Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


dimanche 7 décembre 2008

Deux idées lumineuses…

Vous connaissez la dernière ? Cela concerne le projet de nous faire travailler le dimanche. D’ailleurs, ce n’est même plus un projet mais plutôt une obsession chez les libéraux qui nous gouvernent. Un leitmotiv, un credo, un truc auquel ils tiennent comme à la prunelle de leurs yeux. Pour eux, c’est LE remède indispensable à la crise, la solution de tous nos problèmes… Si ça se trouve, travailler le dimanche pourrait même guérir du cancer que ça ne m’étonnerais pas…

Sauf que dans la majorité, il y a un contingent de députés UMP (une vingtaine) qui ne n’est pas très chaud pour que l’on vienne empiéter sur le sacrosaint congé dominical… Certains parce que c’est le jour du Seigneur, et qu’on ne touche pas au jour du Seigneur, point barre. D’autres ont un minimum de suite dans les idées, et se disent que l’on ne peut à la fois promouvoir le retour aux valeurs familiales, et en même temps retirer à ces mêmes familles la journée, The journée, qui est sensée réunir ladite famille.

Et bien, figurez-vous que je viens d’entendre deux propositions qui sont sensées amadouer ces umpistes récalcitrants.

La première émane de Xavier Bertrand, ministre du travail. Pour que le travail le dimanche ne devienne pas une sorte d’obligation, le ministre propose que l’on incorpore dans le contrat de travail, dès l’embauche, un texte qui dit clairement si le futur employé est d’accort, ou pas, pour travailler le dimanche. Et si jamais celui-ci est Ok pour sacrifier son dimanche, il aura le loisir de revenir sur son choix à tout moment…

La seconde proposition est l’œuvre du porte parole de l’UMP à l’Assemblé Nationale, le brillant, le sémillant, le Brutus de Sarkozy, j’ai nommé Jean-François Copé.
Celui-ci vient de proposer que la loi sur le travail le dimanche soit incorporée dans le texte sur le Plan de Relance que les députés doivent voter en janvier…

Alors, maintenant je sais ce que je dois faire lors de mon prochain entretien d’embauche. Si on me demande si je suis d’accord pour venir bosser le dimanche, il faut que réponde OUI ! Parce que si je dis non, le contrat de travail, je vais pouvoir me le mettre où je pense ! Ce n’est qu’après avoir signé le contrat, que je dois aller voir mon patron, et que je lui dise :

- « Au fait, patron. Je ne veux plus travailler les dimanches ! »
- « Ben pourquoi ? »
- « Passeque je suis contre le fait de travailler le dimanche. J’ai une vie de famille et pour moi, elle passe avant mon travail ! »
- « Mais… pourtant vous avez signé ! »
- « Ben oui… mais j’ai menti. »

C’est super comme procédé pour commencer un boulot, non ? Je sens qu’une relation comme celle-là, pleine de confiance, ça va être fait pour durer jusqu’à mes 70 ans !

Mais bon, rassurons-nous, Copé il a trouvé le truc pour faire taire la bande de démocrates-chrétiens qui ne sont pas d’accord avec lui… Comme le Plan de relance à 26 milliards, ils vont être obligés de le voter, ils voteront également pour le travail dominical !

Il est futé ce Copé. C’est sûr, en 2017, c’est lui qui remplacera Sarkozy ! Avec la gauche qu’on a, que ça ne m’étonnerait pas !

12 commentaires:

cazo a dit…

En permettant aux grandes surfaces d'ouvrir le dimanche, ils vont flinguer le petit épicier du coin, faire baisser la fréquentation des marchés, répartir sur deux jours la fréquentation des grandes surfaces du seul samedi, obliger les magasins des galeries commerciales entourant les grandes surfaces à ouvrir le dimanche, rendre plus compliqué la vie familiale, inciter les employeurs à n'embaucher que ceux qui accepteront de travailler le dimanche, et les gens n'auront toujours pas plus de fric à claquer sur 7 jours qu'ils en avaient à dépenser sur 6. Bref, même si les experts pensent que rien ne justifie au point de vue économique l'ouverture du dimanche et considèrent qu'il y aura plus d'effets négatifs que positifs, ce gouvernement continue à prendre des décisions idéologiques, dépourvues de tout fondement rationnel, de tout pragmatisme. je serai leur employeur, je les aurais tous virés pour fautes graves répétées et incompétence... malheureusement, il va falloir encore attendre...

Pseudo a dit…

Vous savez quoi?
Je peux me tromper hein, mais plus ca va et plus je commence a penser qu'ils sont en train de transofmer la societer pour que la mass bosses h24 7/7 pour servir la classe minoritaire mais dominante.

Je me demande même si c'est pas ce qui est prévus depuis le début :)

Sinon Gwen, non!
Surtout pas dire oui!
Faut que tous le monde leur disent plutôt clairement d'aller se faire ******.

C'est la seule solution efficace.


Bon sang de bon sang, quand est ce que les gens vont en avoir assez pris dans la gueule pour se bouger.
Parce que ca commence a faire pas mal deja je trouve là.
en une ou 2 semaines d'actu c'était condensé.

Gwendal a dit…

Quand je dis qu'il répondrais OUI au travail le dimanche, c'est pour l'exemple; Pour la figure de style si tu préfères... Pour ma part, j'ai la ferme intention de déclarer mes intentions haut et fort si la situation de présente. Mais je gage que beaucoup de personnes ne seront pas dans la position qui est la mienne... Nous savons bien que certains croiront ne pas avoir le choix. Et pourtant, ils l'ont.

Cécile D. a dit…

Vous avez raison tous ...
là ça commence à faire bp en peu de temps..; Bilderberg accentue le processus!!
cela dit je les connais bien ceux qui passent leur dimanche ds les grands magasins... ce sont les plus paumés...ceux qui compensent parce qu'ils ne sont pas bien ds leur vie.. les moins conscientisés aussi... et que vont-ils faire? des crédits à la conso! Cétélem et les autres ont encore de beaux jours!!!

Anonyme a dit…

Dans mon village, il y a un intermarché ouvert le dimanche matin depuis un bout de temps..
j'ai pour principe de ne pas y mettre les pieds le dimanche..
mais quand je passe à proximité, le parking est archi plein !!!

les caissières ont le choix de venir ou pas le dimanche.
Au début, elles ne venaient pas.
Ils embauchaient des étudiants.
Puis, la conjoncture économique aidant, elles ont "choisi" de venir car la matinée est payée en heures sup.

Voilà comment cèdent les premières résistances !

Et si ça se trouve, l'après midi elles vont faire leurs courses à Auchan en famille!!!

Consommez ! c'est bon pour le moral et pour les portefeuilles financiers...!!!!!!!

Quand je pense qu'à moins d'un kilomètre, il y a des forêts et des rivières à consommer sans modération et pour pas un rond !!!

Misère!!!

monique

Pseudo a dit…

Autant pour moi Gwendal, j'étais pas sur ;)

Gwendal a dit…

En heures sups dis-tu Monique ? C'est pas le double ça... Seulement les heures sups ne sont payées que +10% jusqu'à 39h/semaine si je ne m'abuse... Venir bosser un dimanche pour 10% du salaire en plus, c'est ridicule ! Pour +25% aussi d'ailleurs.

Cécile a dit…

J'en ai un peu vu la cacophonie hier, une dame qui disait au ministre, ben vous vous travaillez bien le dimanche ! Il rigolait ! Ils sont sympas ces ministres sarkozy quand même !!! Toujours sur le terrain !
Sérieusement, dans cette histoire il faut que les gens fassent ce qu'ils ont envie et soient payés ! Point.
Et franchement je ne sais pas comment les gens font financièrement… En cette période, tous ces magasins, toute cette bouffe, ça va encore m'écœurer. Alors le dimanche en plus…

cazo a dit…

C'était le cas aussi pour un intermarché du coin, ouvert le dimanche matin, parking bondé!! eh bien ils ont finalement arrêté d'ouvrir le dimache matin, seul le bricomarché est ouvert... et ils ne comptent pas réouvrir le dimanche matin, comme quoi!! Hier un gérant de grande surface disait que d'ouvrir le dimache répartirait l'affluence mais ne permettrait pas de gagner davantage... je suis pas un pro de l'économie libérale, mais quel est l'intérêt alors d'augmenter les coûts sans augmenter les gains???...
Quant à Martini et sa défiscalisation des pertes à la bourse, c'est le top de l'hypocrisie des ultra-libéraux. Ah ben, les banques ont joué, ont perdu, et on les dédommage, alors pourquoi pas les boursicoteurs du dimanche??... Est-ce qu'on pourrait pas tant qu'on y est défiscaliser les pertes aux jeux de tirage, de grattage et autre PMU??

Pseudo a dit…

Ouaip, grave, j'aimerais bien pouvoir jouer au lotto avec budget illimité.

Anonyme a dit…

à propos de Marini..c'est quoi encore cet amendement de déduction fiscale pour les familles monoparentales ?

tu l'as trouvé où ?

ça y est , après MariAni ( le député de ma circonscription) le Tout Puissant envoie maintenant Marini au charbon faire le sale boulot ...
Il doit avoir un penchant pour la marine!

monique

cécile D. a dit…

alors t'en es où des tes "vogages" sur virtual regatta? Pas démâté au moins? :)s