n’est pas souvent que nous pouvons nous dire, nous le peuple, que nous avons fait changer, un peu, les choses. Certes, la victoire est mince, certes la guerre n’est pas finie… Mais j’aime à croire que nous avons remporté une bataille et qu’il ne faut pas minimiser les résultats obtenus. Nous avons réussi à empêcher le gouvernement de pondre un truc inique et liberticide. Ce n’est pas rien ! D’autant que nous pouvons nous targuer de l’avoir fait, nous, et pas le politique.
Alors oui, d’accord, la société reste pourrie de ses maux endémiques et les injustices perdurent… Hélas oui, il va falloir que nous continuions le combat… Mais, en tout cas moi, j’ai besoin de savourer les victoires aussi petites et futiles soient-elles. C’est bon pour le moral et ça donne la niaque pour continuer…

Lucie a dit…

Gwendal, je ne voudrais pas le saper, ton moral mais la méthode que je constate est la suivante : "Les mesures annoncées ne passent pas ? Employons des moyens plus détournés pour les convaincre ..."
Qu'est-ce que tu dirais d'un petit attentat terroriste bien ciblé et bien choquant, histoire de rappeler la pauvre Edvige évincée et de la faire définitivement adopter ?

Gwendal a dit…

Toi aussi Lucie ? Mais c’est quoi cette sinistrose ambiante ? On sait que l’ennemi est un bâtard sans foi ni loi. On sait également que nous ne somme pas à l’abri d’un coup fourré… Mais je persiste à considérer que ce jour-là, nous avons gagné une petite victoire. Alors moi, quand j’en remporte une, même petite, je suis content.

Pseudo a dit…

Bah moi de plus en plus chui quand même du genre a pas etre content et reposé tant que j'ai pas gagné la guerre.

:(

cecile a dit…

Pis Mac cain c'est qu'un gros mangeur de frites bien grasses, d'abord!

Monique a dit…

T'as raison, GWEN, on ne sait plus trouver la petite cerise sur le gâteau moisi !
Apprenons à apprécier chaque pas gagné..mais n'oublions pas le bourbier!
Au fait , à ce jour, Edvige a gardé son patronyme..quand même !!!

Gwendal a dit…

Le mangeur de drupe sommitale, c'est moi !

Fix a dit…

salut Gwendal, désolé d'être un peu en décalage dans la discussion, mais quand tu viens de te rendre compte que le p'tit faitout est un dictateur en devenir, je m'étonne de ta naïveté. D'abord, il n'est pas en devenir : il est. Et en plus, même s'il a essayé de gommer cet image pendant la campagne, le naturel est revenu en talonnettes !!
Ce type est un dangereux malade, mais il n'y a pas grand monde qui l'a vu ou qui a voulu le voir.
Tous les psy le comparent effectivement à un adolescent post pubère mais qui n'a plus aucun interdit à respecter. C'est très dangereux. Quand à Edvige, méfions-nous et ne détournons pas la tête trop vite.