Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


mardi 30 juin 2009

5…4…3…2…1… Atterrissage !

Boudiou que c’est pas facile de reprendre le boulot ! Pendant quatre jours j’ai réussi à me déconnecté de la réalité, et maintenant que je suis de retour dans mon château fort, les douves remplies et la herse relevée, j’ai un peu de mal à reprendre le fil de mes activités bloguesques.

Pour l’instant, je me demande plutôt si je ne suis pas en train de me planter quand je dis que je me suis « déconnecté de la réalité »… Et si la réalité ce n’était pas plutôt ces quatre jours, et mon quotidien un putain de cauchemar ?
Bon, ce n’est peut-être pas le moment que je me prenne la tête avec des considérations hautement philosophiques… J’ai des heures de sommeil en retard et un tas de choses à faire dans les deux jours à venir, aussi je crains de manquer de neurones pour réfléchir à une question aussi complexe que celle-ci.

Mais bon, il faut quand-même que vous compreniez mon questionnement… Je m’absente pendant un temps infiniment court à l’échelle de ma vie et ridiculement insignifiant comparé à celle de la planète, et qu’est-ce que je découvre en arrivant chez moi ? Hein ?
Je découvre que le monde marche sur la tête. Ni plus ni moins.

Un vague chanteur pédophile au talent aussi discutable que sa moralité meurt, et c’est comme si la terre entière avait perdu le bien le plus précieux qu’elle est engendrée depuis des millénaires… Vous avouerez qu’il y a de quoi être perplexe, non ?
Aux Etats-Unis, un type de 70 balais, jadis encensé par ses pairs se voit condamné à 150 ans de prison pour avoir entrainé des milliers d’abrutis obnubilés par l’appât du gain… Comme si, en immolant ce pauvre vieux sur la place publique, cela pouvait absoudre la populace vociférante et la décharger de sa propre responsabilité…
Dans un bled paumé au nord de la France, une espèce de nazie bon teint est su le point de se faire élire sur une liste municipale, et tout à coup on en appelle au pacte républicain ! On décrète la mobilisation générale ! Comme si tout à coup il n’existait plus ni droite ni gauche, comme si tout à coup la politique n’était plus qu’un vaste mouvement populaire… Mouvement populaire, qui pour peut qu’il s’unisse, deviendrait, je ne sais pas moi, une espèce d’Union digne de gouverner la France… Une union où l’on pourrait voir un Mitterrand ministre dans un gouvernement de droite par exemple, ou encore un groupe comme PPR prendre la tête d’une croisade écologique… Un monde parfait, ou le paradoxe serait réalité et le rêve une obscure légende rétrograde.

Vous comprenez maintenant pourquoi, moi ce matin j’ai un peu de mal à me reconnecter avec ce monde ? Hein ?
C’est qu’il est quand même assez bizarre ce monde. En tous cas vachement compliqué, plein de fausseté, de mensonges, d’illusions…

Bon, je crois qu’il va me falloir quelques jours pour m’y habituer… Parce que pour l’instant, j’ai plutôt dans la tête des souvenirs de convivialité, de rires, de discussions sérieuses et légères à la fois, de bonheur… Bref, que des trucs qui ne ressemblent pas vraiment à ce que j’ai sous les yeux depuis ce matin.
A moins que… A moins que la réalité ce ne soit en fait qu’un mélange des deux rêves… Bon ! Je réfléchis encore à la chose et je vous tiens au courant ! Promis !

14 commentaires:

monique a dit…

Où donc se situe la réalité ? et d'abord quelle réalité ?
Chacun en effet est supposé avoir la sienne...sa perception du monde qui l'entoure...

Mais ce qui est le plus excitant, c'est lorsque se tissent des fils imperceptibles entre les réalités de l'un , de l'autre et du troisième et que tout à coup, on se sent comme appartenant au même cercle sensible..

Une autre perspective de ce qu'on appelle la "famille"...

La réalité "ordinaire" peut alors sembler bien lointaine...

Et qui nous dit qu'il n'existe pas des "réalités non ordinaires" , invisibles à l'oeil humain et qu'il faudra peut-être un jour prendre en compte ?

On n'a pas le cul sorti des ronces !!!

cazo a dit…

Eh bé... vous revenez d'un voyage dans l'au-delà ou bien??
La réalité + ou - ce que nos sens perçoivent
Le réel ce que nous ne percevons pas et même que nous ignorons encore..
La véracité = les faits (causes et conséquences avérées)
notre réalité = les faits tels qu'ils nous ont été communiqués..
notre opinion : c'est ça , oui, t'as qu'à croire !!
La croyance = la communication

Moi, j'ai pas pu avoir de saints drome, mais je vous prpose un débat!! en fait, j'embraye sur monique qui embrayre sur gwem... qui débraye ???
grobecs les farinets...

philippe a dit…

la réalité: un mec en slip devant l'ordi bouffé par les moustics et qui te dit salut, comment vas tu? Bises à MOmomomonique

au fait suis allé faire tour vers les cailloux...

Anonyme a dit…

Cher Philippe,
En réalité, n'oublie pas que tu m'as promis une rengaine qui devrait m'honorer...j'attends !!!!
et je te biiiiise fortement !

Cazo,
Je reviens sur "notre réalité" : tu dis "les faits tels qu'ils nous ont été communiqués.." faudrait rajouter et tels que nous les avons interprétés selon l'humeur du moment, le mal aux pieds ou la grosse chaleur...

Entre le réel et notre réalité : tout un dispositif de filtres + ou - conscients, + ou - avérés, + ou - conséquents sur notre perception..

On pourrait aussi décliner la réalité des sens et celle de l'intelligence...parfois emmêlés dans une débauche de sensations, trop rapidement appelées "sentiments"...
et là, je débraye et lance la balle à....

Mob'

cazo a dit…

aahh... un poisson !!

Je suis complètement d'accord avec toi... car nos perceptions ont grandi avec nous et sont devenues plus sélectives dans leurs performances, tout comme notre cerveau qui a été modelé autant qu'il a contribué à moduler nos attentes perceptives vers certaines informations dans un flux d'informations accessibles dans le milieu.

Une superbe expérience d'un prof de cognition américain. Pendant son premier cours en amphi avec des étudiants, quelqu'un surgit dans la salle, insulte le prof, renverse une chaise, pousse le prof, fait tomber une pile de doc, et s'en va. L'incident est grave. Les autorités administratives dépêchées sur les lieux,demandent à chaque étudiant de faire un témoignage, et les séparent les uns des autres afin qu'ils ne s'influent pas pour leur déposition.
Eh, bien la disparité des témoignages est telle que l'on comprend bien des choses sur la relativité de nos perceptions quant aux faits, même quand ils n'y a pas d'intermédiaires.

Autre exemple... vous vous promenez en forêt avec... gwendal, par exemple, et tout à coup, il s'arrête, sort du sentier, fait quelques pas de côté, se baisse, ramasse quelque chose, se retourne vers vous en se redressant avec un une mine réjouie et s'écrie "j'en étais sûr !!", tendant entre ses doigts la preuve manifeste de cette soudaine jubilation, une plume de Grand Tetras !!

L'information dont a bénéficié ce cher Gwen était "physiquement" accessible à tout humain doté d'un arsenal perceptif naturel ou presque (lunettes et lentilles tolérées!!). Mais dans le flux continu d'information qui émane du milieu, ceux de Gwen sont devenus plus habiles pour concourir à centrer son attention sur certains configurations... dans le flux perceptif, à cause de ces attentes perceptives, elles sont mises en saillance dans le cerveau de gwen... alors que moi je suis encore à me demander en quoi cet endroit suscitait une quelconque attention particulière contrairement à ceux qu'on vient de se fader pendant des heures d'une marche forcée à flanc de côteau jurassien...

et comme d'hab : "spiders"

pas possib', ce vérificateur de mot est un virus intelligent qui s'amuse à nos dépends!!

Gwendal a dit…

Ouah !! Ça carbure sec dans l’intérieur des ciboulots !
Le fait est qu’après ces quelques jours, ce n’est pas évident de reprendre son poste à la vigie… Tout semble bizarroïde en diable, et les événements ne cessent de m’étonner. Je remarque que c’est quand même plus facile de se déshabituer que de se réhabituer. Ce sera donc la pensée du jour !

Pseudo a dit…

Hé bah, pour le coup jte comprend pas trop et je suis as d'accord.

Traiter MJ de pédophile, faut arrêter de re prendre les conneries que les médias se sont acharner vomir.

Il n'a pas été condamné et les 2 pauvre famille victime huhuhu sont aujourd'hui



millionnaire…

Pareil pour conh bendit, bouh, pédophile, vilain, brulons le!
Tout ces truc sur la pédophilie me gonfle depuis pas mal de temps, on y met tout et n'importe quoi et après on vient s'offusquer de voir une affaire comme d'Outreau…

MJ est/etait juste un putain de génie comme on en a rarement, le 1er black a passé sur une chaine jusqu'ici réserver au blancs, etc etc

Musicalement, ca fait longtemps qu'il etait mort, mais tout ce qu'il a fait par le passé a touché tellement de génération et ce, dans le monde entier, ce n'est pas rien.

Alors après en revanche, les medias comme d'hab sont devenu très vite relou a ne parler que de ca et surtout a dire n'importe quoi et sans avoir, bref…

Quand a madoff, ouai, on s'en tape, qu'il finissent ces jours en taule, temps mieux j'dirais, mais ce n'est effectivement pas en faisant ca qu'on changera les choses, on le sait bien.

Pseudo a dit…

Bordel, j'hallucine ou ya des mots qui saute?
Parce que là il me semble bien que je l'ai aient taper pourtant!

Bon j'en profite pour en rajouter une couche, on utilise allègrement toutes ces connerie pour nous fliquer et nous imposer toujours plus des putain de loi liberticide.

Bref, sinon il fait chaud, trop chaud :(

Cécile a dit…

Moi ce qui me chagrine c'est qu'un mec qui a détourné des comptes en banque (comme tu dis de naïfs assoiffés de richesse) soit bien plus lourdement condamné qu'un tueur d'homo cf l'histoire d'Harvey Milk dont l'assassin n'a pris que 6 ans… Certes c'est vieux mais je suis sûre qu'il y a des exemples comme ça par dizaine. Vive la justice.
Bon mais j'aimais bien Michael

Gwendal a dit…

Bien vu Cécile, j’avais oublié cet aspect de la situation pour Madoff…
Pseudo, pour moi, les accusations me semble quand-même plus crédibles en ce qui concerne MJ que Dany… Mais bon, je note que tout le monde a tiqué là-dessus, mais pas lorsque j’ai dis que c’était un chanteur au talent vaguement discutable. A méditer !

cazo a dit…

P'tain, avec mob on voulait lancer un super débat... et voilà qu'on se limite à discutailler des informations des tabloïds sur de prétendues célébrités sans doute incontournables mais pas indispensables à l'humanité, comme MJ dont je n'envie ni sa vie, ni sa fin...

Toutefois, pour l'escroc, un constat : qu'a fait au juste Madoff, si ce n'est gruger des gens avides et cupides qui pensaient faire fructifier un capital dans des proportions que tout être doté de deux hémisphères cérébraux aurait trouvé complètement anormaux et se serait posé un minimum de questions?.. Alors, comptez pas sur moi pour pleurer sur tous ceux qui ont perdu des billes en les jouant...

Et voilà que moi aussi je blablatère sur des pets de presse... tsss...

monique a dit…

Zut ! Cazo, je pensais aussi que nos (d)ébats allaient provoquer une discussion vivifiante digne d'un sujet de bac philo, mais nous voilà rattrapés par une "réalité" bien ordinaire !!

Je n'ai pas plus d'état d'âme pour MJ que pour l'autre Madof: l'un fut le prince de la danse et de la pop, mal dans sa peau trop noire,enfant de 50 balais qui refusait de grandir, refusait sa vie extraordinaire pour se créer un monde onirique finalement bien formaté à coups de dollars !

l'autre le roi des canailles, exploiteur d'exploitants...ne m'intéresse pas du tout !

Victimes tous deux de l'illusion parfaite de la super puissance, chacun à leur manière !

Bravo, Cazo , pour ton développement très pédagogique !
A suivre !!

Cécile a dit…

Le talent de tous les chanteurs est discutable on aime ou on aime pas en général… ;o)) Mais avoue qu'en tant que danseur Michael…

monique a dit…

Ce n'est pas le talent de danseur que je remets en cause, Cécile...