Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


lundi 16 novembre 2009

Mais que veut Ségolène Royal ?

Je n’ai pas trop suivi l’affaire, mais il parait que la Dame du Poitou aurait fait des siennes ce weekend ? Elle se serait pointée, comme ça la gueule enfarinée et sans invitation à un rassemblement organisé par son ex-lieutenant Peillon ?
Diantre quelle malotruïté ! Malotruïtude…
Quelle impolitesse !


C’est vrai qui ! On ne débarque pas comme ça chez les gens sans en avoir au préalable averti le maître de maison. Ça ne se fait pas… Ne serait-ce que pour une simple question d’intendance. Imaginez un peu, si la Dame avait décidé de rester manger… hein ? Les couverts qu’il faut rajouter, tout ça…

En plus, j’imagine que la conversation lors du repas aurait été des plus compliquée. Propre à casser l’ambiance. D’un côté une bande de joyeux convives, pleins d’espoir, venus exprès pour tenter de fabriquer un mouvement fait de bric et de broc. Des gens motivés par je ne sais quelle lubie qui leur est propre, pensant pouvoir réunir sous la même bannière des entités aussi différentes que le communisme, l’écologie, le socialisme ET le Modem !

Même si pour moi de tels accouplements sont contre-natures, il faut quand même avoir un minimum de respect pour les crétins qui eux, y croient. Chacun sa sexualité nom de dieu !

Bon, donc tous ces types sont là, tranquilles, à essayer de faire leur truc de mariage entre la carpe et le lapin comme on dit, et voilà t’y pas que celle qui considère que le rassemblement de la gauche doit se faire sur un nom et non-pas sur des idées, débarque !

Ça fait désordre, non ? Du coup le Peillon se fâche tout rouge et agonise son ex-patronne ! Ouais… T’as rien à faire ici… On t’as pas invité… T’es une hase been…

Et la donzelle de rétorquer : Ouais… Je suis venu pour les militants qui m’aiment, tout ça… Il n’y a pas de quoi piquer une crise… Je suis socialiste moi aussi…

Tudieu le bordel qu’elle a mit ! Résultat, on ne sait même pas ce qui a pu émerger de cette réunion, si les lapins ont appris à nager ou bien si les carpes se sont fait pousser des oreilles ! La seule chose que l’on retiendra de ce weekend «social, écologique et démocrate» c’est que Ségolène Royal est venue faire son show et a foutu la merde…

Alors, pour répondre à la question : Mais que veut Ségolène Royal ?, je crois qu’il ne faut pas être grand clerc. Ce qu’elle veut c’est rappeler à ceux qu’elle croit être ses partisans que cela ne sert à rien de réfléchir, et que seul compte l’image du candidat. En l’occurrence elle. Les militants qui réfléchissent, c’est pas bon pour le bizness électoral, il n’y a qu’à voir comment Sarko a été élu.
Hier, j’ai entendu dans la télé Bayrou dire à peut près la même chose, qu’il était persuadé que les gens votaient pour un homme (ou une femme) et non pas pour des idées… La Ségolène est persuadée de la même chose. Pire, elle est persuadée que cette icône rassembleuse, c’est elle…
Bref, deux mégalos, plus Sarko ça fait trois, le triangle de 2012 est mal barré, moi j’vous l’dis !

Non mais c’est quoi cette conception de la politique ? Depuis quand élit-on une image publicitaire ?
Je sais bien que c’est comme ça que la politique nous est de plus en plus présentée par les bureaux d’études marketings, mais ce n’est pas une raison pour céder. Certes les hommes, ou les femmes, qui portent les idées sont importants, mais ils ne doivent en aucun cas prendre le pas sur les idées !

Merde !

Et en attendant j’en connais un qui doit bien se marrer…

12 commentaires:

Didier Goux a dit…

« On ne débarque pas comme ça chez les gens sans en avoir au préalable averti le maître de maison. »

Ou alors, avec un carton de six flacons de chablis grand cru, pas moins.

Gwendal a dit…

C'est effectivement un minimum...

Pseudo a dit…

Peut etre que d'ici là les gens ne pourrons plus encadrer tous ces comédiens et sinon il se sera passé des choses. (sifflote)

Bref, c'est pourquoi, RÉ SI STANCE! (aller tous en cœur, NON! JE DÉCONNE! ) mais résistance quand meme et révolution mental, commençons par cela…

Un peu de musique dans le "pseudo" :]

Oh!91 a dit…

et voilà que s'ouvre l'épisode des j'ai-été-blessée, des je-m'excuse-mes-intentions-étaient-louables, des il-faut-dépasser-les-querelles-de-personnes... ca devrai bien nous occuper une bonne semaine. Le temps qu'il y en ait un qui ponde une idée, quoi !...

Gwendal a dit…

@Pseudo : Les Bérus pour accompagner la sauce, je prends !

@Oh91 ! : Une semaine pour pondre une idée ? Je te trouve optimiste sur ce coup-là mon cher !

aslan a dit…

J'allais le dire :D

cazo a dit…

Raahhh Les Bérus, Boucherie production... Toute ma jeunesse... Depuis l'avènement de Everest 1er, j'ai déjà plusieurs fois réécouté ma galette vinyle "Concerto pour détraqués"... pas loin de "never mind...", mieux qu'un prozac quand les crocs vous poussent :D !!

Quant à la miss Univers du Poitou... Boaaff... moi les turpitudes intestines du PS, franchement...

Mais là où je suis moins optimiste que toi, Gwen, je pense qu'effectivement on élit à la présidence une image, un charisme (chacun le sien!), enfin, tout sauf les idées.

Il y a 15 à 20% d'indéci(le)s heureux qui font pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Théoriquement, sachant qu'a priori le gouvernement est formé à partir du vainqueur des législatives, le président de la république ne peut appliquer SA politique économique que si et seulement s'il a la majorité à l'Assemblée (je ne mets des majuscules qu'aux institutions respectables...).

Dans le cas contraire, nous sommes en cohabitation, et dans ce cas les domaines dans lesquels le chef de l'Etat a un pouvoir incontournable sont la diplomatie et l'armée. Pour tout le reste, ses pouvoirs sont limités (voir la constitution).

Donc, tout discours sur la conduite économique que propose un candidat à l'élection présidentielle est plus ou moins gratuit - au delà du fait que les promesses n'engagent que ceux qui y croient (croivent, en Sarkozien).

J'ai pas eu la patience de me taper le débat Tariq-Caroline... parce qu'il va se finir par un match nul, a priori, sur la base de la première demi-heure (me suis barré quand Tariq commençait à relever les erreurs du bouquin de Caroline Fourest ). A ce propos, j'aurais aimé que le débat sur le laïcité (tel que c'est présenté), ne se limite pas à cette controverse Islam - Laïc, because derrière les revendications des fondamentalistes musulmans se cachent celles de tous les fondamentalistes de toutes les religions.

Par contre, l'émission d'Elise Lucet, juste avant, sur l'évasion fiscale des blindés (de thunes), bravo !! A mon avis, elle va pas rester... Et suis content que soit évoqué les prix de transfert et les mécanismes d'évasion fiscales des multinationales... Même si parfois on aurait aimé plus de ténacité dans les réponses convenues de Woerth, par les temps qui court, c'était pas si mal. Et de laisser la conclusion à Eva Joly, Chapeau Bas!! A voir si c'est rediffusé !!

cazo a dit…

Et puis pour revenir sur le sujet... moi, ce qui m'étonne (enfin, pas vraiment), c'est que les tribulations de Ségo et Peillon fassent l'objet de toute cette attention médiatique, en regard des autres sujets d'actualité, autrement plus importants !! Mais, bon, les journalistes sont juste les passeurs de plats, ils ne sont ni aux cuisines ni à l'écriture du menu !!

Pseudo a dit…

Ah moi par contre jme suis tout fait, elise et caroline.

C'est vrai qu'en général c'est plutot pas mal cette émission.

Pour ce soir jamais, clair que ca a pas ete battu a plat de couture, en revanche, quand ont est pas complètement ravagé du bulbe, on comprend bien ou veut en venir fourest et les methodes de ramadan…

C'est vrai que c'etait fin et qu'au final, pour simplifier et faire bien plus franc, c'est d'un coté quelqu'un de laic et de l'autre un religieux…

C'est aussi simple que ca, alors après, t'accepte ou pas qu'en france (du moins, on a le droit de décider) d'avoir des horaire d'ouverture de piscine pour homme femme, d'avoir des femmes voilé au travail ou dans l'éducation (dans la rue a la limite chacun peut faire un peu ce qu'il veut…).

Le tariq il assouplie sur la forme son islam a lui pour appâté les cons pour mieux le re-fourguer ensuite brute et totalitaire.

Il banalise les pire choses.

Les medias ont comme d'hab une immense part de responsabilité dans la création et la popularisation de ces enculé.

monique a dit…

CAZO, j'adopte Everest 1er !

Et franchement, le PS m'emmerde avec toutes ses dérisoires élucubrations !
La société du spectacle ne s'en porte que mieux !
Et pendant que l'on disserte là dessus, le temps que j'écrive ces lignes il y a déjà 10 enfants qui sont morts de faim dans le monde
( 1 toutes les 6 secondes selon les dernières estimations)

Putain de monde !

Gwendal a dit…

@Aslan : Oui je sais, elle était facile !

@Cazo : Merde ! J’ai raté Caroline… Flute zut ! Mais bon, je devrais pouvoir le revoir ce matin…
Mais bon d’une autre côté, au point où ils en sont de leur joute, elle et le Ramadan, je ne pense pas que l’on ait appris grand-chose de plus…
Sinon, oui bravo à Elise pour son émission sur les paradis fiscaux et les nombreuses façons de gruger le fisc. Les commentaires de Woerth étaient d’une platitude convenue et d’une telle hypocrisie que c’est ce que je retiens au final. Avec le final d’Eva Joly bien sûr… Courageux Notre service public !
Sinon, concernant l’élection à la gueule du client, je me fous un peu de savoir si c’est une (triste) réalité ou pas… Ce n’est pas pour autant qu’il faut l’accepter comme quelque chose d’immuable.

@Pseudo : Eradication de la pensée religieuse ! Je sais, dit comme ça, ça fout un peu les jetons… Mais ce n’est pas loin de ce que je pense vraiment.

@Monique : Et vlan ! Retour sur terre et aux vraies réalités de ce monde…

aslan a dit…

Tariq, Caroline il te la fesse cul nul quand il veut. Et même que ça lui provoque une petite érection qu'il parvient sans peine à régulariser vis à vis des commandements du Prophète.

A mon avis je m'entend plus facilement avec ce gus qu'avec Phillipe Val ou Brice Hortefeux (au pif parmi un échantillon représentatif de mes antipathies).