Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


mardi 2 septembre 2008

Ah bon ?

L’Union Européenne a décidé dans sa grande magnanimité de ne rien faire contre la Russie qui occupe toujours l’Ossétie du sud et l’Abkhazie. Et ce malgré une promesse de désengagement signée le 15 aout avec le président de l’Union. Le Président de l’Union, en l’occurrence, c’est le même que le Président de la France. Je rappelle ça, juste pour les martiens en visite sur la terre, qui n’auraient pas suivi l’histoire…
Alors comme ça, un pays envahi un autre sous prétexte de venir en aide à une minorité. Ce même pays fout une raclée aux troupes légitimes sur le terrain, s’installe, et on ne fait rien ? Ah bon ? L’envahisseur déclare ensuite unilatéralement l’indépendance de ces deux régions, et on ne dit rien ? Ah bon ?
Qui plus est, dans la déclaration d’intention de l’union Européenne, la situation semble s’être inversée… L’invasion se transformant par un subtil jeu d’écriture en une « réaction disproportionnée » de l’état Russe. Ah bon ?
J’ai l’air malin moi, avec mes « Ah bon ? »… On dirait que je m’étonne d’un rien. Je ne suis pourtant pas un perdreau de l’année ! Je devrais être capable de faire preuve du pragmatisme qui sied aux grands qui nous gouvernent ! Ou, tout du moins le comprendre…
Et bien non. Je n’y arrive pas. J’ai beau me malaxer les circonvolutions éthico-cérébrales, je n’arrive pas à transformer l’eau en vin, le lait en bière ou bien un chien en chat.
C’est sans doute parce que je ne suis qu’un ver de terre ignare… Sans doute aussi, parce que je n’ai pas conscience de l’importance de « l’interconnexion » entre la Russie et l’Union Européenne.
Ben oui ! C’est la glorieuse mère Russie qui tient d’une main la manette des gaz et de l’autre celle du pétrole ! Alors on ne va pas se permettre de dire du mal ! Ca ne se fait pas ! C’est pas respectueux ! Il n’y a que les vers de terre ignares qui pensent que l’éthique et la morale passent au dessus des considérations financières ! Sont-ils bêtes ces vers de terre ! Sont-ils égoïstes !
En attendant, comme il faut bien faire quelque chose, on a quand même décidé d’envoyer des observateurs pour observer. Correction : On va envoyer une mission « exploratoire » destinée à préparer l’arrivé d’une mission « observatoire »…
Et puis on va arrêter de discuter avec les Russes sur les futures affaires juteuses que nous avions prévu de faire avec eux ! Na ! Ca leur fera les pieds !
Et bien moi, le ver de terre ignare, avec mon cerveau pas pragmatique et mes scrupules à la mord-moi-le-nœud, je n’aurais qu’un mot à vous dire. Un seul : Anschluss !
Plongez vous dans vos livres d’histoire ou bien faites une recherche sur internet pour vous rafraichir la mémoire…

13 commentaires:

Pseudo a dit…

Ouai, bah normal, putine et medvemachin, c'est pas comme si ils tenait un peu l'europe par les noix...(du saint gaz)
D'ailleurs lors de son discourt il l'a a peine fait sentir "la balle est dans le camps de des europeens" haha.

Bref, même si ca n'a un peu rien a voir me dirons certains, sachant qu'on occupe nous même l'afganistant par exemple et vu le passé que l'ont, humm pardon, que nos décideur politique ONT , je ne suis pas sur qu'ils soient en bonne position pour critiquer :)

Lucie a dit…

L'histoire se répète, puisque les hommes ne changent pas . Logique !

cazo a dit…

T'es marrant gwendal, on va pas quand même pas se fâcher avec titine, t'as vu le marché?...
t'as vu les yachts et les villas de rêves que se paient les nouveaux riches de l'eldorado moscovite?... sarko, il était au cap nègre, lui, et avec ses jumelles, il bavait d'envie de toute cette opulence ("enculé de ta mère, téma la breloque du ruskof sur son yachete de 36 mètres!! une rolex 18 carats à piston chromé et bracelet en laine de croco des andes!!... p'tain... s'emmerde pas" se serait-il esbaudit selon des sources sûres).
Et pis c'est qu'on a des centrales à refourguer, nous, bon d'accord, elles fuient d'un peu parout, mais c'est mieux, comme ça elles pètent pas!!
La nouvelle qui devrait susciter un peu de curiosité, c'est l'indemnisation pour dommages dus à la colonisation qu'a annoncée Berlu, ce coni, pour la Lybie de Khadafi!! A mons avis, ça pue le retour sur investissement! Muhammar n'aurait-il pas servi de banquier pour argent pas très net de certains en europe??... Berlu, Sarko, Titine, un bien beau tiercé, perdant pour nous quel que soit l'ordre (ce n'est qu'un soupçon sans fondement, - j'ai pas fouillé plus, pas le temps, mais si quelqu'un en sait plus...)

Gwendal a dit…

Une petite anecdote. La semaine dernière, j’ai aidé un ami à tenir son magasin pendant une journée. Un magasin d’optique. On a eu une quinzaine de clients en tout, dont au moins quatre Russes (presque un quart). Mon ami a dû se mettre au Russe pour traduire les termes techniques… Panier moyen de ses personnes 250 €. Payé avec des billets de 500… Vous savez ? Les violets. Ceux qu’on voit jamais !

Cécile a dit…

Si ! j'en ai eu un l'autre jour (je n'avais plus de chèques)! J'ai payé mon loyer cash avec dans la demi-heure… C'était la première fois… Faut pas le perdre celui-là ! ;o)

Leptitbenji a dit…

Oui, bien sûr, la réaction franco-européenne est légère, très légère... l'accord signé est peu claire et laisse place à des abus de la part des troupes russes...
Mais que peut bien faire l'Europe quand elle a plus que jamais besoin de gaz et que la Russie est, techniquement, géographiquement, le seul fournisseur viable.
Quelles genres de pressions, de sanctions envisager contre la Russie? quelle alternative à court-moyen terme?
Difficile.
Cette affaire est tellement complexe (personne n'est tout blanc ; les enjeux sont énergétiques, économiques, géostratégiques et militaires) que je me garde bien d'entrer la polémique.

Cécile D. a dit…

Le Caucase est actuellement divisée en deux axes. Un axe Russie-Arménie-Iran face à un axe Etats-Unis-Turquie-Géorgie-Azerbaïdjan. Il faut savoir que les Ossètes du Sud et les Abkhazes ne repoussent pas la grande amie russe. Les deux régions sont aujourd'hui les derniers territoires du Caucase où les Russes se sentent les bienvenus

Dans le même temps, il s'agit d'empêcher la Géorgie d'intégrer l'OTAN et de compliquer le jeu occidental dans la région. Moscou mise sur l'immobilisme des Européens et sur le fait que les Américains sont pris dans leurs affaires internes" avec la campagne présidentielle….

Gwendal a dit…

Je ne suis pas chef d’état, ni chef d’entreprise, et j’ai conscience que c’est « peut-être » pour ça que je pense ainsi, mais je suis persuadé d’une chose. Il est des moments dans la vie où il faut savoir engager son pays, son peuple, ses troupes, dans des actes qui traduisent nos idées. Pour faire simple je dirais qu’il faut parfois dire « non, je n’en veux pas » à la main qui nous nourrit. Je préfère me serrer la ceinture plutôt que d’accepter ce que vous faites… Ça a quand même plus de sens, et de gueule, que de crever de faim en subissant les manipulations des uns et des autres sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit. Non ?
Il semblerait que j’ai maintenant parmi mes lecteurs deux Cécile… je me trompe ?

cécile d. a dit…

ben non Gwen tu ne te trompes pas... j'ai mis Cécile d. pour éviter la confuse... :)s
@ tato

Gwendal a dit…

Alors bienvenu à la nouvelle Cécile !

Leptitbenji a dit…

@ cécile d,
L'intervention russe en Géorgie n'a fait qu'accélérer le processus de rapprochement entre les anciennes républiques soviétiques et l'OTAN. Les discussions se sont largement accélérées, et tous les pays de la zone souhaitent maintenant adhérer à l'OTAN pour se protéger de la Russie.
J'ai donc du mal à croire que la Russie voulait, par cette intervention, freiner ce rapprochement.

@ Gwendal,
On n'envoie pas des troupes armées dans un territoire contrôlé par la Russie comme on en envoie ailleurs, même si ça aurait de la gueule!

Gwendal a dit…

Je ne dis pas d’envoyer forcément des troupes… Quoi qu’il faille parfois en arriver là. Il existe d’autres moyens de dire que l’on n’est pas d’accord avec un autre pays. Dire non à leur gaz par exemple… Même ci cela implique une pénurie chez nous, une augmentation des tarifs… Si toute l’Europe disait à la Russie, vous changez ou vous irez vendre votre gaz ailleurs, celle-ci reverrait peut-être sa position. On oubli trop souvent que c’est le client qui a le pouvoir.

Cécile d. a dit…

@ leptitbenji
C’est vrai pour la Georgie (le président Mikhaïl Saakachvili a exercé comme avocat aux Etats-Unis) pour l’ Azerbaïdjan aussi et de nombreuses anciennes régions de l'ex URSS qui ont cédé aux sirènes américaines. La Maison blanche soutient d'ailleurs la candidature de Tbilissi à l'OTAN...

ça l’est moins pour l'Abkhazie et l’l'Ossétie du Sud… je pense .

De plus, pour la Russie, outre les intêrets économiques stratégiques et géopolitiques ( gaz, tourisme etc..)l'Abkhazie est un débouché au nord Caucase sur la mer Noire, et toute proche de la ville russe où se tiendront les Jeux olympiques d'hiver de 2014 dont Moscou veut faire une vitrine