Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


samedi 12 septembre 2009

Quand le net fait le job des journalistes

Quelques mots en ce samedi ensoleillé (encore !) concernant la vidéo qui fait scandale depuis deux jours sur la toile et dans les médias officiels. Je vous parle bien sûr de la vidéo où l’on découvre sans réel étonnement que le Sinistre Hortefeux n’est qu’un putain de raciste.
Je dis sans réel étonnement, car à mon sens pour avoir été responsable de « l’intégration et de l’identité nationale » il vaut mieux en être un, ça correspond mieux au profil...

Mais bon, je pense qu’il n’est pas nécessaire de revenir sur la déclaration car je considère qu’elle se suffi à elle-même. Ce que dit ce sale type est inacceptable et impardonnable, et cela mérite au mieux une démission immédiate, au pire un procès pour incitation à la haine raciale.

Non, ce qui m’interpelle ce matin, c’est le traitement qui a été réservé à cette information, et le questionnement qui en découle.
Reprenons ensemble, si vous le voulez bien, le fil des événements :

Acte un : Une vidéo apparait sur Dailymotion relative à une conversation ayant eut lieu le samedi 5 septembre pendant le Campus des jeunes militants UMP. La vidéo est de piètre qualité et laisse à penser qu’elle a été prise par un téléphone portable. On ne distingue pas tous les propos qui ont été échangés mais à l’aide d’un sous-titrage, on arrive cependant à saisir les paroles malheureuses d’Hortefeux.

Acte deux : Aussitôt, les sites communautaire ainsi que les blogs se saisissent de l’affaire et font monter le buzz. Moi-même, je mets la vidéo en ligne dans ma colonne de droite avec le commentaire lapidaire et néanmoins explicite : « Connard ! ».

Acte trois : Le lendemain de sa parution, les médias nationaux se saisissent également de l’affaire et diffusent la vidéo. La diffusion est accompagnée des réactions de politiques d’opposition, notamment Martine Aubry et Benoit Hamon. On découvre également les premières explications du ministre impliqué.
Ces explication sont quelques peu capilotractées, mais en gros tout le monde se trompe parce qu’en fait il ne parlait pas des arabes mais des auvergnats… tout ça.

Acte quatre : Les témoignages affluent dans la journée d’hier pour dédouaner le ministre de l’intérieur. Les membres du gouvernement issus de l’immigration sont mis à contribution et clament que celui-ci n’est en aucun cas un raciste, mais une personne à l’humour caustique… Pour clore définitivement le débat, le jeune impliqué dans l’histoire se fend d’une autre vidéo où il proclame l’innocence du ministre, et qu’en ce qui le concerne, il n’y pas plus d’insulte que de raison de faire autant de polémique.

Acte cinq : En fin de journée, on apprend que la chaine Public-Sénat était présente lors de l’événement, et qu’elle avait filmé la même scène. Sur les recommandations du président de la chaine Gilles Leclerc, et contre l’avis des journalistes, la vidéo reste pendant cinq jours sur les bancs de montage et ne sera pas diffusée. Devant la pression médiatique, Public-Sénat diffuse enfin la scène dans son intégralité lors du journal de 18H00. Là, plus aucun doute sur l’intention réelle du propos. L’image est claire et le son de qualité. (cinq premières minutes)


18h00 : Hortefeux, la vidéo de Public Sénat
par publicsenat



Mieux encore, au Soir3 sur la chaine publique France 3, le journaliste Jean-Michel Blier fustige l’internet qu’il accuse de véhiculer des « rumeurs » et d’être proche du « caniveau », par opposition aux informations dument recoupées et confirmées par les journalistes.

Acte six : Ce matin, Brice Hortefeux répond au journal Libération «Pour qu’il y ait excuse, il faudrait qu’il y ait faute». Le ministre continue de nier les faits malgré l’évidence. Les médias internationaux relatent à leur tour l’affaire : The New York Times, Le Guardian, El Pais, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, notamment, consacrent des articles à cette affaire.

Alors, ce qui m’interpelle moi ce matin, c’est la légèreté avec laquelle cette information a été traitée par les médias professionnels. Tout d’abord les déclarations du ministre de l’Intérieur en exercice ont été tenues cachées par un grand média d’information citoyenne, et ce pendant six jours. L’info filtre néanmoins et fait le buzz sur la toile. En moins de 24 heures, la vidéo va être critiquée, mise en doute quant à son objectivité, et démentie par l’intéressé. Les médias conventionnels vont même se permettre de critiquer ce buzz et défendre la sacro-sainte objectivité du journaliste !
Et pendant ce temps là, tout est fait pour désamorcer la situation. Du plus simple, en faisant intervenir tout un tas de membres du gouvernement qui défendent la sincérité du ministre, au plus tordu en utilisant le petit jeune lobotomisé par la propagande UMP.

Au final, je crois pouvoir affirmer que nous avons fait le job à la place des journalistes.
Nous, les acteurs du web. Les internautes et les blogueurs, nous avons joué ce que je considère être notre rôle. Un rôle de vigie et de propagateur d’information.

Certes, tout ce qui circule sur le web n’est pas forcément juste ni de bon goût. Mais lorsque notre action collective permet de faire éclater la vérité, et bien je puis vous dire que je suis quelque peu rassuré sur notre futur… Cela veut dire que tant qu’il y aura du web, il y aura de la démocratie.

Portrait Hortefeux signé Rimbus.

8 commentaires:

Bourreau fais ton office a dit…

Je me souvient qu' il avait sorti à Azouz Bégag, ds l' hémicycle, pour une histoire de place de fauteuil à échanger, qu' il lui avait sorti un : "laisse moi la place, allez, fissa, fissa !" qui ne m' avait ni étonné ni laissé de doutes sur son sale petit racisme ordinaire post-colonial (fissa-fissa) de sale petit blanc (gosh ! mon racisme anti-blancs est révélé !)

Pour le traitement par les médias : entendu ce matin (12h) sur F.Culture quelqu' un parlant de différence entre racisme et xénophobie, et qu' on était en présence d' une fonction (le ministère d' Horteflamme) créant le racisme-et non de racisme créant la fonction. Mais on était sur F.Culture.

Le web : oui, ça fait du bien quand la liberté du net permet ce genre de soulevé de pierre exposant les cloportes ds leurs us et coutumes quotidiens ; surtout au lendemain d' un triste 11 septembre, qui vis LTL sombrer définitivement ds le complotisme en ce faisant le relais de théories non pas explosives, comme les "twoofers" aiment à le croire en se caressant la nano-machin, mais bel et bien fumeuses et mille fois debunkées ...

Pseudo a dit…

Ces explication sont quelques peu capilotractées, mais en gros tout le monde se trompe parce qu’en fait il ne parlait pas des arabes mais des auvergnats… tout ça.

Manque pas d'humour le luisant…

J'ai vu fr2 pour ma part et on sentait bien en fond le fait que "internet c'est pas bien".

Le ton, quelques terme bien choisi, pas trop, juste ce qu'il faut, enfin si vous avez l'habitude de regarder et d'écouter en détails le JT de la 2 vous savez de quoi je parle.

Tiens au fait, tu nous a rien dis Gwen sur la video que je t'avais proposé après lepage.

"Braves gens n'ayez plus peur"

Parce que vu qu'on touche la critique des medias, tant qu'a faire :]

Rimbus a dit…

ah non, ce n'est pas moi qui ai fait ce portrait d'Hortefeux...
le mien est là :
http://rimbusblog.blogspot.com/2007/08/les-bon-comptes-de-brice-hortefeux.html

Gwendal a dit…

@Bourreau : Houla ! La fonction qui crée le racisme et non le racisme qui crée la fonction… ? Mais où c’est donc qu’ils sont allés chercher un truc pareil ? Que je sache, la haine de l’autre précède depuis des siècles le désir de créer un poste ministériel pour l’organiser, non ? (Haï ma tête…)

Pseudo : "Braves gens n'ayez plus peur" dis-tu ? J’ai du zapper quelques-chose là… mais c’est bon, je l’ai trouvée ! Je visionne et je m’exécute !

@Rimbus : C’est pourtant chez toi que le l’ai piqué il me semble… Bouuuuuh !!!! Je fatigue moi….

Cécile Delalandre a dit…

La presse continue à se noyer ds la connivence...
La presse a peur du net..
La presse a peur des internautes "lambdas" mais de talent comme toi...
La presse a peur de se faire piquer son "métier" par de vulgus citoyens" qui font finalement beaucoup mieux leur job que ces pros des médias à carte de presse...
La presse n'existe plus... le net va la forcer à se réinventer...

Ps. C'est quoi Bourreau, cette histoire de LTL qui sombre ds le complotisme, notamment à propos du 11 sept? ... je n'ai plus accès au site ni à la crique d'ailleurs... page blanche ! *_*

Gwendal a dit…

Merci Cécile... Je fais juste de mon mieux. J'ai l'outrecuidance de me croire utile...
Pour LTL, la dernière vidéo est sur une théorie fumeuse relative au 11 sept. Une de plus. Toi, je sais que ça te plait, Mais Bourreau et moi on n'est pas d'accord et on l'a dit.

Anonyme a dit…

Hortefeu : dérivé de "horde" : groupe de personnes aux intentions mauvaises..feu : braises incandescentes sur laquelle il suffit de souffler un peu pour attiser la haine ..
Vive le net !

Et Fadéla ? c'est pas elle qui l'avait traité de "gros raciste" dans une interview ?
Où s'qu'elle est ?

Mob'

Pseudo a dit…

Haha Excellent mob' :D


C'etait pas fadela je crois, c'etait rachida.