Je voulais vous dire…


Un blog qui parle de politique, de social, d'environnement... De la vie quoi!


jeudi 7 mai 2009

J’me réveille

J’ouvre un œil, le droit, puis je le referme. Je laisse passer un moment et je réessaye. Plus lentement.

J’entraperçois une lumière grise qui tombe devant la porte de ma chambre par l’escalier. Oui, chez moi la lumière tombe. Qu’est-ce que j’y peux moi si ma maison est à l’envers… On y rentre par le premier étage, et on descend ensuite dans les chambres. C’est ainsi parfois lorsqu’on habite sur le flanc d’une colline.

Donc une lumière tombe. Ça veut dire que le jour est en train de se lever. C’est pas encore complètement fait, mais c’est en train. A croire que les photons timides ont pu quand même traverser mes paupières et alerter le neurone de permanence. Celui qui n’était pas occupé à rêver…
Peu à peu, celui qui ne rêvait pas rameute tous ses copains et ensemble ils commencent à se ranger en ordre de bataille. Ils s’organisent en phalange. Chacune a son boulot. Y’en a qui vont s’occuper de mon corps, le masser en douceur et le faire repartir.
Y’en a d’autres qui vont jouer les assembleurs de cases… Ils vont se mettre à ranger le bordel de mon cerveau. Vous me direz que c’est un peu normal… Après la nuit qu’ils ont passée, à batifoler dans tous les sens au gré de mes rêves… C’est un peu le boxon. Et c’est donc justice qu’ils rangent derrière eux.
Au fur et à mesure que les cases s’assemblent, mes pensées se font moins chaotiques. J’émerge. Je commence à savoir qui je suis, où je suis… Je me positionne dans l’espace et dans le temps.
Je me demande si j’ai des choses importantes à faire aujourd’hui… Oui, il faut que j’écrive… J’ai envie d’écrire, mais sur quoi ? J’en sais rien.
C’est pas grave… Je trouverais bien.

Mes bras et mes jambes fonctionnent maintenant. Je repousse la couette. Je roule sur moi-même d’un quart de tour. Je plie les guiboles et dans un mouvement de morse je redresse ma carcasse. Les pieds au sol, le cul sur le lit et les coudes sur les genoux.
On dirait que j’ai du mal à quitté cette position groupée… Pourtant, il va bien falloir. Oui, mais pas encore…
D’un geste je ramasse le téléphone qui a dormi à côté de moi sur le sol. J’ai pas de réveil, alors un portable avec le son coupé, ça le fait très bien. J’y jette un œil histoire de voir si mon instinct ne m’a pas abusé… On ne sait jamais. Peut-être qu’il va me dire que je peux encore essayer d’inverser le processus ?
Mais non, il est 05H55. Encore une fois le réveil que j’ai dans la tête à bien marché. Je me dis qu’il y en a qui ont besoin d’une machine pour les empêcher de se réveiller trop tard. Moi c’est l’inverse. Ma machine elle me sert à me prévenir quand il est trop tôt…
Mais là ça va… Presque six du mat, c’est raisonnable.

Ça y-est je suis debout. Les guiboles fonctionnent en mode autonome. Elles me portent machinalement. Je grimpe l’escalier en colimaçon, la main sur l’axe en hêtre poli. A mi-chemin un bruit étrangement strident saccage la belle ordonnance que mes neurones commençaient tant bien que mal à agencer… Putain d’chatte !
Je grogne, menaçant. Un grognement de bête sauvage. Un grognement lourd de menace… Un truc qui veut dire : « Toi, ma vieille, t’as intérêt à fermer ta gueule si tu veux pas recevoir un coup d’latte dans les gencives ! »
Rituel matinal. Elle le sait qu’il faut pas m’gonfler avant que j’ai eu le temps d’avaler mon café… Elle le sait ! Depuis l’temps ! Dix-neuf ans qu’elle m’emmerde tous les matins en miaulant ! Dix-neuf ans que je grogne ! Et dix-neuf ans qu’elle s’assied ensuite en silence sur son cul de chat, en plein milieu de la cuisine, histoire que je sois obligé de faire un écart ou de l’enjamber… Elle veut bien se taire pendant cinq minutes, mais quand même pas se faire oublier pour autant !

Allez ! On va attaquer la journée… Je ne sais toujours pas ce que je vais écrire aujourd’hui. Peut-être qu’aux infos je vais trouver l’inspiration ? Hier soir j’avais pourtant une idée… C’était quoi déjà ? Je ne sais plus… C’est pas grave. J’aurais qu’à raconter comment je me lève le matin… Ça pourrait être sympa. On verra bien.


18 commentaires:

Cécile a dit…

Moi je ne compte plus le nombre d'idées pas notées et parties en fumée. Mon problème c'est de ne pas me lever trop tard, je peux dormir longtemps !!! Je m'étonne moi-même ! Sinon en cette période d'inactivité forcée, les rapports sont les mêmes avec Peluche, 9 ans, avant le café je ne peux pas le saquer !!! ;o) Bonne journée Gwen !

Cécile a dit…

C'est bien. Tu te lèves tôt. Tout seul. t'as plein d'envies. Tu es un être très méritant.

Gwendal a dit…

Bonjour Cécile ! (Ou les Céciles, mais je crois bien que c’est la même…)
Je crois que le processus de réveil est quelque-chose de très intime.
Peut-être est-ce parce-que je n’ai pas une grande expérience de la vie à deux, mais c’est pour moi un moment que je refuse de partager avec d’autres. Humains, ou chat. Et c’est pourquoi dès mon enfance j’ai appris à me réveiller tôt pour ne pas avoir à être emmerdé par les autres…
Donc, tu vois, je n’ai pas particulièrement de mérite à le faire…

cécile D. a dit…

hé non raté! ce n'est pas la même! la 2 est cécile D.
..j'avais oublié le D pour me différencier , mais ça n'est pas grave!
Mon "méritant donnait bien sûr dans l'ironie rapport aux coms de LTL :)s

Cécile D. a dit…

au fait si tu allais jeter un oeil sur le blog de Cécile?

Gwendal a dit…

Flute ! je m’a trompeté !
Je m’disais aussi… Le « méritant » m’avait fait tiquer ! Je comprends mieux pourquoi…
N’empêche que je me suis bien cassé le c… Pour ce commentaire sur LTL… Et pourquoi ? Ce faire traiter de psy de café du port et d’égoïste !
M’enfin, heureusement que vous étiez là pour me remonter le moral ! Comme je n’ai vraiment pas envie de le faire sur le fil du sujet, je le fais ici ! Merci !

Sinon, je te signale que j’y suis déjà passé ce matin (deux fois) à la Rosée Matinale ! Bon, Ok, j’ai pas trouvé quoi dire, mais quand même… :-)

Anonyme a dit…

Nefer Titi est en ce moment très occupé!Il ne mange que la nuit!
chaque soir ,je lui prépare son couvert . croquettes, viande fraîche et ration de pâtée (pouah !)Il rentre par la salle de bains . Boum! nettoie les assiettes et repart vite à ses activités .activités dangereuses car il a la face et les oreilles à vif .
et moi, au risque d'en scandaliser quelques uns, il m'arrive de déguster le café à 3 ou 4h du matin pour ensuite plonger avec délices dans quelque lecture captivante, jusqu'à ce que revienne ce délicieux sommeil.

cazo a dit…

Alors là... on est plus la scribouillage amateur, l'idée jetée négligemment en pâture au lecteur avide, là... on sent le pro!!... L'artiste, l'écrivain, le proustiche sthendaleux...

On vient de subir la première arnaque de contenu opérée par Gwendal... On a avalé des kilomètres de prose goulûment, on a même essuyé la page en ramassant les dernières virgules avec les doigts, arborant un sourire satisfait... pour s'apercevoir de quoi???

Que c'était le premier épisode du feuilleton M. Gwendal? aujourd'hui, épisode pilote "Monsieur s'éveille" suivi de "Monsieur se lève"...

Ne manquez pas les prochains épisodes, "Monsieur petit-déjeune" et surtout "Monsieur se douche" (un summum de la littérature érotique!! même la description du robinet d'eau chaude vous transportera!!...).

ESCROC!!!

Excellent, tu peux maintenant nous écrire ce que tu veux... la magie sera là!!

Et en plus je dois écrire "ramer"!

Comme quoi...

Leptitbenji a dit…

Ouaip, je suis totalement d'accord avec Cazo.

C'est super bien écrit ce billet. En fait, je crois que tu racontes bien les histoires.

Et non, je ne dis pas ça pour te remonter le moral après les critiques que tu as essuyé sur LTL (tu y allais un peu fort tout de même... d'autant qu'il n'y a pas que des gauchos là-bas!)

Gwendal a dit…

Arf arf arf !!! T’aurais-je pris au dépourvu mon cher Cazo ? Pourtant, loin de moi l’idée de vouloir escroquer quiconque… Cela-dit, tu comprendras que l’on écrit « bien » que sur ce qu’on connait bien… Et depuis le temps que je cogite sur moi !

Merci beaucoup Benji ! C’était plutôt spontané comme billet…. C’est pourquoi je n’y ai accroché que le tag : Bluette. Des petites réflexions personnelles sur moi-même que j’ai la prétention de croire intéressantes pour les autres…

Gwendal a dit…

Dis-donc Benji ? Tu trouves vraiment que j’y suis allé fort sur LTL ? Pourtant, je te jure que j’ai essayé d’être le plus analytique possible et j’ai pas mal refreiné mes envies de les massacrer…
Mais apparemment ça n’a pas vraiment marché…

Leptitbenji a dit…

@Gwendal,

Oui, dans ton com à LTL, tu y vas parfois fort, bien que l'ensemble soit assez juste.
Deux exemples qui m'avaient marqué:
-"démarche élitiste, voir ségrégationniste" : pour parler de la reconnaissance du mérite (concept creux qui peut tout dire) chère aux sarkozystes, on pourrait parler de façon plus neutre de méritocratie.
-"D’où un déficit en culture générale récurent et une fibre sociale dégradée" : quelques uns des militants UMP qu'on voit dans le reportage n'avait pas l'air bien cultivé en effet, mais d'autres l'étaient bien plus et ne passaient vraiment pas pour des abrutis. De façon plus générale, je trouve osé de dire que la droite sera inculte et la gauche cultivée.

Enfin, on ne va pas refaire tout le débat ici d'autant qu'on est d'accord sur l'essentiel...

Gwendal a dit…

Je comprends ce à quoi tu fais allusion. Peut-être ne suis-je pas si tolérant après tout…
Je remarque quand même que François Bégaudeau pense la même chose que moi lorsque je dis que être de gauche est plus le produit d’une réflexion, et être de droite plus dû à l’affect. Ce qui bien sûr ne veut pas dire que les gens de droites ne réfléchissent pas ! Bien sûr se serait un mauvais raccourci que de dire cela… Même si c’est l’impression que m’ont laissés ces jeunes biens propres sur eux ! :-)

Cécile D. a dit…

mouais... moi je pense plutôt qu'être de droite est une question d'instinct , instinct de survie , du moi je , et qu'être de gauche est question d'affect mis en raison...

Pseudo a dit…

Il me semble que ta video d'aleveque date en fait de l'année passé.

Vla la dernière

http://www.dailymotion.com/video/x97mg2_aleveque-fete-les-2-ans-de-sarkozy_news

Anonyme a dit…

Absente pour raison de santé (pas la mienne, celle de mon cher et tendre hospitalisé par une bactérie récalcitrante et inconnue au bataillon)
je vais courir sur le fil de la TLL voir les misères qu'on t'a fait mon Gwendalou..et te félicite pour le style de plus en plus spontanément vivant de ton récit "réveil"..on s'y croirait!

je me suis demandée
( malicieusement) si c'était une manière de préparer notre prochaine escale, en nous faisant savoir de ne pas oser un mot avant ton premier café..

ceci dit, moi aussi, j'aime me lever la première depuis toujours...et pas besoin de café, je suis immédiatement opérationnelle et disponible ...
( sans arrières pensées, bien sûr!)
mob'

Gwendal a dit…

@Cécile D : L’affect mis en raison… A opposer à l’instinct… Pas mal. On avance là… Vous allez voir qu’à nous tous on va arriver à faire une vraie définition de ce que c’est que « d’être de gauche » ! Quand je pense que BHL avait fait un bouquin là-dessus… Quelqu’un l’a lu ?
Si personne ne voulait se dénoncer, je comprendrais…

@Pseudo : Merci mon gars ! Mon erreur est corrigée !

@Mob’ : Pôv pichounet de JC… T’es vraiment pas gâtée en ce moment toi…
Sinon, non ma chère Momo ce n’est pas une façon de préparer le terrain ! En tous cas pas intentionnellement. Cela-dit, maintenant que vous le savez… Vous m’excuserez volontiers si à la place d’un bonjour, vous entendez grogner…

Anonyme a dit…

Excellent , le happening d'Alevêque !!
mais pas retrouvé Philippe dans la foule en délire !!!

Dommage que Paris soit si loin !!!

mob'