Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


samedi 5 décembre 2009

Les boulets du Parti Socialiste

Les listes des candidats aux régionales de 2010 que présentera le Parti Socialiste ont donc été validées jeudi dernier. Ce sont, d’après ce que j’ai compris les militants eux-mêmes qui les valident, donc on peut dire que les choix qui ont été fait viennent de la base. C’est du pur jus de populo logiquement.

Et parmi ces choix, deux me posent question. Deux bons gros boulets bien pesants.
Bon d’accord, vous pourriez me dire que je devrais logiquement m’en taper comme de l’an quarante puisque cela se passe ailleurs que dans ma région, et qu’en plus il s’agit d’un parti qui ne recevra en aucune façon mon vote… (Oui, je sais, je suis testard).

Oui mais quand même…

D’un côté, les militants choisissent de ne pas reconduire Julien Dray, et de l’autre ils plébiscitent un type comme Georges Frêche. Et dans les deux cas, ces décisions soulèvent des torrents de protestations… C’est bizarre tout de même !

Dans le cas de Julien Dray, je vais être franc, je trouve que les militants ont bien fait de ne pas leur renouveler leur confiance. Je sais bien que je vais encore me faire appeler Arthur, mais en ce qui me concerne les soupçons qui entachent ce monsieur ont de quoi faire fuir l’électeur. Et donc, je comprends tout à fait que la Rue Solferino ait décidé de le mettre de côté le temps que l’enquête en cours démêle ce sac de nœuds que représente les dépenses du Julien.
Présomption d’innocence ou pas, une réputation salie, cela reste une réputation salie. Et puis, l’attitude de la direction nationale montre bien que les instances du PS ont une confiance toute relative dans le résultat de ladite enquête. Donc, exit le boulet avant qu’on ne lui passe les bracelets.
Mais cela ne se passe pas sans vagues ! C’est qu’ils sont nombreux les supporters à Juju ! On crie à l’injustice, au complot… Bref, ça coince dans le bouzin.

D’un autre côté, en Languedoc-Roussillon, les militants PS se la jouent frondeurs en décidant de soutenir Georges Frêche malgré le fait qu’il ait été exclu du PS pour… Disons une propension aux dérapages verbaux hauts en couleurs.

Je sais, vous allez me dire que sur ce coup-là je suis plutôt gentil dans ma façon de décrire ce monsieur… Que voulez-vous, j’ai promis de faire des efforts de langage, alors « dérapages verbaux hauts en couleurs », j’ai trouvé que ça faisait mieux que « vomissures racistes inadmissibles d’un vieux dictateur stalinien ».

Donc, en Languedoc-Roussillon, ils l’aiment leur vieux débris et ils lui pardonnent tout, et même si pour cela il faut défier les instances parisiennes. D’ailleurs ce vent de révolte convient assez bien aux partisans de la Madone du Poitou, qui pour le coup s’est empressée de planter ces jalons le mois dernier à Montpellier, histoire de faire bisquer encore plus le reste du parti.

Bon, comme dans le cas précédent, cela ne se passe pas sans vague non plus… Ben oui, même si les socialistes languedociens-roussillonnais ont apparemment des valeurs élastiques, il n’en sera certainement pas de même pour les futurs alliés du second tour, et je vois mal comment Frêche réussira à glaner les voix du reste de la gauche !

Tout ça pour dire que ces deux exemples sont à mes yeux emblématiques du malaise qui étreint actuellement le PS. Pas d’idéologie définie, pas de stratégie à long terme. Ce parti en perdition se traine des boulets gros comme des montgolfières. Et en plus, c’est boulets puent.

Oups ! Pardon. Je voulais dire : « Ne sentent pas la rose ».

15 commentaires:

Pseudo a dit…

leur vieux débris
Hooo!
Mais tu n'a pas honte!
Traiter les personne âges comme ca!
Quel langage je vous jure!
Quand c'est pas les personnes de taille modéré monsieur s'en prend aux vieux!

Ironie inside evidemment…

Gwendal a dit…

Tu vas pas t'y mettre toi aussi...

Pseudo a dit…

Non, justement c'etait pour montrer un peu plus l'idiotie du raisonnement de… on sait qui.

Gwendal a dit…

Ok... Figure toi que lorsque j'ai eu fini d'écrire et poster cet article, je me suis dit qu'il en aurait qui relèverait l'expression... Et ça a été toi !
Si tu avais vu le texte original que j'ai édulcoré !

Pseudo a dit…

:D

2Casa a dit…

C'est vrai merde quoi à la fin, y'en a marre de juger les gens sur leur apparence ou leur âge ou leur nanisme convulsé trop prononcé. Ras-le-bol.

:D

monique a dit…

C'est vrai , d'ailleurs, Frêche n'est pas vieux et
Julien est toujours présumé innocent...

Question boulets, le PS n'en est plus à un près...

Petites boulettes deviennent vite de gros boulets!

Gwendal a dit…

@2Casa : Le taulier fait 1.72 m et 89.8 kg. Allez-y, ne vous gênez pas, feu !

@Monique : Hallal les boulettes ?

2Casa a dit…

Mais nous on ne s'abaisse pas à ce genre de critiques faciles ! On fait de l'analyse politique, de la vrai-euh, nous, Môssieur...

En arpentant les clivages qui minent notre belle Nation (ta ta ta ta tan tatan)

(Va pourtant falloir lever le pied sur le Toblerone, mon petit Gwendal ;) c'est mal !)

Pseudo a dit…

Merde, t'as re pris combien?
Jme rappelle plus ou t'en etais…

Courage :)

Gwendal a dit…

@2Casa : Hè ! J’ai perdu plus de 10 kg cet été j’te ferais dire ! Alors, pouette-pouette !

Gwendal a dit…

@Pseudo: NON! J'ai rien repris justement !

Pseudo a dit…

Ah bon bin ca va alors, j'ai rien dit. :p

2Casa a dit…

"Adipocytes" : c'est des saloperies ces machins-là. Faut les brûler y'a pas d'autres solutions. Mais comme moi avec mon dos tu dois avoir du mal à tirer sur ta cheville.

Une seule solution : bannir le sucre et la graisse. Pas simple quand ton budget est limité.

Ce putain de système qui nous enchaîne à sa critique devant notre écran (lui donnant là, presque autant que par la loi, un corps) (et une âme, la nôtre) nous démolit jusque dans les fonctions vitales élémentaires.

Il est temps, plus que temps, de faire quelque chose...

Reprendrais bien une petite crêpe, moi.

Gwendal a dit…

@2Casa : Mmmm… Crêpe !
(A prononcer façon Homer Simpson)