Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


samedi 22 mai 2010

Le libéralisme inscrit dans le marbre

Alors comme ça l’autre taré psychopathe a encore une fois l’intention de tripatouiller notre Constitution ?

C’est, en substance, la question que je me suis posé en me levant ce matin.
N’allez pas croire que je passe mes nuits à gamberger sur les tenants et les aboutissants du texte fondateurs de notre belle République, ce serait vous tromper. Je suis toujours intéressé par le sujet, mais pas au point d’en rêver la nuit tout de même !

Non, si je me suis réveillé en aillant ce genre de sujet à l’esprit, c’est plutôt parce que je me suis souvenu que l’année dernière j’avais écrit un texte sur le sujet... Il s’agissait de mes impressions concernant l’intervention de notre satrape des Carpates devant le Parlement, et de l’abus de pouvoir que cela représentait.
Je me suis relu, et c’est là que je me suis rendu compte que si notre désormais Roi élu va jusqu’au bout de son projet, cela fera deux fois en trois ans qu’il modifiera notre Constitution.
Cela fait beaucoup quand même si l’on considère qu’il n’est au pouvoir que depuis trois ans. Non ?

Si, quand même.

Allez, je vous rappelle la première pour mémoire. C’était en 2008, la loi constitutionnelle portant sur la modernisation des institutions, avec notamment des pouvoirs supplémentaires pour le parlement, le croyait-on à l’époque, et des trucs pas très démocratiques comme le pouvoir de nommer le président de France Télévision accordé au président himself.

Et donc cette année, rebelote, il veut remettre le couvert en inscrivant dans le marbre un truc bien libéral emprunté aux Teutons, à savoir inscrire dans la Constitution l’objectif de retour à l'équilibre des finances publiques.
Concrètement, ce qu’il veut c’est que la loi oblige l’état à pratiquer une politique partisane, quel que soit le parti au pouvoir.

Bon, moi je ne suis pas un spécialiste de l’économie, mais par contre je me targue de savoir renifler les embrouilles politiques avant qu’elles ne pointent le bout de leur chaussures. Aussi, pour moi cette modification, si elle a lieu, ne proclame rien de moins que ceci : Dorénavant quel que soit le gouvernement qui occupe le strapontin, celui-ci sera obligé de pratiquer une politique... de droite !

Vous imaginez un peu les conséquences d’une telle modification ?

Moi si, un peu. Il ne serait constitutionnellement plus possible de changer le pays. Celui-ci sera, de par la Loi, obligé de s’enfoncer dans l’économie de marché, l’Europe (il l’est déjà un peu) et la logique folle d’un mercantilisme mortel...

A moins de tripatouiller à son tour la Constitution et défaire ce qui a été fait (ce qui ne se produit jamais), la seule façon de revenir en arrière sera... (Oui je sais vous m’avez vu venir à des kilomètre) La Révolution bien sûr !

Nous restera plus qu’à lui couper la tête à lui aussi !

12 commentaires:

captainhaka a dit…

A moins que ce ne soit une application de la politique de la terre brulée. La prochaine alternance politique devra recoller les morceaux de ce désastre pour remettre la droite en selle en 2017.

A moins que ce ne soit encore qu'une connerie de plus qui ne passera pas :-)

babelouest a dit…

N'oublions pas que le traité de Lisbonne, qui est plus ou moins l'équivalent d'une Constitution pour l'Europe des (27 ? 28 ? je ne sais plus), a lui aussi gravé dans le marbre les éléments du libéralisme économique le plus extrême. Ce sera, une fois de plus, la transcription dans nos institutions de ce qui a été décidé par les NON ELUS de Bruxelles, Comité et commission.

Autant dire que, pour passer derrière, il sera nécessaire de faire plus qu'un toilettage d'une Constitution engluée dans le libéralisme, mais une nouvelle donne dont le numéro importera moins que le contenu. Il importera aussi que les lobbies soient écartés de gré ou de force, et que les économistes ne soient pas autorisés à donner leur avis.

Giorgio a dit…

Salut Gwen
Alors là, t'y vas fort: l’autre taré psychopathe!...notre désormais Roi élu!... notre satrape des Carpates!..
Houououou!!! Comme y disent au SAV des émmisions "Toi tu vas avoir des problèmes" Mais si y t'emmerdent, tu leur dis que Giorgio y pense pareil, et qu'il contresigne.
Lui couper la tête à lui aussi ? Il faudrait ressortir la guillotine de son musée, et la désinfecter pour pas qu'il choppe le tétanos (principe de précaution systématique aujourd'hui!)
Non, moi l'autre jour j'ai rêvé à sa mort...y'a un terroriste qui l'a poussé au bord du trottoir, et il est tombé dans le vide en criant: "AHAHAHAHahahah!!!!plaf

aslan a dit…

Qu'est ce que t'es con Giorgio, ça fait plaisir à voir :D

Sur la question je suis exactement au milieu de vos quatre positions en train de faire du Taï Chi.

Gwendal a dit…

@Captainhaka : J’ai pensé à ça bien sûr : Un plan savamment conçu qui n’attendait que l’occasion de s’exprimer.

@Babelouest : La sixième République en somme. Oui, là cela aurait du sens.

@Giorgio : M’en fout ! Cela dit, tu auras noté que je ne cite pas nommément le personnage incriminé...

@Aslan : Fais gaffe aux déchirures musculaires quand même !

aslan a dit…

Je suis très souple en ce moment :D

monique a dit…

J'ai entendu ça aussi...

A force de mettre ses doigts pas propres dans la Constitution,va finir par nous la saloper gravement en effet !
... Espérons que le Conseil Constitutionnel fasse barrage..mais sous les pieds de l'Europe libérale, l'herbe ne repousse plus...va falloir abreuver les sillons !!!!

Premiers effets pervers : Giorgio fait des rêves prémonitoires et Aslan ramollit du Taï Chi...
On est mal barré !

LCFR a dit…

pas besoin de ressortir la guillotine ... Bourreau devrait se faire un plaisir ...

Giorgio a dit…

Et puis raccourcir un nain, c'est un giga pléonasme...

aslan a dit…

Je me ramolli pas, je me concentre ! T'ain vous êtes bouchés à la méditation et à la spiritualité, merde !

cacahuette83 a dit…

Ca fait un bout de temps que je dis que nous allons tout droit à la révolution! Je me souviens aussi qu'il a touché déjà à la constitution!
Cela me mets dans une telle rogne que je préfère me taire car j'en deviendrai impolie et cela ne se fait pas! Quoi que....

Gros bisous à toi Gwendal! A bientôt!

cazo a dit…

Vindiou... le giorgio est de retour !! et il n'a rien perdu de sa verve un brin taquine avec le notable bourgeois ... ;-) !!

Pour ce qui est de traité de Lisbonne, de toute façon, ti signe, ti signe pas, té baisé quand même (because retour aux dispositions du traité de Rome qui contenait déjà la quasi totalité des dispositions servant l'ultra-libéralisme).

Quant à la constitution... Ben quoi, c'est lui le chef, il a le droit de faire ce qu'il veut!! La!!

Je dis ce que je ferais, je ferais ce que je dis.

Ben ouaih... C'était écrit... Il fallait juste lire son programme.