Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


vendredi 25 septembre 2009

Breaking News

En direct de Pittsburgh, Pennsylvanie, par notre correspondant local Aaron Moore.

La nouvelle est officielle, le président Français Nicolas Sarkozy, de son vrai nom Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, a été interpellé par le FBI vers 23H00 (heure locale) à sa sortie du Phipps Conservatory Building de Pittsburgh, où se déroule actuellement le G20.

On ne sait pas encore officiellement quels sont les chefs d’accusations, mais de source judiciaire locale, il semblerait que le Président français soit sous le coup de multiples inculpations. Parmi celles-ci, figurerait une plainte collective pour abus de confiance, trahison et association de malfaiteur, déposée en octobre 2007 par un groupe de citoyens français auprès de la Haute Cour Internationale de Justice de la Haye.

« Les faits qui lui sont reproché ne concernent pas que la justice américaine », a déclaré le District Attorney du comté d’ Allegheny, Stephen A. Zappala Jr. « Il s’agit d’une affaire de très large envergure dont nous ne somme qu’au début » a t’il ajouté sans plus de précision.

Toujours d’après nos sources, le président français aurait été arrêté alors qu’il s’apprêtait à se rendre à l’aéroport international de Pittsburgh dans le but évident de se soustraire au mandat fédéral lancé contre lui. Devant cette tentative de fuite, le FBI a dû se résoudre à arrêter monsieur Sarkozy avant même l’issue du G20.

Les autorités, tant locales que fédérales, ne précisent pas ce qu’il va advenir du président français. Cependant, nous pouvons légitimement supposé qu’un ordre d’extradition sera sans doute émis par les autorités françaises. Reste à savoir dans quel délais, et si monsieur Sarkozy ne devra pas répondre d’autres crimes devant la justice américaine avant de pourvoir être extradé vers la France.

D’après le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs, le Président Obama se déclare satisfait d’être enfin débarrassé de ce qu’il a appelé un « fou mégalomane ».

La première Dame française, Carla Gilberta Bruni Tedeschi, a été reconduite sous escorte policière à son hôtel. On ne sait pas encore si elle sera ou non inquiétée.

Notre reporter sur place, Jeffrey McPersonne a pu saisir cette image où l’on peut voir le Président Sarkozy, sous bonne surveillance, peu après son interpellation. Le procureur adjoint Doug Ellis est en train de lui lire ses droits, et le rictus plein de colère du français semble indiquer qu’il n’apprécie pas vraiment cela. Précisons toutefois que lorsque cette photo a été prise, le prévenu était sous tranquillisants.

En effet, d’après plusieurs témoins présents lors de l’arrestation, Nicolas Sarkozy aurait tenté de résister aux forces de l’ordre. Il aurait bondit sur une chaise pour pouvoir mordre à la gorge un des officiers chargés de son arrestation. L’officier Jessup Stealdick, indemne mais néanmoins choqué, n’a fait aucune déclaration. Mais d’après Carolyn Stikers, gérante du café Starbuck situé dans l’enceinte du Phipps Conservatory Building, l’agression aurait pu faire beaucoup plus de dégâts. « Si la chaise avait été plus haute, le flic serait mort » a-t-elle déclarée.
Peu après que le médecin du SWATT lui ait administré une forte dose de tranquillisant, le président français aurait malgré tout tenté de s’en prendre à ses propres ministres en les injuriant dans sa langue.

En France, d’après l’ambassade américaine, des centaines de milliers de manifestants seraient descendu dans les rues dès l’aube. On ne note aucun débordements ni violence pour l’instant, tant ces manifestations sont plus proches de la kermesse que de l’émeute. La police est, semble t’il, désemparée et regarde passer la foule sans intervenir. On parle même de quelques défections au sein des forces de l’ordre. Le Premier Ministre Fillon, aurait pour sa part disparu de Paris. Certaines rumeurs disent qu’il aurait décidé de partir en vacance sur l’île de Pâques.

Pour l’instant, c’est tout ce que nous pouvons dire sur cette affaire. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés au fur et à mesure des éventuels développements.

11 commentaires:

Pseudo a dit…

Hahaha :D

GARDEZ LE ET ENFERMEZ LE A DOUBLE TOUR!

Sniff, c'est po vrai :(

Ahhh bon sang que ca serait terriblement bon qu'une fois ce putain de pays totalement arrêter le gouvernement prenne la fuite, un peu a la Degaulle mais sans retour ni syndicat ou parti communiste pour nous mettre des battons dans les roues.

Homer a dit…

Belle fiction ! Moment d'évasion... si je puis dire !

Gwendal a dit…

C'est beau de rêver... Ça fait du bien en tous cas.

Anonyme a dit…

tu te surpasses, parfois ! lucifer!

Gwendal a dit…

Merci, oh grande maitresse des ténèbres !

cazo a dit…

Excellent billet mon cher Gwen... une oeuvre d'anticipation, pas de fiction, rassure moi!!

Non vraiment, c'était goûtu, enlevé, on s'y croyait !!

Gwendal a dit…

Thanx Cazo !
Bon, maintenant, il faut peut-être que je vous raconte comment ça m’est venu cette histoire… En fait, je voulais faire un billet sur le G20. Et comme j’aime pas faire quelque-chose de moins bien que les collègues, à moins que ce ne soit une approche vraiment différente, je suis allé regarder ailleurs… Et je suis tombé sur cet article de Sarkofrance :
http://sarkofrance.blogspot.com/2009/09/pittsburgh-le-vacarme-sur-les-bonus-ne.html

L’article est très bien, pointu et tout et tout, mais ce qui m’a frappé c’est la photo qui l’illustrait. Je suis tombé en arrêt, tel l’épagneul breton moyen, et j’ai commencé à délirer dans ma tête… Et voilà !

Sans Importance a dit…

Si seulement c'était vrai ! Merci de nous faire rêver...

Anonyme a dit…

Nous en rêvions : Ils l'ont fait !!!
Merci , Gwen pour cet excellent article d'anticipation...

Je vais m'endormir en imaginant que c'est l'info tombée ce soir sur les téléscipteurs de l'AFP.

Excellent exercice d'écriture par ailleurs : précis, détaillé, crédible ...:
Tu as l'art de raconter des fictions en les faisant passer pour des réalités : la seule compétence requise pour te faire embaucher dans la presse nationale.
Allez envoie un CV...

Mob'

Gwendal a dit…

Nan… C’est juste un truc qui m’est passé par la tête comme ça… Un peu comme une fulgurance… J’suis vraiment pas sûr que je pourrais faire ça sur la longueur. D’ailleurs, ça me navre plutôt parce que j’adorerais.

Gwendal a dit…

Ah ! Au fait, Bienvenu à Sans importance !