Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


vendredi 30 janvier 2009

Ah ça ira ! (Deuxième partie)

Vous savez quoi ? J’suis fumasse !
Oui ! Fumasse ! En colère, je fulmine, je peste, je rage, j’enrage, je maronne, je trépigne, je hurle… Alors que le soleil est encore au pieu, et que moi je suis déjà à faire le tour des médias pour glaner les informations nécessaires au présent article, je sens monter la bile le long de mon œsophage ! Bref, en un mot comme en cent : J’suis pas content !

Bon…. Allez, calme toi mon Gwen… Respire… Voilà, c’est bien… Cool… Maintenant je veux que tu arrêtes de taper comme un forcené sur les touches de ton clavier… Il ne t’a rien fait le clavier, n’est-ce pas ? Voilà, c’est mieux… Souples les doigts, souples !

Bon, je vais peut-être vous expliquer pourquoi je tempête ainsi de bon matin… Plutôt que de vous ensevelir sous une pluie de points d’exclamations et de suspension. Ca sera bien plus productif, n’est-ce pas ?

Ce qui me fait bondir ainsi, c’est que depuis ce matin, et hier soir déjà, j’entends de partout que les quelques deux millions de personnes qui ont battu le pavé hier le faisaient par crainte de la crise. Que le sentiment général qui transpirait de ces manifestations, c’était la peur du lendemain, le sentiment d’être abandonné par l’Etat dans le plan de relance économique…
Tout ça, c’est des foutaises ! C’est de la désinformation pure et simple !
Moi j’y étais dans la rue, et je peux vous dire que le message lancé par mes concitoyens niçois n’avait rien à voir avec la crise ! Mais alors rien du tout ! Le message que le peuple criait haut et fort était : « Sarko, on en a marre de toi, casse-toi ! ».
Oh bien sur, la crise était évoquée ici et là mais elle servait uniquement de prétexte à dénoncer les errements de ce gouvernement, à fustiger les réformes engagées bien avant le cataclysme financier, à mettre en avant la nécessaire mutation que doit entreprendre notre société.
Qu’elles étaient belles les pancartes que brandissaient la foule ! On y voyait de tout : De l’enseignant dénonçant l’abandon et le flicage de l’école, du personnel hospitalier dénonçant des soins au rabais, des pompiers en colère, des postiers en colère, des salariés de la grande distribution en colère, des travailleurs sociaux en colère, des sans-papiers en colère, des étudiants en colère, des chercheurs en colère, des retraités en colère… Bref, moi j’ai vu une France en colère et qui dénonce la destruction systématique de son environnement social et économique. Et je suis désolé d’aller à contre courant de tout ce qui ce dit ce matin dans les médias, le responsable désigné de tout ça, c’est bien Nicolas Sarkozy et pas la crise !

Nous étions près de 20 000 à défiler malgré l’obstruction manifeste entreprise par le maire de la ville Christian Estrosi. En effet, figurez-vous qu’à quelques heures du départ de la manif, le parcours n’avait toujours pas été validé par les autorités ! Je ne vais pas entrer dans les détails pour ne pas assommer les non-niçois, mais en gros sachez que le Maire ne souhaitait plus que les manifs empruntent l’avenue Jean Médecin… plus jamais ! Imaginez un peu que l’on dise aux Parisiens qu’ils ne peuvent plus défiler de Bastille à République et on verra ce que cela donne ! Bon, ben… Sur ce coup-là, l’Estrosi ferma sa bouche et l’on fit comme on l’entendait. Non mais !

Moi, dopé aux analgésiques, je sillonnais le cortège de long en large à l’affut de la bonne photo. Je gambadais comme le cabri moyen, l’appareil vissé sur l’œil, je décryptais les panneaux et les banderoles, cherchant le bon mot et la bonne attitude. Les gamins dans les poussettes, les égéries perchées sur des fourgons, les sourires et la bonne humeur… Car oui mes amis ! On peut crier sa colère et garder le sourire, je vous l’affirme !
C’était bon vivant, mais également on sentait la fermeté derrière le brocard. La liste des dégâts causé par l’autre tâche n’en finit pas de s’allonger, et on sent bien que peu à peu la moutarde monte au nez des français.

La manifestation prit fin dans le calme aux premières heures de l’après-midi… La police, discrète tout au long du parcours se fit encore plus discrète alors que les familles, les employés, les retraités regagnaient leurs pénates. Pas d’incident à regretter et c’est tant mieux pour tout le monde. Même pour nos édiles qui ne craignaient rien de moins que n’éclatent quelques échauffourées.
Pour ma part, je me fis raccompagner par un ami, le corps perclus, et l’âme heureuse…
Ce n’est qu’après quelques heures de sommeil, que je me mis à fabriquer ce petit clip qui j’espère vous plaira… Alors, dégustez, et surtout n’oublions pas pourquoi nous étions dans la rue hier, et n’écoutons pas les sinistres qui nous disent que nous avons peur de la crise. Non, nous n’avons pas peur, nous voulons juste que ce type s’en aille. C’est tout.


video

19 commentaires:

azuldelmar a dit…

Bon, je ne sais pas ce que j'ai fait mais j'ai perdu le commentaire que j'avais écrit :) J'espère ne pas le faire en double.
Je disais: que j'avais trouvé ça beau "on peut exprimer sa colère tout en restant souriante", une émotion que tu partage avec ces superbes images qui ont su capturer aussi le même sentiment de mécontentement et d'espoir. Les analgesiques étaient pour ta cheville? Je n'ai jamais compris ce qui t'est arrive à propos de ça. Alors, l'interprétation des faits (peur de la crise ou quoi que se soit)que ne te fasse perdre le sommeil. Dans une démocratie c'est comme ça, j'ai bien compris que le monde veut qu'il s'en aille :) Excellent travail!!

cazo a dit…

Salut Gwen!! Moi pareil que toi!! Toulouse, 80000 personnes manifestaient, 95% des revendications étaient contre la politique de Sarko... Et comme d'habitude, les infos relayées par les passeurs de plats faisaient croire que les gens ont manifesté leur inquiétude face à la crise... OK. c'était donc pas assez clair. Eh bien on va remettre le couvert: une petite grève générale illimitée, ça sera suffisamment clair pour l'Union des Myopes Presbytes??? Premier temps, on stocke, gentiment, petit à petit, et puis le jour dit, BING!! Plus rien, jusqu'à ce que benito sarko démissionne. Quand ses copains vont commencer à perdre trop de pognon, ils vont vite le lâcher, car leur véritable ami, il s'appelle flouse!!
PS: As-tu reçu les adresses de gîte??

Anonyme a dit…

Les salauds ! Je me demandais comment ils allaient récupérer la chose...j'ai eu la même colère que toi en lisant la presse !
A Avignon, on était 12 000 mais la manif pas très excitante..en tout cas pas un slogan contre la crise , mais bien aussi du genre : "hier c'était ton anniversaire, aujourd'hui c'est ta fête ! casse toi pov'..." ou même : "la crise a bon dos!" le ras le bol exprimé radicalement !
Très peu de flics en uniforme...peu visibles ...beaucoup d'enfants...large palette de manifestants , de tout âge, de tous secteurs...
Ben ..s'il ne veut pas comprendre..il faudra réitérer !!!
MAIS cette fois, il faudra prendre les télés en otage pour leur faire cracher de l'info!!

mob'

Gwendal a dit…

@Azuldelmar : Merci ma belle ! T’as vu le soleil qui faisait chez moi ? Alors que je te sais sous la neige, j’ai pensé à toi en prenant quelques photos à contre-jour… Si tu veux en savoir plus sur ma cheville, plonge-toi dans ces articles qui raconte un peu l’histoire : http://gwedenis.blogspot.com/search/label/Cheville
@Cazo et Mobensim : Salut les zamis ! Franchement depuis jeudi j’en ai gros sur le cœur de voir autant de désinformation. Ce qui me préoccupe le plus est que les leaders d’opposition et les syndicalistes n’aient même pas la présence d’esprit de relever cette sape systématique. J’en viens à douter de leurs réelles motivations…

Pseudo a dit…

Je plussoie cazo et je vous dis que je partage aussi votre ras le bol sur les propos que l'ont trouve un peu partout…

Quand au syndicat, bah, comme pour les parti politique, les seul qui ont encore des couilles et qui roulent vraiment pour la population c'est SUD, les autres sont des gnian-gnian réformiste sauce PS qui dit qu'il faut pas se facher qu'il faut NÉ GO CIER et qui viennent pleurer de s'etre fait berner par sarko qui finalement s'en tape totalement d'eux.
Y'en a qui croient vraiment au pere noel sans dec…

Bref, faut remettre ca mais puissance 10 et en illimité.

Alors je sais pas quand les gens seront pret pour, mais faut préparer le terrain dès maintenant.

BanZaÏ

Pseudo a dit…

Ah ou j'oubliais

Quand au sarko, si c'est pas en grosse partie sa faute a lui et ses amis qui nous impose ce système de merde j me demande bien de qui ca l'est…

cricri a dit…

Faut reconnaître qu'ils sont créatifs au service de presse de l'Elysée !
Cette fois-ci, ce n'est pas un événement qui détourne l'attention, c'est une idée : interprétation du mouvement de grève sauce UMP .
Le jeu est de plus en plus subtil ...

azuldelmar a dit…

J'ai tout lu alors, je reste un peu triste. Je ne sais pas pour quoi des choses comme ça arrivent. Merci de penser à moi, oui, j'ai vu ces effets lumineux et j'ai adoré. Bon week-end sous le soleil. Ici à Montréal -13, un timide soleil, et des moineaux qui ne chantent toujours pas :)

Anonyme a dit…

à lire sur la désinformation:

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7949

cazo a dit…

Alors gwendal... On pique les recettes grolandaises??...

monique a dit…

Cazo, rien à voir ( ou presque ) avec la manif, mais je t'ai mis un lien sur le fil de Berling ( peine de mort) TLL .

bises à tous
et
no passaran !!!

Gwendal a dit…

Ben ouais Cazo ! Quand c’est du bon, ya pas de mal ! Non ? Lorsque j’ai entendu cette blague, j’ai tellement rigolé que je me suis empressé de vous la faire partager ! J’suis comme ça moi ! Faut que je partage !

Cécile a dit…

Oui je crois que malgré les interprétations bidons de certaine presse : en général la température ambiante c'était plutôt : casse-toi…

jalhouse a dit…

Bonjour à toi ,

Merci d'être passé chez moi . A mon tour je viens découvrir ce qui s epasse sur tes pages .... je croise un homme en colère ...
Tout le monde l'est en ce moment ....
Ca manifeste partout ..... mais les manifestants seront-ils entendu .. je pense que Notre président s'en fout .... le peuple ne l'a jamais fait plier ( c'est lui qui l'a dit )...
Moi je me demande ou il apu truver ces 56% de voix pour passer aux éléctions avec autant de monde contre lui ..... Bizzare non .?

bisou ....

Gwendal a dit…

Bonjour Jalhouse !
Content de te recevoir chez moi ! En effet, on peut se poser légitimement la question… Mais rassure-toi, je ne suis pas en colère tous les jours ! Je pousse quelques gueulantes de temps en temps, mais tout le monde te dira ici, qu’au fond je suis un gentil garçon…

Anonyme a dit…

page de droite..
et toi, tu le finis quand ton Vendée Globe?

mob'

Gwendal a dit…

Ben, Mob ! Qui est à la barre du Gwendal06 à ton avis ?

cazo a dit…

Ben oui, Mob, dans 12 jours qu'il a dit qu'il DEVRAIT arriver, Captain' Gwen!! Enfin, s'il démâte pas d'ici là, ou qu'il perde pas sa quille, à moins qu'il décide finalement de faire comme Moitessier, et de continuer le voyage... C'est un peu comme cette histoire russe: quel est l'homme le plus malchanceux de l'URSS (à l'époque)?
Youri Gagarine, parce qu'il a fait le tour de la planète, et est retombé en URSS.
Franchement, c'est vrai que faire le tour du monde et revenir dans la France de Sarko, c'est ballot!!
Au fait Gwen, tu nous avais promis de nous expliquer de façon détaillée cette épreuve sur le Web. Est-ce qu'il peut t'arriver des avaries, d'être blessé, de te retrouver à court de vivres, d'avoir des problèmes de santé, dans ta course virtuelle, ou s'agit-il essentiellement de faire les bons choix de cap et de gréement en fonction des données climatiques réelles??

azuldelmar a dit…

Bonjour Gwendal: comment vas-tu aujourd'hui? Ça ne te tent pas d'écrire à propos de la course des bateaux dont Cazo suggère? Moi, je vote que oui. Ça nous donnerais une idée dans un sujet méconnu au moins pour moi. Bisouxx.
P.S. La chasse à l'homme pas de bons résultats :(