Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


mardi 12 janvier 2010

Sarkozy veut la peau de la Recherche Française…

Bien ! Continuons donc, si vous le voulez bien la tournée des vœux présidentiels, et rendons-nous à… Saclay. Saclay… J’sais même pas où c’est dis-donc ! Ah oui ! Sud-ouest de Paris…
Ok, cette fois-ci ça se passait donc à Saclay, et il s’agissait des vœux au monde de l’éducation et de la recherche.

Éducation et recherche, oui, les deux ensembles. Je sais, ça peut paraitre bizarre mais dans l’esprit du Président, les deux vont ensembles. Savoir, transmission du savoir… Je peux à la rigueur comprendre, d’autant que comme vous le verrez cet amalgame n’est pas anodin étant donné les objectifs annoncés pour cette année…

Bien sûr, avant de commencer et étant donné les événements récents, on a eut droit à l’habituel « instant émotion » concernant le décès de ce gamin la semaine dernière. Je ne m’appesantirais pas là-dessus tant vous savez bien que j’abomine l’utilisation politique des faits divers, méthode oh combien utilisée par notre Nano-président. Mais bon, je dois quand même avouer à sa décharge qu’il n’en n’a pas abusé, se contentant du strict minimum. On dirait d’ailleurs qu’il s’est un peu calmé sur le sujet, car il faut un temps ou il se serait servit de la mort de ce jeune pour justifier l’envoie de l’armée dans les coures de récrés… Ah non, excusez-moi, je confonds… L’armée c’est plutôt le truc de Ségolène Royal. (Et toc !).

Tout le discours pourrait se résumer en un mot : Excellence. C’est ça qu’il veut notre Président, l’excellence. Il en veut tellement qu’il a prononcé ce mot douze fois ! (oui, j’ai compté.). Excellence par ci, excellence par là, pour lui l’école doit servir à former et recruter des élites, un point c’est tout. Je n’ai pas compté le nombre de fois ou il a prononcé le mot « élite », mais on dirait bien que l’élitisme est quelque chose qui tarabuste cet homme… Allez savoir pourquoi !

Concernant les enseignants, l’annonce principale est l’officialisation du recrutement à Bac + 5, avec, il l’a promis, une revalorisation « significative » des salaires en début de carrière.
J’ai envie de dire, parce que j’ai un mauvais esprit, qu’il ne pouvait décemment pas faire autrement… Il y a des lois qui régissent le recrutement à la fonction publique et la grille des salaires et déjà fonction du diplôme exigible. Donc, il s’agit là d’une annonce pour rien puisque de toute façon les enseignants recrutés à Bac + 5 toucheront forcément plus que ceux recrutés au niveau actuel.

Ensuite, après une sonnerie intempestive de son téléphone, Sarkozy a voulu donné son sentiment sur la polémique qui a suivit la publication d’un communiqué des directeurs des principales Grandes Écoles, opposés à l’ouverture de leur recrutement à plus d’étudiants boursiers. C’est bien simple, il ne comprend même pas que cela soit le sujet d’un débat. Pour lui, si Richard Descoings l’a fait pour Science-Po, tout le monde doit le faire aussi. Point barre.
Sauf que l’expérience américaine nous prouve qu’ouvrir le recrutement des hauts-lieux de la connaissance aux plus défavorisés, n’est pas forcément une bonne chose… Mais bon j’y reviendrais dans un prochain article, tant le sujet est complexe et demanderait autre chose qu’un simple commentaire lapidaire.

Le plat de résistance concernait les chercheurs-enseignants des universités… Et oui, c’est là qu’on va comprendre pourquoi il tenait tant à les mettre dans le même panier que les instits et les profs de collège !

Dans son esprit malade, la mise en place de l’autonomie des universités est une réussite. D’ailleurs il ose même poser la question de savoir qui, un an après, voudrait revenir en arrière ! Mais bon, comme c’est une question qu’il se pose à lui-même, il s’autorise donc à y répondre : Et selon lui, la réponse est « personne ». Et comme cette réponse semble le satisfaire, il annonce alors qu’après avoir ouvert les conseils d’administration à des « personnes extérieures », il souhaiterait maintenant allez plus loin et leur donner le pouvoir d’élire les présidents d’université. Oui, vous avez bien lu, non content d’avoir introduit les entreprises au sein des facs, il voudrait que celles-ci puissent y placer des Présidents à leur solde. Je vous laisse imaginer les conséquences, et l’avenir funeste auquel cela nous prépare…

Choix du président d’université, choix des secteurs de recherche à privilégier, tout cela nous amène donc directement à une réorientation « pragmatique » de la recherche, et plus particulièrement de la recherche fondamentale.

Et c’est là que la foudre s’abat alors sur la cible du jour, à savoir ce qu’il nomme frileusement « certains organismes de recherche ». Entendez par là le Cnrs, l’Inserm, l’Inra etc.

Après avoir flatté et félicité « les illustres organismes » pour leurs multiples et constantes réussites, et après avoir rappelé que « La recherche fondamentale est la base de toute innovation technologique », il annonce que ceux-ci vont devoir se réformer… Il vont devoir se mettre à la page et se concentrer sur les transferts de technologies aux industries et se mettre au service des intérêts économiques de la Nation !

En clair, ça veut dire : « Messieurs les chercheurs, vous allez arrêter de perdre votre temps dans des domaines qui n’intéressent personne, et vous concentrer sur ce qui peut rapporter de l’argent ». Voilà ce que ça veut dire.

Là aussi, le problème est bien plus complexe que je n’ai le temps de vous en dire aujourd’hui.
Pour faire simple, je vous dirais que si justement notre système de recherche national fonctionne si bien, c’est justement parce que jusqu’à présent il était déconnecté du système économique. Pour qui s’y connait un tant soit peu en recherche scientifique pure, ceux-là savent très bien de quoi je parle… l’indépendance, et surtout l’indépendance face aux résultats, est la base de tout.

Déjà l’année dernière, les enseignants-chercheurs avaient tiré la sonnette d’alarme et dénoncé les visées de ce gouvernement concernant leur métier. A savoir, la privatisation des intérêts scientifiques. Cette année l’offensive est lancée…

Mes amis, il s’agit là d’un sujet important. Peut-être même le plus important qui soit puisqu’il nous parle de notre avenir et de l’avenir de nos enfants… Alors j’espère que vous vous mobiliserez comme il se doit pour empêcher coûte que coûte cette nouvelle destruction systématique de ce qui fait de notre système français, un système si particulier et dont nous pouvons être fiers…

En tous cas, comptez sur moi pour ne pas lâcher l’affaire et vous tenir informés des évolutions sur ce sujet particulier.

12 commentaires:

2Casa a dit…

Hello Gwendal, Salut Pseudo, bonjour tous !

Petite question (après mes voeux à ton fidèle lectorat :) )

On dit bien Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, non ?

En quoi cette appellation peut-elle poser un problème dans le cadre de la fonction d'enseignant-chercheur (double casquette que portent allègrement ceux que je connais) et qui permet aux étudiants de bénéficier de cours fournis par ceux qui font la science en marche (i.e. les chercheurs) ?

En quoi cette association est-elle problématique pour toi ? Il me semble au contraire que c'est justement assurer à nos chères têtes blondes une formation au top...

(Bon, tu vois 2010 ne laisse guère les neurones au repos malgré les bonnes résolutions ! ;) )

Gwendal a dit…

Salut 2casa ! Et tous mes vœux à toi !
C’est pas faux ce que tu dis… C’est même tout à fait vrai. L’amalgame que je relève est, entre l’éducation, qui dispose de son ministère propre, et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche… Je suis d’accord, qu’il existe un lien entre ces deux mondes, et c’est l’université, mais je ne sais pas pourquoi, dans mon esprit ce sont deux métiers différents.
Pour faire simple, pour moi l’école doit former des citoyens, alors que l’autre leur apprend un métier…
Mais je suis d’accord sur le fait que mes mots peuvent prêter à confusion.

Pseudo a dit…

Et merde…

http://www.npa2009.org/content/mort-de-notre-camarade-daniel-bensa%C3%AFd

Il va manquer putain, il apportait tellement.

Bref, fait chier.

captainhaka a dit…

j'aime bien la tournure " dans son esprit malade".
Ce type doit l'être un peu. Il doit en vouloir au monde entier et a une revanche à prendre. Oui, la moitié des français lui a mis un jouet entre les pattes et s'en est allée regarder Derrick. Faut pas s'étonner qu'il veuille le casser, son gros joujou.

cazo a dit…

Salut à toutes et à tous !!
Et merde pour 2010, parce qu'à part de la chance, je vois pas ce qu'on peut en attendre!!

Pour ce qui est de la recherche et des universités, je me suis déjà exprimé il y a quelques temps là dessus (sur la télélibre) et malheureusement, je ne suis pas déjugé par l'évolution actuelle.

Sarko nous joue encore un beau morceau de pipeau, car je suis persuadé qu'au fond de lui il est bien d'accord pour que ces sanctuaires d'une "certaine" soi-disant élite ne soit pas dénaturés par l'ascenseur social. Tout ça n'est que du vent pour bien orienter les votes des girouettes qui avalent du vent et pètent de la bêtise. D'ailleurs, il me semble avoir entendu ce matin que la logique des quotas est abandonnée. De toute façon, c'était sûr (becasue l'équité devant concours d'entrée ne serait pas respectée) , et il le savait, mais ça coûte pas cher de se faire passer pour l'ardent défenseur des petites gens.

De toute façon, le ver est dans le fruit depuis longtemps, et la prétendue équité des concours aux postes de maître de conférence n'est qu'une illusion. Les connaissances, l'enfile, ont depuis longtemps pris le pas sur les compétences.

Pour Info, si 20% des étudiants de Harvard sont des fils à papa incompétents qui de toute façon décrocheront un diplôme à coups de dollars (aux states on peut faire faire sa thèse par quelqu'un d'autres), 80% y parviennent grâce à de réelles compétences, et certains pourtant de basse extraction bénéficient de bourses d'excellence dès la High School.

Même s'il y a beaucoup à critiquer du "modèle" américain, là bas, quelqu'un qui démontre des compétences a plus de valeur qu'un bardé de diplômes ou un fils à papa incompétent, l'exact opposé du système français sur ce plan.

Après, comme d'hab, les capitalistophiles importent toujours des USA ce qui ne marche pas, et pas ce qui est intéressant. Par exemple, on va faire ce qui craint le plus, une société cloisonnée, où les moins riches iront dans les universités publiques minables et auront (avec un peu de chance) des jobs de merde, quand les riches iront dans les meilleures facs ou grandes écoles et auront les meilleurs jobs, en dépit de leurs compétences.

L'arrivée des capitaux privés dans le système universitaire est une grosse connerie qui n'a pu germer que dans la tête d'un énarque ou d'un HEC, mais certainement pas dans la tête d'un chercheur. Le pire, c'est qu'en plus les medias les promotionnent en les désignant comme les meilleures centres de formation du supérieur (normal, puisque que c'est le même monde qui y met des billes). La Fac de Bologne en Italie en est l'exemple le plus abject du mercantilisme éducatif.

Bon, je vais pas m'étendre sur le sujet, je vous invite éventuellement à lire ce que j'avais écrit à la télélibre pour un avis plus détaillé.

cazo a dit…

@ Pseudo : Moi aussi sa Grandeur me fout la gerbe, cela fait des lustres que dès que je l'entends ou le vois je lui coupe immédiatement le sifflet, car j'ai pas besoin de l'entendre pour savoir qu'il va débiter un tombereau de conneries, de mensonges, même pas écrites par lui !! Je me limite à ses apparitions dans la chronique de Yann Barthès sur Canal, c'est largement suffisant !!

Pas plus tard que ce matin je l'ai entendu à la radio dire que dans la gestion de l'épidémie de grippe A ils avaient tout juste et que tous les experts étaient unanimes -Marrant ça, s'il veut, je peux lui communiquer le nom de grands spécialistes de la grippe et de l'épidémiologie qui dès le début avaient un avis contraire.
Et ras le bol que quand on pense pas comme le troupeau on soit taxé de sectaires anti-vaccin, ou de suppôts de l'extrême droite antisémite quand on met en doute la VO du 9/11. (Une technique de manipulation des esprits bien connue!!).

Certains pensaient que tout allait retomber sur Bachelot, car là encore les medias la tienne pour responsable. Etonnant, non ?? Quand on sait que tous les ministres sont à la botte de leur chef suprême qui se vante de prendre toutes les décisions !! Mais on est pas à une contradiction près ni à un léchage en règle de Super Talon!!

Bonne Année !!

Pseudo a dit…

Tu t'es tromper quelque part cazo.

Et je ne sais pas de qui tu parle d'ailleurs, mon commentaire ete a propos de la mort de Daniel Bensaid :(

Gwendal a dit…

@Pseudo : Zut !

@Capatainhaka : « la moitié des français lui a mis un jouet entre les pattes et s'en est allée regarder Derrick » C’est pas mal non plus !

@Cazo : Je t’attendais sur ce sujet mon cher Cazo, et tu ne nous fais pas défaut !
Pour info complémentaire, la Suède, qui pratique la discrimination positive depuis 2003 en matière d’égalité des sexes, songe à l’abolir tellement les résultats sont inverses à ce qu’ils avaient prévu. Comme quoi, les quotas…

@Pseudo : T‘inquiète, à mon avis il s’est gouré de fil. Cela devait avoir un rapport avec mon billet de vendredi si j’ ne m’abuse…

cazo a dit…

@ Pseudo : Ben oui, céti pas toi qui disait que son Eminence du Tertre te faisait vomir dans un sujet précédent ?? Non ??

@ Gwen : Non pas que les autres sujets m'emballaient pas, mais j'ai pas trop la gnaque en ce moment, et ce n'est que parce qu'aujourd'hui j'ai la haine que j'ai de l'énergie pour gloser !!

En tout cas, j'espère que tu vas pas nous une ODS (over dose sarkozienne) comme l'année dernière... souviens-toi, tu nous a fait peur à te taper tous les voeux et à les commenter. Je t'en sais gré dans la mesure où ça me permet de savoir ce que l'autre postillonne sans me le farcir !!

Mais fais gaffe quand même...

Gwendal a dit…

@Cazo : T’inquiète, je vais faire attention. Et puis, j’ai l’impression que c’est plus facile cette année. Je m’habitue on va dire !

Pseudo a dit…

Je ne me rappelle plus, me semble peut etre bien oui avoir parler de vomir ya peu, mais je ne me souviens plus le sujet ni la personne du coup, et j'ai la flemme de chercher, désolé :')

Aliciabx a dit…

En tous cas, c'est la recherche qui créera de nouveaux emplois, les nouvelles technologies, les emplois verts et si tout le monde voulait se donner la peine, il y aurait un paquet de créés. Mais la France est à la ramasse, elle ne sait pas anticiper et avec NS, ce ne sont toujours que des effets d'annonce.
Au fait, j'ai ajouté ton blog à la liste des NSD.