Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


jeudi 26 août 2010

C’est encore la faute à l’Europe...

Vous allez dire que je suis con, mais il y a une question qui me turlupine... C’est à propos des roms et de la vague ambidextre que suscite le traitement qu’on leur inflige actuellement.
Je dis ambidextre, car pour une fois même les plus ringards cathos de base ajoutent leur voix au concert de protestation.
Même leur gourou principal s’y met, c’est vous dire ! Bon ok, il ne le fait pas en des mots aussi explicites qu’un des gourous secondaire, qui lui souhaiterait voir exploser le cœur de not’ Président Glorieusement Elu, mais il le fait quand même... Ce qui est assez rare notons-le.

Donc sur ce coup-là Joseph Aloïs (alias Benoît sur les forums dédiés aux petits garçons prépubères) bien joué ! On se demande seulement pourquoi tu n’es pas aussi prompte à dégainer ton humanité sur d’autres sujets...
M’enfin, on va dire qu’il en est de la foi comme des idéaux, celle-ci est sélective.

Et c’est de ça dont je voulais vous parler aujourd’hui. La sélectivité des idées et les contradictions qui (nécessairement ?) en découlent.
Voyez le « problème » Roms. Nombreux sont ceux qui ont un peu de cœur, et/ou de mémoire, et qui condamnent les dérives actuelles. Et parmi eux, une partie utilise un argument que je trouve... Tendancieux.

A savoir que les ressortissants Roumains et Bulgares qui sont désignés du doigt sont européens et qu’ils ont parfaitement le droit d’être ici...

Il n’empêche que si cette Europe foutraque n’existait pas... On n’aurait alors pas ce problème d’émigration massive et légale. Ou du moins aurions-nous un problème tout à fait différent.

Oui je sais. C’est là un argument digne d’un frontiste, mais il se trouve qu’il est aussi valable pour tous les antieuropéens, dont je suis.

Car l’Europe quoi qu’en disent les socio-démocrates, n’est surtout pas prévue pour gérer les flux migratoires... Elle n’a été conçue que pour faciliter les flux financiers et commerciaux, et si possible dans le sens qui arrange les entreprises les plus riches, et a due se résoudre à y inclure la circulation des personnes uniquement pas souci des droits de l’homme.
Que le miroir aux alouettes fonctionne dans les deux sens n’a pas vraiment été prévu par ces chantres du libéralisme sauvage... Ou alors ils s’en foutaient, et comptaient sur les états pour gérer la merde.

J’ai conscience que cela ne modifie en rien le devoir d’asile que la France détient de par sa tradition. Je dis juste que si nous n’étions pas européens... Avec de vraies frontières, une vraie monnaie...

Mais bon, mon opinion reste la même quant à la façon dont nous devons traiter tous les réfugiés, fussent-ils économiques.
Pour illustrer mon propos permettez-moi de reprendre la célèbre phrase de Michel Rocard, et de ne pas la tronquer comme il est de coutume dans le camp d’en face :

« La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part »

Et si l’Europe n’existait pas, sans doute que la part fidèle dont il est question serait un poil plus petite.

11 commentaires:

aslan a dit…

Hein? J'ai pas compris? Il y'a trop d'émigrés intra-communautaires? Ou bien ce qui te fais chier c'est qu'en plus des étudiants Milanais de bonne famille on récupère des traines savates?

C'est justement ça l'Europe pour les europhiles dont je suis, une communauté de destin où on partage les bobos et les traînes savate. Avec une toute petite rente tu peux vivre en Roumanie et certains français ne s'en prive pas. Et moi j'applaudis des deux mains.

aslan a dit…

dsl pour les fautes :/

cazo a dit…

L'agument n'est pas tendancieux, il est seulement basé sur l'application des lois en vigueur dans l'espace schengen et l'inutilité et le coût d'une expulsion illégale. Combien cette gabegie va coûter à une époque où on fait des économies sur tout ?? A vue de nez, on approche les 150000€ juste pour l'argent qu'on donne aux roms, je ne parle pas ni des fonctionnaires mobilisés, ni du transport...

Ce qui est tendancieux, c'est l'utilisation de l'argent public à fond perdu avec pour seul objectif de ratisser dans la cour du FN... histoire de voir si le mètre & talons des quart-pattes a une chance ou non...

Quand on sait que ce même gouvernement donne des leçons de rigueur dans l'utilisation des fonds publics en rendant encore plus difficile la vie des plus mal lotis en épargnent les riches, les banques, la sépculation financière, etc. notamment sur les contrats aidés, où seuls 10% sont renouvelés, envoyant derechef des gens en situation précaire gonfler les chiffres du chômage et grévant un peu plus les caisses des assedic...

C'est une politique de propagande digne des gouvernements les plus vils qu'ait connu la planète...

Moi, ça me débecte...

Giorgio a dit…

Coucou les amis Gwen and co,

J'ai envoyé à tous les amis de la pt'it bande, sur leur email perso, le texte de Pascal Maillard,

Professeur agrégé à l'université de Strasbourg, Pascal Maillard est membre du groupe de recherche POLART (Poétique et Politique de l'Art). Initiateur de l'Appel de Strasbourg, l'un des textes ayant lancé le mouvement universitaire de 2009 et dont Mediapart s'est fait le relais, il a suivi en observateur critique les événements politiques de « ce sombre été 2010 ».

paru aujourd'hui sur Médiapart.
C'est de la BALLE!

Pour ceusses qui ont l'abonnement:

http://www.mediapart.fr/club/edition/les-invites-de-mediapart/article/260810/invention-securitaire-et-violence-pure-appel-un

Bises à tous

(PS) Je la ramène de - en - moins, lais là, c'est trop IMPORTANT!

monique a dit…

Si le gourou de Rome se permet une remarque, ce n'est pas par humanisme,c'est parce que la majorité des rroms sont de fervents catholiques et que lui aussi ,ménage son électorat!
Je ne me rappelle pas qu'il soit intervenu pour les expulsions de musulmans... Mais, si même les plus fachos s'indignent, c'est qu'on a franchi le seuil de tolérance.

Quant à l'Europe,je partage l'avis de Cazo, globalement.

'Tsuki a dit…

Je ne crois pas que si la France ne faisait pas partie de l'Europe, la part fidèle serait un poil plus petite.

J'ai l'impression que les problèmes d'immigration n'ont pas grand chose à voir avec l'Europe... Je les vois plus lié à l'état socio-économique du monde : plus ça va mal, plus la pression migratoire est forte... Nous même, nous créons un flux migratoire en cherchant par exemple dans le bâtiments des prix toujours plus attractifs...

Mais ce n'est qu'une impression ; je ne suis pas suffisamment renseignée sur le sujet pour avoir autre chose qu'une opinion.

lucifer a dit…

c'est qui "les amis de la p'tite bande " ?
passe que moi pas reçu = moi pas ami ?

Giorgio a dit…

Milles excuses Lucifer! je recherche ton email, et je t'envoie le texte dès ce soir (tard!)
Pleins de grosses bises pour me faire pardonner

monique a dit…

Et alors, Gwen, réponds plus aux commentaires ?

ça va ?

Gwendal a dit…

Désolé pour mon absence, j’ai eu l’esprit un peu occupé ces temps-ci...

@Aslan : Je l’avoue mon argumentation n’est pas très aboutie... J’ai juste voulu noter que l’Europe des peuples n’était pas encore très au point.

@Cazo : On est d’accord, c’est de l’argent foutu en l’air. Comme quoi, il n’y a vraiment aucun point positif dans ces mesures « d’éloignement ».

@Giorgio : Bien reçu. J’ai pas encore eu le temps de me pencher dessus mais je le fais dès que je reviens ce soir...

@Monique : Pas faux... Je n’avais pas envisagé cet aspect des choses.

@Tsuki : Tu n’as pas tord, comme on dit que tout est politique, on pourrait également dire que tout est économique quelque part... Malheureusement.

@Lucifer : Oh le goujat !

@Monique : Je réponds en vitesse avant que de me rendre à ma première visite pour un bateau...

lucifer! a dit…

oh non ! pas le goujat!